Les trouvailles du week-end

Ce mois de mai, les vide-greniers s’enchaînent dans mon quartier et les quartiers tout proches.
Une aubaine, on peut y être très tôt et faire de bonnes affaires. Car les trésors partent vite et j’ai eu l’occasion de m’en rendre compte après avoir hésité devant un superbe établi ancien semblable à ceux des adultes mais pour enfant, pour faire de véritables bricolages, …, le temps que je revienne (genre 30 secondes), après avoir demandé son avis à Paparaignée, c’était vendu :( idem pour une boîte de légos en vrac. Je m’en mords les doigts (pour l’établi surtout).

Ce dimanche, de belles trouvailles tout de même.

Un jeu de société Djeco
Oh ben dis donc, ça faisait longtemps 😉 Et je me suis retenue, je n’en ai choisi qu’un sur les trois que j’ai vus et que nous n’avions pas encore.  Je ne regrette pas, on s’amuse beaucoup à ce jeu parfois sans fin et on rit beaucoup ! Marmouset a vite compris, et c’est très drôle.

IMG_7914

 

Des petites voitures
Ce n’était pas prévu mais Caillou commençait à courir partout, à toucher à tout et notamment à ce gros carton remplis de petites voitures. Il adore ça contrairement à son frère. J’avoue qu’à ce moment, j’ai surtout acheté notre tranquillité 😉 Et puis ça rappelle des souvenirs, des véritables petites voitures en métal, reproductions de véritables modèles, comme quand j’étais petite, des Majorette, made in France bien entendu !

IMG_7885

Des livres
Là encore, nous avons fait des choix parmi toutes les merveilles croisées.
Un Spot, que j’adorais petite et dont nous avons déjà quelques exemplaires de la collection.

Un Ploum que j’adore depuis sa découverte et dont nous avons, là encore, un certain nombre d’exemplaires.


Armeline Fourchedrue
, une histoire que j’ai adorée enfant, je ne pouvais que craquer. C’est bien simple, quand je l’ai découvert, petite, j’ai su que l’un de mes rêves c’était de d’être Armeline Fourchedrue plus tard. Déjà elle a un nom qui déchire mais surtout, elle est inventive, bricoleuse et elle n’a peur de rien, elle se lance sans réfléchir vraiment, au gré de ses envies et de sa fantaisie, dans des bricolages rocambolesques qui finissent souvent mal mais peu importe ! Y’a un peu de moi là-dedans non ? Il faut dire que l’on ne présente plus son auteur, Quentin Blake, artiste de talent dont j’ai toujours adoré les histoires et le coup de crayon.

Cherche la petite bête. Un joli album à lire mais surtout à jouer, un « Où est Charlie » version moderne et épurée avec des formes et des couleurs qui font rêver. Nous en avions déjà un de la même collection et Marmouset adore.

IMG_7884

Un gros poupon
Non pas que l’on en manquait avec 4 de ses congénères à la maison mais nous avions des habits de poupées trop grands et j’en avais acheté d’autres au dernier vide-grenier avec encore une fois quelques un trop grands :(, ce joli poupon énorme avait donc déjà une garde-robe toute prête qui l’attendait en notre foyer. Il nous fallait l’adopter. Je ne m’y connais pas suffisamment en poupée, impossible à dater, un numéro de série gravé  dans la nuque il semblerait mais très effacé, je n’en sais pas plus. Il n’a pas l’air tout jeune mais il est en parfait état. Caillou en est fan.

IMG_7882

Un joli haut
J’achète rarement des vêtements pour moi au vide-grenier, j’ai toujours un peu peur niveau taille, mais là un stand tenu par des espagnoles très sympas qui avaient de jolies fringues directement en provenance de Barcelone, je me suis laissée tenter. Et un petit haut que j’ai déjà étrenné.

IMG_7892

Du fil
Pour mon fil, j’achète maintenant en vide-grenier, il y a toujours un stand spécialisé couture quelque part ou un grand bac à trésor pour les Ali-baba de la cousette au bord d’une table. Et franchement, ça vaut le coup, du fil de qualité, pour un prix dérisoire, comparé à ce que l’on trouve actuellement en supermarché, le choix est vite fait. Qui plus est, la petite mamie qui tenait ce stand, adulée et vraisemblablement connue par tous les enfants du quartier (bon en plus elle avait un bol rempli de bonbons) était absolument adorable. Elle m’a tendu un petit sac de congélation et m’a dit c’est 1 euro, il n’y a plus qu’à le remplir et d’en mettre encore plus quand j’ai dit que c’était bon. Merci Madame, ma rencontre bonheur du jour !

IMG_7888

Une machine à coudre pour enfant vintage
Bon ça, c’est le coup de coeur, la dernière trouvaille mais pas des moindres. Depuis le temps que Marmouset me réclame une machine à coudre. Je lui avais dit que si vers 8 ans, ça lui plaisait toujours on verrait pour lui apprendre vraiment. Mais là il va pouvoir commencer plus tôt. Elle fonctionne bien, la bobine est même d’origine ! La dame qui me l’a vendue m’a dit que c’était à elle quand elle était petite et sans vouloir l’offenser, elle n’était pas toute jeune, c’est donc une belle pièce vintage que nous avons là. Je dirais années 50 mais je n’arrive pas vraiment à trouver d’autres informations, à part qu’elle serait probablement estampillée MC (peut-être Ma Cousette).

IMG_7886

 

6 comments

  1. Une tribu à l'ouest says:

    Oh la petite machine à coudre, génial ! Nous aussi on a fait un vide grenier ce WE mais on est revenu bredouille. On cherchait surtout des vieux albums jeunesse, mais on a rien trouvé. Mon fils aussi adore les vieilles majorette made un France qu’il a découvert chez son papy. :)

    • Marie says:

      :) Ici, on a de la chance, on revient rarement bredouille, il faut dire qu’il y a du monde et énormément de vieux livres jeunesse. Je me limite maintenant mais je me dis aussi que j’en revendrai au prochain vide-grenier si j’en ai un peu trop car nous y serons en tant que vendeur :) et ça fait tourner les livres dans les foyers, j’aime cette idée du livre qui a eu plein de vie et donné plein d’émotions ! C’est vrai que j’en avais des petites voitures comme ça et que c’est sympa quand même, j’en rachèterai je pense pour remplacer progressivement les autres voitures plastiques que l’on a pu avoir. Et en plus moi je ne m’y connais pas en voiture mais derrière il y a toujours écrit le nom du modèle, ça va me donner des cours 😉

      • Une tribu à l'ouest says:

        Oui pareil j’adore les livres d’occasion anciens, leur odeur, leur patine, le style d’illustration. Et puis effectivement s’ils sont toujours en circulation, c’est souvent gage de qualité. Je n’y connais rien en voiture non plus, mais rien qu’au poids tu peux identifier une époque, celles qui étaient à mon beau-père enfant sont tres lourdes, alors que celles qui étaient à mon mari sont déjà beaucoup plus légères mais encore made in France et en métal. Je trouve ça super de voir mnt mon fils jouer avec. :)

        • Marie says:

          AH mais oui tu as raison, ça fonctionne aussi ainsi pour les animaux, légers et simples, c’est souvent du bas de gamme, made in china ou plein de mauvaises choses, lourds avec des détails on approche la bonne marque Schleich ou Papo :)

Laisser un commentaire