Articles

Les vide-greniers de septembre

Qui dit rentrée ne dit pas seulement fin des vacances. Qui dit rentrée, voyons le positif, dit surtout retour des vide-greniers d’automne !

En septembre, deux vide-greniers dont un de mes préférés. Pour ce dernier, nous avions un peu peur que le temps quasi hivernal du moment soit en notre défaveur mais après une grosse pluie et des stands bâchés où il était difficile de voir quoi que ce soit, le soleil a brillé toute la journée, les affaires ont repris et nous avons même pu manger sur place !
En attendant la fête des enfants et son traditionnel vide-grenier dans deux semaines et deux vide-greniers regorgeant habituellement de trésors au mois d’octobre, un petit point sur les deux derniers butins.

Lire la suite

Les trouvailles du week-end

Ce mois de mai, les vide-greniers s’enchaînent dans mon quartier et les quartiers tout proches.
Une aubaine, on peut y être très tôt et faire de bonnes affaires. Car les trésors partent vite et j’ai eu l’occasion de m’en rendre compte après avoir hésité devant un superbe établi ancien semblable à ceux des adultes mais pour enfant, pour faire de véritables bricolages, …, le temps que je revienne (genre 30 secondes), après avoir demandé son avis à Paparaignée, c’était vendu 🙁 idem pour une boîte de légos en vrac. Je m’en mords les doigts (pour l’établi surtout).

Ce dimanche, de belles trouvailles tout de même. Lire la suite

Les trouvailles du week-end

Et voilà, une nouvelle année commence !  
Si, si, je vous assure, oui car lorsque le printemps arrive, je ne compte plus en année civile ni même en année scolaire mais en année vide-grenier bien entendu 😉 Et c’est la reprise !
De quoi me rendre excitée comme une enfant de 2 ans car ceux qui me suivent le savent bien, les vide-greniers, j’adore ça. Pour les autres, vous en apprendrez plus ici.
Lire la suite

Les trouvailles de septembre

Plusieurs vide-greniers en septembre.

Deux que j’adore particulièrement et que je ne manquerais pour rien au monde car je suis toujours sûre d’y dénicher de multiples objets, d’y faire des rencontres et d’y passer un bon moment.
Et un troisième où je suis allée rapidement pendant le week-end de notre déménagement, histoire de balader les monstrouilles en me faisant plaisir tout en permettant à Paparaignée de continuer les derniers cartons tranquille. D’une pierre trois coups en somme.

Voici donc les trésors du mois de septembre (et tout début octobre en réalité).

  • Des jouets Fisher Price vintage.
    Cela ne vous étonne plus je pense 😉

    – La maison de 1969 !
    Avec les autocollants en bon état et la sonnette qui fonctionne bien sûr. Bon, ok, pas de personnages mais ce n’est pas ça qui manque ici et pas de mobilier mais je trouverai bien ça à l’occasion. En attendant, elle va venir agrandir la collection et rejoindre le garage, l’école, l’aéroport, l’hôpital et la ferme 🙂

    Un bateau et son personnage pour compléter nos jouets de bain, on ne l’avait pas celui là.
    – Un hochet.
    J’ai longuement hésité, Caillou est déjà grand et il en a en masse des hochets mais bon celui-ci est différent des autres et puis, … et puis c’est un jouet Fisher Price vintage de 1978 et c’est tout ! Pas question que je le laisse ! Zut on va être obligé de faire un troisième petit alors 😉

img_4799 img_4798
img_4804img_4801

  • Des albums jeunesse pour changer 😉

Des rééditions de Miffy, personnage que j’aime beaucoup parmi tant d’autres, notamment pour la simplicité de sa représentation.

img_4808
Le premier livre de bébé, pour ses jolies illustrations, et parce qu’on dirait Marmouset et Caillou sur la couverture non ? Bon ok Caillou n’est pas roux 😉


img_4813Un album de la collection des Marmouset ! Ils sont bien rares à trouver, autant dire que je me suis jetée dessus. Je n’en possédais qu’un seul, Marmouset va à l’école et celui-ci, Marmouset plante une graine, arrive à point nommé au moment où nous allons pouvoir découvrir la joie d’avoir un jardin.


img_4816

Et pour terminer, deux albums de La petite Taupe. Si vous ne connaissez pas encore ce personnage, il va falloir y remédier rapidement. Pour vous aider, un ancien article vous permettra d’en savoir un peu plus sur ce personnage absolument génial : c’est par là. J’avoue que je suis plus fan du dessin animé que des albums dérivés. Les dessins animés sont sans paroles pour être universels mais aussi pour que l’enfant puisse imaginer, déduire, interpréter, … et l’ajout de texte dénature un peu les choses, on perd finalement du sens et de la spontanéité.
Mais après tout, on n’est pas non plus obligé de lire, on peut juste regarder. Marmouset adore les feuilleter et mettre seul des mots sur cet univers.
Il a un petit faible pour La petite Taupe et l’amour et j’avoue que moi aussi, on y voit  notamment très bien comment naissent les bébés 😉 Allez, je vous mets deux illustrations, décidément, j’adore !

img_4809img_4811 img_4810

  • Un livre disque de Cendrillon. Pas un cd hein, j’ai bien dit « disque ». Oui chez nous on est encore au vinyle 😉 comme vous le savez.

img_4815

  • Une chaise pliante vintage pour enfant.
    Avec un jardin à portée de main très bientôt, forcément j’ai craqué. Pour la bonne cause bien entendu, il faut commencer à s’équiper pour pouvoir inviter les copains 😉

img_4807

  • Un tricotin
    Je ne sais pas si ça dit quelque chose à quelqu’un mais moi c’est un morceau de mon enfance. En CP, à l’école, lorsque l’on avait terminé notre travail, on avait le droit d’aller dans le coin bibliothèque ou de faire du tricotin et j’adorais ça. Bon ça ne servait pas à grand chose, le résultat était assez moche il faut bien l’avouer mais j’adorais ça quand même, ça devait me détendre. J’ai toujours le mien, ça tombe bien, la mode du tricotin dans la déco revient en force. Si, si, je ne plaisante pas, qui l’aurait cru !
    Et bien entendu, je ne veux pas laisser les enfants dans l’ignorance de ce magnifique objet, c’est donc pour la classe que j’ai fait cet achat, pour mes élèves quoi. Il a l’air moins solide qu’à mon époque et l’aiguille est en bois, ( la mienne était une véritable grosse aiguille) mais il fonctionne parfaitement, j’ai testé 🙂

img_4806

  • Des jeux de chez Djeco à qui l’on reste fidèle. Il y en avait par dizaines à l’un des vide-greniers, il a donc fallu faire un choix d’autant que nous en possédons un certain nombre maintenant.
    Un jeu de forme, un peu comme un tangram.
    Un jeu de société sur le thème du Loup et des Trois Petits Cochons, la grande passion du moment de Marmouset. J’étais sûre que ça lui plairait. Et en effet, on a dû y jouer 15654 fois depuis qu’on l’a, je vais finir par détester ce jeu 😉

img_4805

  • Un jeu de construction.
    Je connaissais vaguement pour l’avoir aperçu dans  une petite librairie jeunesse du coin que j’affectionne particulièrement et où se vendent aussi de jolis objets, jeux, décos, … Les Plus Plus, l’occasion de les essayer. Des pièces en espèce de silicone dur, en forme de double +, d’où leur nom en fait. On peut les emboîter et fabriquer d’autres formes et diverses constructions.

img_4803

  • Des animaux Schleich bien entendu.
    Comme d’habitude, j’en trouve quasiment à chaque vide-grenier et j’en choisi un ou deux à chaque fois pour compléter la collection.
    Comme je vous le disais plus haut, avec la fixette que nous fait Marmouset sur l’histoire des Trois petits cochons, à chaque vide-grenier maintenant c’est la même chose. Monsieur fiston recherche des cochons et des loups et je dois redoubler d’efforts et d’astuces pour éviter que l’on ne se retrouve avec un immonde coquetier en forme de cochon kitsch à souhait ou un livre animé des trois petits cochons dont il manque la moitié des pages (oui Marmouset est encore petit, il n’a que faire de ce genre de détails, la seule vue d’un cochon le rend dingue).
    Avec ces deux cochons et ce loup, je savais donc que le succès serait garanti. Mais finalement, ce que préfère Marmouset, ce n’est pas refaire la célèbre histoire que vous connaissez tous avec ses nouveaux animaux mais faire téter le bébé cochon avec sa maman 😉

img_4817

  • Un poupon kewpie vintage.
    La famille s’agrandit puisque nous en avions déjà trois mais plus petits, nous n’avions pas cette version grand format. Si vous ne connaissez pas ce poupon joufflu, il a été créé par Rose O’Neill, dessinatrice américaine du début du XXème siècle. Au départ fait en céramique, il a ensuite été fabriqué en plastique.

img_4797

  • Comment vous dire ?
    L’objet suivant est un véritable coup de coeur. Une espèce d’horloge faux coucou vintage. Tous les avantages du coucou sans les inconvénients. Plus joli (à mon sens), plus coloré et fun, et surtout moins bruyant car le petit oiseau se contente d’osciller de gauche à droite sans un bruit (ouf). Je peux désormais mieux faire comprendre à Marmouset ce que signifie « attends 5 minutes » ou « tu peux regarder ce dessin animé mais juste 10 minutes », il suffit maintenant de dire :  « quand la grande aiguille sera sur le 2, ce sera bon » ou « ce sera fini ».

img_4980

  • Un petit sac à l’effigie de la première passion de Marmouset (juste devant les 3 petits cochons) Mickey ! Une boîte à goûter ou à ce qu’on veut d’ailleurs, elle a servi récemment de « boîte à marrons ». Ben oui c’est l’automne, période que j’aime beaucoup, enfin que j’aimais beaucoup avant d’avoir des enfants car qui dit « enfants » dit, je ne sais pas pourquoi, marrons plein les poches, la poussette et la maison à cette période ! Je m’estime heureuse, après la période « marrons », il y a en général la période « escargots » (ô joie).

img_4981

  • De jolis pochoirs vintage Disney avec dedans Mickey et un des trois petits cochons, deux passions réunies, que demande le peuple !

img_4982

  • Un joli plateau en métal.
    Pour le repas ou pour autre chose, on verra bien. J’ai surtout apprécié le motif qui me rappelle probablement une image que j’ai vue ailleurs, mais où ? Peut-être une illustration, un album jeunesse, un tableau, je ne sais pas mais il fallait le prendre. Si ça vous parle, n’hésitez pas à y aller de votre petit commentaire.

img_4983

Les trouvailles du week-end

Samedi dernier, il y avait LE vide-grenier.

Oui j’ai l’air de dire ça à chaque fois mais là vraiment, c’est celui du printemps à ne pas manquer : à quelques rues de chez nous, un quartier agréable, des maisons avec des caves et des greniers donc des objets improbables réellement sortis du grenier, une véritable fête de quartier avec fanfare, concert, nourritures diverses et variées, vendeur ambulant de pâtisseries et café pour le matin, animations, …

Nous y avons passé la matinée. Un grand soleil (un quoi ? oui depuis nous sommes passés de mai à novembre directement et même la Seine déborde) et la chaleur étouffante d’avant l’orage. Une bonne pêche, pas de jouets Fisher Price vintage pour compléter notre belle collection mais d’autres petites choses. Des rencontres, un moment de jeu au square du quartier, un petit repas en plein air (hot-dog/frites et la petite glace artisanale de la camionnette connue dans toute la ville). Une matinée comme on en rêverait tous les jours non ?

Le butin en images.

Deux livres.
Comment, deux seulement ? Oui. J’aurais pu en ramener des sacs entiers tellement il y en avait mais je me suis retenue, la bibliothèque des garçons est quasi pleine alors la sélection devient obligatoire.

Un abécédaire à l’effigie de Mickey, le vrai, le seul, l’unique, adoré par Marmouset qui aime le regarder à la télévision. Attention, pas celui de La maison de Mickey, en animation 3D, surtout pas, j’ai des principes, j’aime le vieux, le vrai dessin, le plat (j’ai un véritable problème avec les réadaptations 3D en général mais j’assume), donc il regarde les anciens Mickey 😉 Et ce livre m’y a fait penser tout de suite puisqu’il est une reproduction exacte de la première édition publique de 1936.
J’adore les illustrations. Je l’ai feuilleté, refeuilleté, j’ai admiré les dessins, je me suis même dit « oh chouette c’est écrit en attaché, en plus comme dans les Babar, j’aime bien » mais j’ai omis un détail, un détail important pourtant : c’est écrit en espagnol, (interdit de rire 😉 ) sans blague, je vous assure, je n’avais pas remarqué, je dois vraiment être fatiguée. Bon, ce n’est pas très grave, ça reste un bel objet, et puis je parle espagnol en principe alors ça me fera réviser un peu 🙂

IMG_3442 IMG_3443

Un petit livre très simple, très basique, dit « pour bébé », datant de 1982, pour lequel j’ai craqué car j’aime beaucoup les illustrations qui ne me sont pas inconnues (mais impossible de me souvenir d’où je les connais). Bon, un livre certes peu féministe puisque maman fait la vaisselle et les courses et papa travaille mais bon c’est un peu ma vie en ce moment après tout et surtout je suis d’origine Vosgienne et dans l’histoire, maman cuit du lard alors forcément, j’ai été séduite 😉

IMG_3441

Deux hochets, abandonnés au fond d’un carton.
Après un bon nettoyage, ils sont comme neufs ou presque. Celui de gauche est vintage, celui de droite, je ne sais pas mais Caillou en est fan. Depuis qu’il l’a, il a appris à secouer et à taper et il s’en donne à coeur joie (et peu de temps après, il a réalisé qu’il était maître de sa voix et qu’il pouvait faire un certain nombre de variations, cela fait donc trois jours que mes oreilles saignent 😉 ).

IMG_3438

 

La petite taupe version mini peluche.
Si vous ne la connaissez pas, il faut vite vous procurer les dvd des dessins animés la mettant en scène. Ici, on est fan et on a vite donné le virus à Marmouset, j’en veux pour preuve le gâteau de ses 2 ans, si vous ne vous en souvenez plus, c’est par ici.

Ces peluches sont introuvables à ma connaissance en France, Marmouset en a déjà une version grand format, achetée à une dame d’origine Tchèque (en vide-grenier), ici, c’est une Polonaise qui a fait notre bonheur !

IMG_3437

Un zèbre.
Oui car un vide-grenier = un animal Papo ou Schleich (marques fétiches). Marmouset commence à en avoir une jolie collection.

IMG_3439

Un globe terrestre que l’on peut brancher pour qu’il s’illumine et avec un animal pour représenter chaque pays  (ou presque).
J’en avais un petite mais sans les animaux et je l’aimais bien. Une pointe de nostalgie + une future idée déco pour la future maison + un attachement certain de Marmouset pour les animaux = une forte envie de posséder cet objet que je trouve plutôt joli qui plus est. Marmouset aura peut-être le goût de la géographie, qui sait (parce que moi, c’est un peu la catastrophe à ce niveau là).

IMG_3440

Une petite dinette vintage.
Du joli, du petit, du mignon, du vintage et du made in France, tout ce qu’il fallait pour me plaire, un peu dépareillée certes mais Marmouset n’ayant pas de quoi nourrir poupées et doudous, c’est maintenant chose faite.

IMG_3444

Une table à repasser pour enfant, vintage.
Le chouette tissu d’origine m’a fait craquer et Marmouset pourra imiter papa qui repasse ses chemises chaque semaine. Manque plus que le fer maintenant !

IMG_3518

Un petit établi.
Mon coup de coeur de ce vide-grenier. La version mini du futur établi dont je rêve pour notre futur chez nous, Marmouset pourra bricoler comme les grands, avoir l’impression de faire vraiment comme sa maman (ou son papa mais l’établi ce sera quand même un peu plus pour moi d’abord 😉 ), et ne pas me piquer mes outils (enfin j’espère). J’adore particulièrement le mini serre-joint. Et si vous voulez voir comment je lui ai donné un petit coup de jeune, c’est ici qu’il faut cliquer.

IMG_3445

Les trouvailles du week-end

La deuxième moitié du mois de mai est l’une de mes périodes préférées de l’année (avec les mois de septembre/octobre) pour une raison bien particulière : les vide-greniers foisonnent. Alors, si on veut partir un week-end, ce n’est sûrement pas à ce moment là, le temps s’arrête et c’est pour la bonne cause.
Qui plus est, les deux vide-greniers de mai qui regorgent le plus d’objets susceptibles de faire notre bonheur sont à deux pas de notre chez nous !
Aucune excuse pour les manquer donc !

Et ce dimanche matin, à 200 mètres à peine de notre rue, il y en avait un. Les enfants se lèvent tôt et il n’y a que pour ces événements là que ça nous arrange 😉 En 30 minutes, nous étions tous habillés et prêts à partir (et ici c’est un record, car quand Caillou n’a pas besoin de téter, c’est Marmouset qui joue à je cours, je crie et je me cache pour rester les fesses à l’air le plus longtemps possible) et à 8h15, nos yeux étaient déjà à l’affût du moindre trésor !

Et voici ce avec quoi nous avons rempli la poussette (la prochaine fois, on prendra une brouette, j’ai quand même dû faire un aller-retour pour tout ramener).


Quelques jeux classiques de valeur sûre : haba ou djeco
Oui, bon nous avons déjà Le Verger version voyage que j’étais ravie de trouver au dernier vide-grenier parce que le verger classique prend beaucoup de place mais Paparaignée a craqué.
« Oh si le verger, c’est trop bien et avec des petits paniers et des vrais fruits cette fois, regarde. (oui il a vraiment craqué)
– Oui, merci, je connais, il est dans toutes les maternelles et c’est un peu moi qui te l’ai fait découvert si je ne m’abuse. »
Bref, allons-y pour le verger, Paparaignée ayant l’air encore plus content que Marmouset.

verger 4 euros jeu haba 2 eurosjeu djeco 2 euros


L’épouvantail Fisher Price de 1978
, un grand classique, je ne pouvais pas passer à côté, même s’il lui manquait une anse, vite réparé avec celle d’un autre vieux jouet.

2 euros


Le rouleau musical Fisher Price de 1982
tout droit sorti du grenier d’une mamie qui ne pensait sûrement pas le vendre. Je me suis littéralement jetée dessus, depuis le temps que je le connaissais ! Un achat d’autant plus judicieux qu’il m’a permis de repérer Marmouset dans tout le vide-grenier juste à l’oreille et de ne pas le perdre 🙂 Il s’en est donné à coeur joie, les vendeurs m’ont sûrement intérieurement détestée quelques minutes à son passage.

rouleau 2 euros


Un manège musical Educalux
. En piteux état, négligemment jeté dans un carton, je l’ai comme qui dirait sauvé et je n’en suis pas peu fière. Il a quand même fallu que je m’arme dune bouteille d’acétone pour le remettre à neuf. Il fonctionnait mal mais vu son prix, je ne prenais pas beaucoup de risque. Après l’avoir démonté, il fallait juste lui trouver une vis absente, il est maintenant comme neuf, manque juste les autocollants qui cachent les trous du dessus mais facile à reproduire, ce sera ma prochaine activité.

3 euros

Des livres de Ploum, je suis fan du dessin et de la simplicité du texte tout en sympathiques rimes, qui permet de nommer des objets, de parler, de s’imaginer des histoires.

50 c


Une petite chaise haute de poupée
, rien de vintage ici mais petite et pliable, elle me semblait bien pratique pour que Marmouset puisse faire manger son bébé.
En plus, c’est lui qui a confirmé qu’il la voulait et a donné l’unique sous de son porte-monnaie pour cet achat, il était très fier. (Oui parce qu’on l’a bien briffé sur ce qu’était un vide-grenier, comment ça fonctionnait et qu’il pourrait y dépenser sa petite pièce s’il le souhaitait, la gestion de l’argent commence tôt 😉 ).
Une assise rose comme je n’aime pas, que je vais m’empresser de changer dès que j’aurai un peu de temps.
Comme me l’a dit la dame avant que je ramène Marmouset devant l’objet : « votre petite fille va adorer ». En effet, mon petit garçon adore ! (monde sexiste)

1 euro


Une coiffeuse Moulin Roty, trop trop belle.
Car comme la chaise haute de poupée, la coiffeuse n’est pas réservée aux filles ! Les hommes aussi passent plus ou moins de temps devant le miroir que ce soit pour se brosser les dents ou pour se mettre de la crème.
J’aurais envie moi aussi d’y passer des heures mais Marmouset s’en charge bien tout seul. Il peut se coiffer, prendre soin de lui, jouer à se raser comme papa, se faire couper les cheveux par maman, s’y poser pour lire, faire un dessin, … C’est multifonction, je la vois bien dans notre nouvelle maison à côté de mon petit coin couture avec un Marmouset faisant du tricotin par exemple si le coeur lui en dit.
Quand je l’ai vue, j’ai d’abord pensé « école », un espace « vie pratique » de l’agencement Montessori que j’aimerais mettre en place dans ma classe pour le soin de la personne. Mais je crois bien que je vais craquer et la garder. A réfléchir, de toute façon, je ne reprends qu’en septembre, Marmouset a bien le temps d’en profiter d’ici là.

coiffeuse moulin roty 20 euros IMG_3282

Du fil à coudre.
Qui l’aurait cru, je peux me fournir sur les vide-greniers même pour me ravitailler en matière de couture 🙂 Un monsieur qui travaille (ou a travaillé) sur les salons de couture de ce que j’ai compris et des dames semblant expertes en la matière qui se réjouissaient de trouver du fil DMC sur son stand m’ont convaincue de céder moi aussi. Trois jolies bobines pour 5 euros, je ne sais pas si ça vaut le coup, si c’est vraiment bien mais le fil semble solide, je le testerai bientôt, s’il y a des experts dans le coin, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez.

IMG_3391

Les trouvailles de la semaine

Je ne pensais pas publier un article sur ce thème en plein hiver car d’habitude, mes trouvailles, je les fais en vide-grenier et ce n’est pas la saison. Mais, la semaine dernière, j’ai appris qu’une boutique que j’aime beaucoup, Un zèbre au grenier, était en liquidation totale avant déménagement.
Cette boutique de vêtements, jouets et accessoires pour enfant est à la fois un dépôt-vente, un lieu de mise en avant pour les petits créateurs du quartier et une caverne d’Ali-baba pour les amateurs de vintage ! Je l’ai découverte il y a quelques années lors d’un de mes remplacements. Je bavais chaque matin et chaque soir devant la vitrine lorsque j’allais à l’école et j’ai même parfois craqué !

Liquidation totale signifiant prix réduits, voire très réduits, jeudi, j’ai foncé à la boutique pour une bonne heure de fouinage. Je n’ai pas pris tout ce qui me faisait envie car j’avais quelques hésitations et je pensais y retourner le samedi, dernier jour de vente où tout serait donc encore plus bradé. Malheureusement le temps à eu raison de moi, la pluie battante et le vent incessant ont amené un terrible manque de motivation avec eux 🙁

Heureusement, j’avais déjà tout de même rapporté quelques trésors :

  • Un ensemble de cubes vintages au design simple mais efficace. Marmouset y a repéré le S de son prénom et a surtout construit des tours à détruire !IMG_1282
  •  Une petite boîte à goûter ou pique-nique façon « vintage » pour Marmouset.IMG_1273
  • Un super joli abécédaire en anglais, à afficher. Bon on n’a pas vraiment la place pour l’afficher mais d’ici à ce que Marmouset pratique l’anglais, on aura peut-être déménagé 😉 et je trouverai forcément un endroit où le mettre parce qu’il est super beau !IMG_1278 IMG_1279
  • Quelques vêtements. Un pantalon très fin pour Marmouset cet été, histoire qu’il soit bien protégé mais sans avoir trop chaud. Et un petit pull et un débardeur pour Caillou, pour un total look vintage évidemment. Il y avait des vêtements des années 60 à 80 pour plus grands genre 6 à 10 ans mais j’ai des doutes sur le fait qu’à cet âge les garçons continuent à me laisser pratiquer mes délires vestimentaires 😉IMG_1274IMG_1275
  • Une jolie caisse qui m’a de suite fait penser aux plateaux Montessori pour pouvoir présenter des activités à Marmouset.IMG_1283
  • Et pour terminer, vous allez comprendre que je n’ai pas pu résister à cette affiche qui brille dans le noir. Et si vous suivez le blog et le facebook depuis au moins la naissance de Caillou, vous saurez pourquoi 😉 Reste plus qu’à dénicher un joli cadre.IMG_1280

 

Une chambre pour deux

Le déménagement, ce n’est pas pour maintenant. Et finalement, notre trois pièces, on l’aime vraiment bien en fait et on ne le quittera probablement que pour le projet de nos rêves (donc pas tout de suite). Mais avec l’arrivée de notre nouvelle petite araignée, il a fallu composer différemment avec notre intérieur. Pour le moment, Caillou a intégré notre chambre mais dans quelques semaines, mois tout au plus, il rejoindra Marmouset dans la sienne.

Il y a encore quelques temps, la chambre de Marmouset, c’était ça.
IMG_20150930_163808IMG_20150930_163828Un nouveau lit, une petite réorganisation des différents espaces et quelques ajustements déco plus tard, voici à présent la chambre des garçons. Et même si, au gré des envies, des idées, des découvertes, des bricolages (et des bêtises) cette pièce sera en perpétuel mouvement, on voit ainsi qu’une petite douzaine de m2 pour loger deux monstrouilles en devenir, c’est possible !
IMG_0485La chambre est plus ou moins divisée en 3 espaces : l’espace détente, l’espace dressing et l’espace jeu mais dans un souci de gain de place, ces « coins » s’entremêlent » tout de même et certains meubles, ou recoins abritent une double fonction !
En parlant de meubles, la plupart ont été chinés ça et là, nettoyés, poncés, modifiés et/ou repeints dans des tons taupe et anis.

L’espace « détente » : lecture, dodo, câlins
Les deux lits des garçons.
Pour Caillou, un lit bébé acheté sur Leboncoin, agrémenté d’un tour de lit Petit Pan.
Pour Marmouset, un lit légèrement plus grand, dont on pourra enlever les barreaux le moment venu pour le transformer en lit junior. Et plus de turbulette, Marmouset a une couette ! Comme papa et maman et il n’en est pas peu fier !
IMG_0496bis IMG_0497bis
Lit Pic Epeiche / Lit évolutif Charles de Pinolino / Housse de couette Ferm Living

Au fond, un tapis et deux coussins, entre la bibliothèque et la petite table de chevet de Marmouset. Un coin sous la fenêtre, lumineux et légèrement caché, pour des petits moments à faire des câlins, à lire des histoires aux doudous, à faire des puzzles ou jouer aux cubes qui remplissent les tiroirs.
IMG_0503bis
Comme une grande partie des meubles, les touches décos et les jouets sont pour beaucoup made in vide-greniers, mes coups de coeur vintage, essentiellement Fisher Price et Educalux et avec lesquels, à ma grande joie, Marmouset prend énormément de plaisir à jouer ! IMG_0499bis IMG_0502bis IMG_0504bis

Mobile Educalux
Tapis Ferm Living / Coussins de sol Castorama
Affiche originale Fisher Price / Cheval avec calèche et tour-culbuto Educalux

L’espace « dressing » : change, habillement, linge
Dans cet espace, le plus de cette pièce : le placard intégré double et profond, un côté pour Marmouset, un côté pour Caillou et un immense gain de place pour tout le monde. Vêtements, chaussures, lit pliant, cosy, couches lavables, moyens de portage, tapis de jeux, linge de lit, … tout y rentre !
Et juste à côté, une table à langer, que dis-je LA table à langer. Un meuble que nous avions avant, quelques planches, des outils et un grand-père ingénieux et bricoleur, mélangez le tout et vous obtenez une table à langer made in « Mon papa » avec porte-manteaux sur un côté, étagère amovible de l’autre et le tout bien fixé.
IMG_0487  Et il reste même de la place pour des jouets, encore et toujours des jouets !IMG_0487modif

L’espace « jeu » : cuisine, voitures, poupées, construction, musique …
Un grand tapis, des jouets cachés un peu partout (placards, coffre, boîtes sous les lits) et quelques images de jeux vidéos encadrées (on sent le Paparaignée geek) pour un espace où ranger/déranger pendant (presque) des heures est un vrai plaisir.

IMG_0494bisCuisine maison à retrouver ici / Coffre à jouet trouvé dans la rue / Tapis IkéaIMG_0510bis    Garage et ferme Fisher Price

IMG_0491modifIMG_0489modif

Coin « musique » dans le meuble de la table à langer.
Cheval en bois et poussette chinés et remis à neuf. 

Les trouvailles du week-end

« Quoi, comment ? » me direz-vous, « Encore le temps de flâner et de chiner juste après avoir tout récemment accueilli Caillou dans leur toile ?! ».
Meuh non ! Bien sûr, je n’ai plus une minute comme tout parent. Il ne s’agit donc pas ici de parler des trouvailles du week-end dernier.
Ce petit article revient sur les découvertes du week-end précédent, les trouvailles du dimanche 29 novembre exactement, soit quelques heures avant que Caillou ne montre le bout de son nez ! Ouf, c’était moins une !

Le matin même de ce dimanche 29 novembre, vers 5-6h, je me suis résolue à aller à la maternité, quelques maux de ventres et contractions devenant un peu plus intenses. Visiblement en pré-travail, Caillou risquait fort de faire son apparition dans la journée aux dires de la sage-femme, mais habitant à quelques minutes de la maternité, je pouvais rentrer chez moi jusqu’à ce que ça s’accélère.
C’était mieux en effet, histoire de manger, prendre une douche, profiter encore un peu de Marmouset, lui expliquer ce qui allait se passer, … et peut-être aller à la braderie de jouets à quelques rues de la maison ! Oui même à ce moment important de notre vie,  je pensais à la braderie, mère indigne ! 😉 Pour la bonne cause évidemment 😉 , marcher allait sûrement permettre d’accélérer le travail.
Nous nous étions donc dit qu’après la sieste de Marmouset, on y filerait en famille. C’était sans compter sur le retour fulgurant des contractions juste avant le dit réveil. Mais je n’avais pas dit mon dernier mot, Paparaignée et Marmouset iraient et se feraient chercheurs d ‘or à ma place pendant que je resterais au repos, prête à dégainer mon téléphone pour leur dire si oui ou non il fallait prendre tel ou tel jouet.
Quelques coups de fil après, je récupérais 2 trésors ! Au retour des garçons, je montais en mode baleine sautais dans le bus pour la maternité. Quelques heures après, Caillou arrivait.

Quel timing ! Et voici ce que j’ai enfin eu le temps de bien nettoyer, tester, admirer dernièrement.

IMG_0449Une machine à piquer le papier, vintage ! En parfait état, elle permettra à Marmouset et Caillou de faire comme maman et dans un même temps d’entraîner leur motricité fine avant que je leur cède mon tricotin 😉 Une bien belle machine en boîte avec mode d’emploi et premiers petits modèles de couture. Elle fait des trous dans le papier, et ensuite à l’aide d’une aiguille en plastique on passe la laine dessus dessous, dessus dessous pour coudre. Il manque malheureusement l’aiguille mais une aiguille type de celles à faire du crochet devrait faire l’affaire, je vais bien trouver.

IMG_0450Une machine à imprimer sans encre de chez Nathan, là encore datant des années 80, en parfait état, quasi complète, en boîte avec manuel. Elle permet d’imprimer en série, des lettres, mots, images, … grâce à des craies type craies grasses et un système rotatif.
IMG_0456Eh eh, à moi les billets de banque en série, je suis riche !IMG_0455 IMG_0454

Et dire qu’à quelques heures près, nous serions passés à côté de ça !!

Les trouvailles du week-end

Ce week-end, il y avait exactement 5 vide-greniers dans notre ville ! Peut-être un peu trop pour moi avec mon petit Caillou dans le ventre. En principe, j’ai ordre de la sage-femme de me reposer un maximum, alors avec un tel week-end ce n’était pas gagné et je me suis mise à réfléchir sérieusement à l’idée de rester chez moi.
C’était sans compter sur le petit diable qui a décidé de venir s’incruster au-dessus de mon épaule et qui n’a eu cesse de me répéter toute la semaine que c’était les derniers vide-greniers de la saison (ou presque) et parmi les meilleurs vide-greniers de la ville ; ceux qui se trouvent dans des quartiers plutôt bobos où la bonne affaire se flaire à chaque stand ; ceux où l’on trouve plus de maisons que d’appartements avec donc des choses étonnantes sorties du fin fond des greniers ou des garages ; ceux où j’ai augmenté ma récolte de jouets vintage à vitesse grand V les années passées, remplissant un caddie à roulettes à chaque fois et même plus !
J’ai eu beau vouloir lutter contre lui (oui bon j’ai peut-être pas trop voulu en fait), le vendredi soir il a eu raison de moi et j’ai décidé que j’essaierais d’en faire trois sur les cinq, les trois que je préfère.

Samedi : round 1
Le premier vide-grenier était samedi matin. C’était la journée des enfants dans notre ville, il y avait plein d’animations juste pour eux, la caserne des pompiers était ouverte au public, des promenades en poney avaient lieu dans la rue piétonne, …. et un mini vide-grenier dédié aux jouets, livres jeunesse, jeux vidéos, … était prévu. Forcément je ne pouvais pas le manquer, sachant qu’en plus il ne comptait qu’une petite dizaine de stands, je n’allais pas y passer des heures et trop me fatiguer.
Il commençait à 10h mais bien évidemment, vu que je me déplace en mode escargot en ce moment, je suis arrivée un chouia en retard croisant à mon arrivée une dame avec une ardoise magique géante de mon enfance ! Zut manqué, elle avait peut-être déjà tout repéré. Et bien non, parmi les stands remplis de cartes pokémon ou de jouets et dvd à l’effigie de Dora et Tchoupi, deux bonnes trouvailles tout de même !

IMG_20151004_173933

Le téléphone fisher price, le fameux, celui que tous les enfants de ma génération et de plusieurs générations avant la mienne semblent avoir eu (enfin pas moi j’avais un chicco mais c’est exactement le même principe). Il a été lancé en 1961 et a connu plusieurs éditions différentes. J’en avais déjà un dans ma collection, celui de 1961 d’après ce que je lis dessus (pourtant il me semble que le plus ancien a un socle en bois et pas le mien), mais il manque l’autocollant du dessus alors je vais certainement le revendre. Il sera donc remplacé par celui-ci, édition de 1985, une date clé, une date où il s’est passé un évènement très important. Comment vous ne voyez-pas ? Ma naissance voyons ! 😉

IMG_20151004_173630
En voici un qui manquait à ma collection : le tambour fisher price de 1976, il va donc avoir 40 ans l’année prochaine, et franchement il ne semble pas avoir pris une ride. Il fait xylophone, crécelle, tambourin et tambour en même temps ! Oui je sais ce que vous vous dites, un bonheur pour les oreilles ! Mes pauvres voisins vont sûrement me haïr prochainement car Marmouset a décidé de s’entraîner dès notre retour (et le matin au réveil aussi) et ça a l’air de lui plaire.

 

Dimanche : round 2
Dimanche, deux vide-greniers m’attendaient. Grâce à un combo de transports qui m’ont évité une grosse marche de départ, j’ai pu tenir le coup même si j’ai peiné sur la fin au vue de l’étendue de ces deux vide-greniers.
Je suis contente de les avoir faits, ne serait-ce que parce que c’est une agréable évasion mais j’avoue avoir été un peu déçue de ne pas remplir un caddie, loin de là, à peine un petit sac. Il faut croire que l’adage « les années se suivent et ne se ressemblent pas » est bien vrai.
Il est vrai que je me suis peu baissée pour fouiner et que je n’ai pas refait 10 fois les allées comme à l’habitude. Ces vide-greniers étaient tout de même riches mais pas tellement de vieux jouets, plutôt de meubles ou objets imposants et encombrants. J’y ai vu de superbes fauteuils, petits vélos, paniers divers et variés, … meubles qui attendaient une rénovation et une nouvelle vie et de la déco un peu rétro. Bref, que des choses que je n’aurais pas pu transporter ou que je n’aurais pas pu exposer dans notre chez-nous déjà complet. Note pour moi-même : ne plus être en fin de grossesse en période de vide-greniers, déménager pour pouvoir ajouter des meubles et de la déco et louer une voiture l’année prochaine pour acheter tous ces trésors 🙂
Quoi qu’il en soit, il semblerait qu’il soit de plus en plus difficile de dénicher des jouets ou objets vintage : soit les gens les jettent, soit ils savent que ça prend un peu de valeur et les vendent sur ebay ou leboncoin. Et comme je n’achète pas pour revendre, je me limite à ce que je n’ai pas et à certaines fabriques ou marques que j’affectionne, du coup je laisse aussi certaines choses de côté.

J’ai tout de même craqué pour :

  • ces petits tabliers vintage à souhait. Et je me suis retenue de ne pas prendre tout le stand, la dame m’a dit qu’elle avait du mal à les vendre (c’était avant de me rencontrer ça) car elle y tenait mais aussi parce que ça ne partait pas. Elle avait surtout des robes et des habits plutôt féminins ce qui m’a limité. Avec ça, Caillou pourra jouer au cuisinier avec son frère !

IMG_20151004_173340

  • deux petits pulls d’enseignes classiques mais qui rendront notre Caillou bien mignon
    IMG_20151004_173243
  • un jeu pour Marmouset, pas pour tout de suite car il est encore un peu petit mais peut-être au printemps ou été prochain qui sait. Ce jeu provient d’un fabricant bien connu que j’aime beaucoup et qui excelle dans les jeux de ce type : Djeco. Marmouset a déjà un certain nombre de puzzles type emboîtement de la même marque et il adore.
    IMG_20151004_173802
  • Et pour terminer, un livre qui raconte les aventures de Ploum, cet ours jaune du début des années 80, ça vous parle ? Les textes évoquent la vie quotidienne, ils parlent aux tous petits et les graphismes sont simples et épurés. Marmouset adore, il peut raconter lui-même (même si on ne comprend pas tout ce qu’il dit, il montre et essaie de nommer dans sa langue de grand bébé). Si un jour, nous avons un troisième fils, il y a fort à parier qu’après Marmouset et Caillou, celui-ci prendra le pseudo de Ploum histoire de rester dans les personnages jeunesse cultes de nos jeunes années 😉

IMG_20151004_173947