Le vide-grenier du week-end

Ces dernières semaines, nous avons raté plusieurs vide-greniers pour cause de maladies hivernales en avance ou de gros coup de fatigue et ce dimanche avait lieu l’un de nos préférés. Celui là je ne voulais pas le manquer mais je m’y suis rendue seule car les microbes, revenus en force à la maison, avait eu raison de Paparaignée.

A vélo, j’ai donc rapporté dans mon panier :

  • un livre de lecture
    Le classique des classiques, la méthode Boscher, parfait pour un petit Marmouset qui a déjà bien progressé avec les Alphas pendant les vacances et qui a besoin d’autre chose pour avancer un peu. Il était ravi et ce qu’il a adoré encore plus que la lecture, ce sont les petites leçons de calculs à chaque page, il ne voulait plus s’arrêter et m’en réclamait davantage. Il va falloir trouver un livre de maths maintenant 😉

  • un petit album de Dick Bruna


L’histoire d’un petit lapin dont vous reconnaissez forcément les traits 🙂 Un illustrateur que j’adore ou l’art de rendre des émotions avec juste deux points et une croix sur le visage.

  • des insectes géants
    Un bon support d’observation car on voit bien les détails et les bêtes ne bougent pas 😉 Comme Marmouset a dans l’idée de réaliser une sorte d’herbier version « insectes » avec des photos des bêbêtes qu’il découvre régulièrement dans notre jardin, il pourra aussi les dessiner et les connaître en détail avec ces modèles agrandis. Je pense faire un élevage de fourmi dans ma classe au printemps alors je pourrai m’en servir aussi à ce moment là.

  • quelques vêtements et chaussures
    J’ai fait le point le week-end dernier et le tri, on a ressorti des affaires plus chaudes et à la bonne taille et je me suis rendue compte que je n’avais qu’un pantalon hiver et un gilet dans mon sac de 6 ans pour Marmouset,  (nos vêtements ne sont quasiment que de la seconde main voire plus, des dons d’amis, de voisins,… et des cousettes personnelles). J’ai donc pu le rhabiller comme il se doit, à moindre coût et redonner une nouvelle vie à des vêtements. Caillou récupère tout de son frère mais je lui ai tout de même trouvé une petite paire de chaussures.

  • un jeu de société Djeco
    ça faisait longtemps 😉 Il n’est pas mal du tout, Marmouset est encore un poil jeune mais à force de pratiquer, ça va vite venir et il est assez sympa. Peut-être saurai-je enfin jouer au poker avec ça ?

  • quelques petits objets vintage pour notre future caisse de camping
    Les enfants rêvaient de passer une nuit en tente. De notre côté, ça faisait longtemps que nous ne l’avions pas fait. Cet été, nous avons donc tenté d’expérience. Force a été de constater que notre tente 2 places est trop petite et qu’en plus de cela, elle n’est plus très étanche. Bref, on a très envie de camper plus souvent et de commencer à nous aventurer un peu dans notre beau pays avec les enfants. Cette année, nous leur avons donc proposé de ne pas recevoir de cadeaux individuels à Noël (la famille en offre suffisamment, nous n’avons pas besoin d’en rajouter), mais à la place de réaliser un de nos grands rêves déposés dans la boîte à envies à leur demande : camper plus souvent, Il faudra donc choisir une grande tente, des matelas et un peu d’équipement. Ce sera ça notre cadeau commun. Et nous préparerons une caisse toujours prête à partir avec ce qu’il faut pour cuisiner, manger, se laver,… qui contiendra déjà ceci.  

Le vide-grenier du week-end

Les vide-greniers ont repris et septembre et octobre nous promettent de belles opportunités.

Aujourd’hui, l’un de mes préférés, où l’on est certain de trouver des dizaines de vieilleries à retaper ! Evidemment j’ai loupé des opportunités en réfléchissant un peu trop, j’ai laissé des choses parce que ça encombrerait autant que ça réjouirait, j’ai hésité longuement ou je n’en ai pas eu le temps parce que deux petits me couraient entre les pattes 🙂 Mais je me dis que ce que je laisse c’est toujours pour trouver autre chose plus tard et puis, j’essaie tout de même de ne pas tomber dans une consommation inutile (je dis bien j’essaie).

De ce vide-grenier, nous avons tout de même rapporté :

Un album jeunesse

Un livre « dont vous êtes le héros » version album à partir de 4 ans et je ne suis pas encore convaincue après première tentative de lecture car on retombe souvent au début et on ne s’en sort pas (quoique j’étais à moitié assoupie quand j’ai fait la lecture, ceci explique peut-être cela, on retentera).

Des animaux Papo et Schleich

Pour 3,50 euros, nous complétons ainsi nos univers « ferme » avec le cheval, « jungle » avec la panthère, « forêt » avec l’écureuil, le renard, la biche et le faon et « mer » avec le phoque et le dauphin (ces derniers complètent nos jouets de bain).

Une poussette pour poupée

Colorée et vintage, pliable, ça change de celles que l’on voit habituellement toujours rose bonbon. J’ai trouvé que celle-ci avait le style qui conviendrait parfaitement à l’univers poupées des garçons,  à la taille de Caillou, elle remplacera très bien l’autre poussette qui pourra rejoindre la chambre d’un autre enfant.

Une brouette

En plastique, c’est bien son seul défaut. Made in France et tellement mignonne avec ses illustrations que je n’ai pas pu résister.

Des jeux

Le verger de Haba, encore sous blister, il va remplacer notre verger dont les paniers sont en piteux état et qui ira à l’école dès lundi pour alimenter notre future ludothèque (oui nous n’avions pas ce classique à l’école, incroyable mais vrai ! )


Oudordodo de Djeco, sous blister également, celui-ci nous l’avons à l’école et je l’aime beaucoup. Et surtout j’apprécie toujours particulièrement les formats des petits jeux Djeco que l’on peut emmener partout en vacances.


Un loto japonais des années 50, des pièces dont le verso présente des fleurs à retrouver sur sa carte et le recto des images qui une fois assemblées forme un conte de Perrault. Un bonheur pour mon amoureux de la nature qui peut ainsi découvrir et reconnaître une multitude de fleurs. Et pour travailler la reconnaissance visuelle, un exercice parfait !

Une petite construction en légo collector : la boule à neige.

Elle rejoindra la boîte des décos de Noël, je crois que l’idée va être cette année de faire un thème légo ou construction pour faire plus large mais je cherche une idée de sapin dans le thème (si vous avez des pistes).

Une boîte à oeufs

Pour mes courses à l’épicerie, je réutilisais la boîte en carton mais quand je n’avais pas encore terminé les oeufs, je devais en prendre une seconde et puis le carton commençait à s’abîmer à force. Avec cette boîte, ils sont bien protéger dans mon panier à vélo et c’est pratique.

Une étagère en bois à compartiments

Je ne sais pas encore ce que je vais en faire et il rejoint le musée des vieilleries à retaper à l’atelier 😉 L’idée de bas était une étagère à bonhommes fisher price mais je n’ai plus beaucoup de murs disponibles dans la salle de jeux et je ne veux pas trop encombrer. Ou alors une boîte à lettres montessori pour composer les mots  pour l’école. Je vais réfléchir.

Les vide-greniers de juin

Les vide-greniers reprendront à la rentrée de septembre mais je ne vous avais pas fait part des jolies trouvailles de juin, les voici donc. De quoi satisfaire l’oeil ou qui sait, peut-être rappeler des souvenirs à certains, une dose de madeleines de Proust, ça fait toujours du bien.

Lire la suite

Les vide-greniers de mai


Les vide-greniers de printemps ont bel et bien repris et cela pour mon plus grand plaisir ! Déjà trois ce mois-ci, tous bien agréables, tous dans le quartier ou très proches et tous sous le soleil ! Que demande le peuple !

Des vide-greniers que l’on connaît bien et où l’on sait que l’on va toujours trouver un petit quelque chose même si avec les enfants c’est désormais plus long et plus complexe, en particulier depuis qu’ils ont un petit porte-monnaie à gérer (enfin Marmouset surtout) et l’envie de dévaliser chaque stand. Car malheureusement ils n’ont pas encore l’œil et si on les écoutait on repartirait avec tout ce qui est énorme, fait le plus de bruit possible et semble bien souvent le pire que l’on puisse faire en matière d’esthétique, de design ou de graphisme ! Bref, le temps que leurs yeux et leurs connaissances s’aiguisent (et qu’ils avancent sur le chemin du bon goût 😉 ), on trouve de gentils stratagèmes qui marchent à tous les coups : attirer l’œil ailleurs, trouver rapidement un objet/jouet distrayant mais de bon goût, miser tout sur la proximité d’un parc ainsi que sur le stand saucisse/frites afin qu’un de nous deux les occupe laissant l’autre finir de chiner tranquillement 😉 Et nous finissons par repartir avec de véritables coups de cœurs utiles et des trésors comme on les aime !

Et pour ce mois de mai, voici les trouvailles qui nous ont fait succomber !

Lire la suite

Les premières trouvailles 2018

Le voici, le voilà, l’article sur les premières trouvailles de l’année. Le printemps est enfin là (enfin il paraît) et avec lui, il n’y a pas que les hirondelles qui sont de retour, les vide-greniers fleurissent à nouveau !

Les deux premiers aujourd’hui !  Je ne pensais pas y faire des trouvailles, deux vide-greniers sans prétention, où la bonne affaire se fait rare et où ce sont plutôt les coques de téléphones et les câbles en tout genre qui jonchent le sol. D’ailleurs, j’avais complètement oublié qu’ils avaient lieu ce jour et je m’en suis rappelé bien tardivement. Nous devions aller à la piscine et nous avons raté le créneau de peu, du coup, sous ce beau premier soleil, nous nous sommes retrouvés au milieu des stands et finalement les trouvailles ont été réjouissantes !

Lire la suite

Les trouvailles du week-end

Pas de vide-greniers avant le printemps mais tout de même, pour patienter, la traditionnelle braderie de jouets du quartier.
Cette même braderie pour laquelle, deux ans auparavant, Caillou avait eu la délicatesse d’attendre un peu avant de pointer le bout de son nez. J’étais rentrée de la maternité, histoire de gérer le pré travail tranquillement à la maison, le téléphone à la main pour valider les trouvailles de Paparaignée qui était chargé de faire le rôle des jambes et des yeux à ma place. J’avais accouché quelques heures après, une fois le travail accompli et les trésors rapportés, il y a des priorités dans la vie 😉

Cette année, la pêche fut plutôt agréable, voici ce que mes filets ont attrapé.

Lire la suite

Le dernier vide-grenier de l’année

Le 8 octobre, c’était le dernier vide-grenier de l’année.
Un vide-grenier que l’on aime beaucoup, où nous avons souvent fait de bonnes trouvailles et où j’espérais enfin retrouver quelques little people vintage de Fisher Price, mais toujours pas, cette année n’aura pas été un bon cru en la matière. 
Qu’à cela ne tienne, nous avons tout de même rapporté de quoi nous consoler et comme c’était le dernier vide-grenier, on s’est fait plaisir 😉 

Lire la suite

Les vide-greniers du week-end

Un article qui arrive un peu en retard pour vous présenter le résultat de la première pêche du mois d’octobre

Deux vide-greniers au tout début de ce mois.

Le premier, tout petit, celui de la fête des enfants, juste pour eux, avec uniquement des jouets et des livres, où je ne me remets pas d’être passé à côté d’un magnifique lot de dînette vintage qui est parti juste sous mes yeux au moment où je revenais en courant pour l’emporter. Je n’hésiterai plus, je réfléchirai moins, je me dis, comme à chaque fois que ça a pu m’arriver, que ce n’était pas pour nous, que c’était écrit ainsi et que ça laissera la place à autre chose, une autre trouvaille à un autre moment mais quand même, pour ce lot, les regrets sont là, je sais que je ne retomberai pas de sitôt sur un trésor aussi beau.

Le second, le plus grand de la ville, avec quelques petites trouvailles. Je me souviens encore quelques années en arrière que mes deux bras ne suffisaient pas à ramener tout ce que j’y découvrais, que j’y ai fait mes meilleures pêches, mes premières « maisons » vintage little people de Fisher Price, le garage, l’école, … Aujourd’hui, ce genre de découverte se fait rare. Aucun little people vintage sur toute cette saison, ni sur la dernière d’ailleurs. Mes trouvailles sont moins empreintes d’histoire, de nostalgie ou de vécu. On ne trouve presque plus que du récent, du connu, du classique, on trouve aussi quelques bonheurs mais les perles se font discrètes, il n’y a plus que sur ebay ou leboncoin que l’on peut encore les dénicher mais le charme n’y est pas, en revanche le prix y est bien lui, un peu trop peut-être. La valeur financière prise par l’objet m’importe moins que sa valeur sentimentale et son capital émerveillement.

Je fonctionne au coup de coeur, pour le récent comme le plus ancien, et voici le résultat.

Lire la suite

Les vide-greniers de septembre

Qui dit rentrée ne dit pas seulement fin des vacances. Qui dit rentrée, voyons le positif, dit surtout retour des vide-greniers d’automne !

En septembre, deux vide-greniers dont un de mes préférés. Pour ce dernier, nous avions un peu peur que le temps quasi hivernal du moment soit en notre défaveur mais après une grosse pluie et des stands bâchés où il était difficile de voir quoi que ce soit, le soleil a brillé toute la journée, les affaires ont repris et nous avons même pu manger sur place !
En attendant la fête des enfants et son traditionnel vide-grenier dans deux semaines et deux vide-greniers regorgeant habituellement de trésors au mois d’octobre, un petit point sur les deux derniers butins.

Lire la suite

Les trouvailles du week-end

Samedi, nous étions dans un vide-grenier.
Jusque là, rien de bien étonnant ou original me direz-vous maintenant que vous me connaissez bien. Oui mais celui-ci avait une odeur particulière. Il est celui qui, il y a pile 5 ans, a été le déclencheur de cette folle passion des jouets vintage et du vintage en général.
Même s’il n’en fallait pas beaucoup, même si  j’aimais déjà les vide-greniers avant ça, si j’avais déjà l’habitude de réutiliser des objets, de récupérer,… même si j’aimais déjà retrouver les objets de mon enfance, fouiller dans le grenier de ma grand-mère avec l’espoir de trouver des trésors chargés d’histoire, même si j’étais déjà sensible et nostalgique devant des choses oubliées, un peu anciennes ou carrément d’une autre époque, …, ce vide-grenier d’il y a 5 ans a fait exploser très  franchement ce qui était plus ou moins enfoui.
Ce jour-là, un canard au volant d’une voiture poussiéreuse, aux roues cabossées, dépassait à peine d’un carton destiné à finir à la poubelle vraisemblablement, une étiquette un peu déchirée laissait entrevoir une marque « Educalux » et j’ai alors appris au fil des années à reconnaître ses congénères, à apprendre sur l’histoire de cette marque et d’autres, à repérer des époques et je continue encore et toujours à chaque fois à apprendre, ça ne s’arrêtera probablement jamais !

Canard educalux à tirer 2 euros

Voici le fautif et le bienfaiteur 😉

Et samedi, je n’étais pas là que pour observer, dénicher, prendre plaisir, faire des rencontres mais aussi pour vendre puisque j’étais également exposante. Pour une fois, j’étais donc parmi les premiers sur les lieux des trésors inattendus et voici ce que j’ai rapporté. Lire la suite