Les trouvailles du week-end

Pas de vide-greniers avant le printemps mais tout de même, pour patienter, la traditionnelle braderie de jouets du quartier.
Cette même braderie pour laquelle, deux ans auparavant, Caillou avait eu la délicatesse d’attendre un peu avant de pointer le bout de son nez. J’étais rentrée de la maternité, histoire de gérer le pré travail tranquillement à la maison, le téléphone à la main pour valider les trouvailles de Paparaignée qui était chargé de faire le rôle des jambes et des yeux à ma place. J’avais accouché quelques heures après, une fois le travail accompli et les trésors rapportés, il y a des priorités dans la vie 😉

Cette année, la pêche fut plutôt agréable, voici ce que mes filets ont attrapé.

Lire la suite

Le dernier vide-grenier de l’année

Le 8 octobre, c’était le dernier vide-grenier de l’année.
Un vide-grenier que l’on aime beaucoup, où nous avons souvent fait de bonnes trouvailles et où j’espérais enfin retrouver quelques little people vintage de Fisher Price, mais toujours pas, cette année n’aura pas été un bon cru en la matière. 
Qu’à cela ne tienne, nous avons tout de même rapporté de quoi nous consoler et comme c’était le dernier vide-grenier, on s’est fait plaisir 😉 

Lire la suite

Les vide-greniers du week-end

Un article qui arrive un peu en retard pour vous présenter le résultat de la première pêche du mois d’octobre

Deux vide-greniers au tout début de ce mois.

Le premier, tout petit, celui de la fête des enfants, juste pour eux, avec uniquement des jouets et des livres, où je ne me remets pas d’être passé à côté d’un magnifique lot de dînette vintage qui est parti juste sous mes yeux au moment où je revenais en courant pour l’emporter. Je n’hésiterai plus, je réfléchirai moins, je me dis, comme à chaque fois que ça a pu m’arriver, que ce n’était pas pour nous, que c’était écrit ainsi et que ça laissera la place à autre chose, une autre trouvaille à un autre moment mais quand même, pour ce lot, les regrets sont là, je sais que je ne retomberai pas de sitôt sur un trésor aussi beau.

Le second, le plus grand de la ville, avec quelques petites trouvailles. Je me souviens encore quelques années en arrière que mes deux bras ne suffisaient pas à ramener tout ce que j’y découvrais, que j’y ai fait mes meilleures pêches, mes premières « maisons » vintage little people de Fisher Price, le garage, l’école, … Aujourd’hui, ce genre de découverte se fait rare. Aucun little people vintage sur toute cette saison, ni sur la dernière d’ailleurs. Mes trouvailles sont moins empreintes d’histoire, de nostalgie ou de vécu. On ne trouve presque plus que du récent, du connu, du classique, on trouve aussi quelques bonheurs mais les perles se font discrètes, il n’y a plus que sur ebay ou leboncoin que l’on peut encore les dénicher mais le charme n’y est pas, en revanche le prix y est bien lui, un peu trop peut-être. La valeur financière prise par l’objet m’importe moins que sa valeur sentimentale et son capital émerveillement.

Je fonctionne au coup de coeur, pour le récent comme le plus ancien, et voici le résultat.

Lire la suite

Les vide-greniers de septembre

Qui dit rentrée ne dit pas seulement fin des vacances. Qui dit rentrée, voyons le positif, dit surtout retour des vide-greniers d’automne !

En septembre, deux vide-greniers dont un de mes préférés. Pour ce dernier, nous avions un peu peur que le temps quasi hivernal du moment soit en notre défaveur mais après une grosse pluie et des stands bâchés où il était difficile de voir quoi que ce soit, le soleil a brillé toute la journée, les affaires ont repris et nous avons même pu manger sur place !
En attendant la fête des enfants et son traditionnel vide-grenier dans deux semaines et deux vide-greniers regorgeant habituellement de trésors au mois d’octobre, un petit point sur les deux derniers butins.

Lire la suite

Les trouvailles du week-end

Samedi, nous étions dans un vide-grenier.
Jusque là, rien de bien étonnant ou original me direz-vous maintenant que vous me connaissez bien. Oui mais celui-ci avait une odeur particulière. Il est celui qui, il y a pile 5 ans, a été le déclencheur de cette folle passion des jouets vintage et du vintage en général.
Même s’il n’en fallait pas beaucoup, même si  j’aimais déjà les vide-greniers avant ça, si j’avais déjà l’habitude de réutiliser des objets, de récupérer,… même si j’aimais déjà retrouver les objets de mon enfance, fouiller dans le grenier de ma grand-mère avec l’espoir de trouver des trésors chargés d’histoire, même si j’étais déjà sensible et nostalgique devant des choses oubliées, un peu anciennes ou carrément d’une autre époque, …, ce vide-grenier d’il y a 5 ans a fait exploser très  franchement ce qui était plus ou moins enfoui.
Ce jour-là, un canard au volant d’une voiture poussiéreuse, aux roues cabossées, dépassait à peine d’un carton destiné à finir à la poubelle vraisemblablement, une étiquette un peu déchirée laissait entrevoir une marque « Educalux » et j’ai alors appris au fil des années à reconnaître ses congénères, à apprendre sur l’histoire de cette marque et d’autres, à repérer des époques et je continue encore et toujours à chaque fois à apprendre, ça ne s’arrêtera probablement jamais !

Canard educalux à tirer 2 euros

Voici le fautif et le bienfaiteur 😉

Et samedi, je n’étais pas là que pour observer, dénicher, prendre plaisir, faire des rencontres mais aussi pour vendre puisque j’étais également exposante. Pour une fois, j’étais donc parmi les premiers sur les lieux des trésors inattendus et voici ce que j’ai rapporté. Lire la suite

Les trouvailles du week-end

Ce mois de mai, les vide-greniers s’enchaînent dans mon quartier et les quartiers tout proches.
Une aubaine, on peut y être très tôt et faire de bonnes affaires. Car les trésors partent vite et j’ai eu l’occasion de m’en rendre compte après avoir hésité devant un superbe établi ancien semblable à ceux des adultes mais pour enfant, pour faire de véritables bricolages, …, le temps que je revienne (genre 30 secondes), après avoir demandé son avis à Paparaignée, c’était vendu 🙁 idem pour une boîte de légos en vrac. Je m’en mords les doigts (pour l’établi surtout).

Ce dimanche, de belles trouvailles tout de même. Lire la suite

Les trouvailles du week-end

Et voilà, une nouvelle année commence !  
Si, si, je vous assure, oui car lorsque le printemps arrive, je ne compte plus en année civile ni même en année scolaire mais en année vide-grenier bien entendu 😉 Et c’est la reprise !
De quoi me rendre excitée comme une enfant de 2 ans car ceux qui me suivent le savent bien, les vide-greniers, j’adore ça. Pour les autres, vous en apprendrez plus ici.
Lire la suite

Les trouvailles de septembre

Plusieurs vide-greniers en septembre.

Deux que j’adore particulièrement et que je ne manquerais pour rien au monde car je suis toujours sûre d’y dénicher de multiples objets, d’y faire des rencontres et d’y passer un bon moment.
Et un troisième où je suis allée rapidement pendant le week-end de notre déménagement, histoire de balader les monstrouilles en me faisant plaisir tout en permettant à Paparaignée de continuer les derniers cartons tranquille. D’une pierre trois coups en somme.

Voici donc les trésors du mois de septembre (et tout début octobre en réalité).

  • Des jouets Fisher Price vintage.
    Cela ne vous étonne plus je pense 😉

    – La maison de 1969 !
    Avec les autocollants en bon état et la sonnette qui fonctionne bien sûr. Bon, ok, pas de personnages mais ce n’est pas ça qui manque ici et pas de mobilier mais je trouverai bien ça à l’occasion. En attendant, elle va venir agrandir la collection et rejoindre le garage, l’école, l’aéroport, l’hôpital et la ferme 🙂

    Un bateau et son personnage pour compléter nos jouets de bain, on ne l’avait pas celui là.
    – Un hochet.
    J’ai longuement hésité, Caillou est déjà grand et il en a en masse des hochets mais bon celui-ci est différent des autres et puis, … et puis c’est un jouet Fisher Price vintage de 1978 et c’est tout ! Pas question que je le laisse ! Zut on va être obligé de faire un troisième petit alors 😉

img_4799 img_4798
img_4804img_4801

  • Des albums jeunesse pour changer 😉

Des rééditions de Miffy, personnage que j’aime beaucoup parmi tant d’autres, notamment pour la simplicité de sa représentation.

img_4808
Le premier livre de bébé, pour ses jolies illustrations, et parce qu’on dirait Marmouset et Caillou sur la couverture non ? Bon ok Caillou n’est pas roux 😉


img_4813Un album de la collection des Marmouset ! Ils sont bien rares à trouver, autant dire que je me suis jetée dessus. Je n’en possédais qu’un seul, Marmouset va à l’école et celui-ci, Marmouset plante une graine, arrive à point nommé au moment où nous allons pouvoir découvrir la joie d’avoir un jardin.


img_4816

Et pour terminer, deux albums de La petite Taupe. Si vous ne connaissez pas encore ce personnage, il va falloir y remédier rapidement. Pour vous aider, un ancien article vous permettra d’en savoir un peu plus sur ce personnage absolument génial : c’est par là. J’avoue que je suis plus fan du dessin animé que des albums dérivés. Les dessins animés sont sans paroles pour être universels mais aussi pour que l’enfant puisse imaginer, déduire, interpréter, … et l’ajout de texte dénature un peu les choses, on perd finalement du sens et de la spontanéité.
Mais après tout, on n’est pas non plus obligé de lire, on peut juste regarder. Marmouset adore les feuilleter et mettre seul des mots sur cet univers.
Il a un petit faible pour La petite Taupe et l’amour et j’avoue que moi aussi, on y voit  notamment très bien comment naissent les bébés 😉 Allez, je vous mets deux illustrations, décidément, j’adore !

img_4809img_4811 img_4810

  • Un livre disque de Cendrillon. Pas un cd hein, j’ai bien dit « disque ». Oui chez nous on est encore au vinyle 😉 comme vous le savez.

img_4815

  • Une chaise pliante vintage pour enfant.
    Avec un jardin à portée de main très bientôt, forcément j’ai craqué. Pour la bonne cause bien entendu, il faut commencer à s’équiper pour pouvoir inviter les copains 😉

img_4807

  • Un tricotin
    Je ne sais pas si ça dit quelque chose à quelqu’un mais moi c’est un morceau de mon enfance. En CP, à l’école, lorsque l’on avait terminé notre travail, on avait le droit d’aller dans le coin bibliothèque ou de faire du tricotin et j’adorais ça. Bon ça ne servait pas à grand chose, le résultat était assez moche il faut bien l’avouer mais j’adorais ça quand même, ça devait me détendre. J’ai toujours le mien, ça tombe bien, la mode du tricotin dans la déco revient en force. Si, si, je ne plaisante pas, qui l’aurait cru !
    Et bien entendu, je ne veux pas laisser les enfants dans l’ignorance de ce magnifique objet, c’est donc pour la classe que j’ai fait cet achat, pour mes élèves quoi. Il a l’air moins solide qu’à mon époque et l’aiguille est en bois, ( la mienne était une véritable grosse aiguille) mais il fonctionne parfaitement, j’ai testé 🙂

img_4806

  • Des jeux de chez Djeco à qui l’on reste fidèle. Il y en avait par dizaines à l’un des vide-greniers, il a donc fallu faire un choix d’autant que nous en possédons un certain nombre maintenant.
    Un jeu de forme, un peu comme un tangram.
    Un jeu de société sur le thème du Loup et des Trois Petits Cochons, la grande passion du moment de Marmouset. J’étais sûre que ça lui plairait. Et en effet, on a dû y jouer 15654 fois depuis qu’on l’a, je vais finir par détester ce jeu 😉

img_4805

  • Un jeu de construction.
    Je connaissais vaguement pour l’avoir aperçu dans  une petite librairie jeunesse du coin que j’affectionne particulièrement et où se vendent aussi de jolis objets, jeux, décos, … Les Plus Plus, l’occasion de les essayer. Des pièces en espèce de silicone dur, en forme de double +, d’où leur nom en fait. On peut les emboîter et fabriquer d’autres formes et diverses constructions.

img_4803

  • Des animaux Schleich bien entendu.
    Comme d’habitude, j’en trouve quasiment à chaque vide-grenier et j’en choisi un ou deux à chaque fois pour compléter la collection.
    Comme je vous le disais plus haut, avec la fixette que nous fait Marmouset sur l’histoire des Trois petits cochons, à chaque vide-grenier maintenant c’est la même chose. Monsieur fiston recherche des cochons et des loups et je dois redoubler d’efforts et d’astuces pour éviter que l’on ne se retrouve avec un immonde coquetier en forme de cochon kitsch à souhait ou un livre animé des trois petits cochons dont il manque la moitié des pages (oui Marmouset est encore petit, il n’a que faire de ce genre de détails, la seule vue d’un cochon le rend dingue).
    Avec ces deux cochons et ce loup, je savais donc que le succès serait garanti. Mais finalement, ce que préfère Marmouset, ce n’est pas refaire la célèbre histoire que vous connaissez tous avec ses nouveaux animaux mais faire téter le bébé cochon avec sa maman 😉

img_4817

  • Un poupon kewpie vintage.
    La famille s’agrandit puisque nous en avions déjà trois mais plus petits, nous n’avions pas cette version grand format. Si vous ne connaissez pas ce poupon joufflu, il a été créé par Rose O’Neill, dessinatrice américaine du début du XXème siècle. Au départ fait en céramique, il a ensuite été fabriqué en plastique.

img_4797

  • Comment vous dire ?
    L’objet suivant est un véritable coup de coeur. Une espèce d’horloge faux coucou vintage. Tous les avantages du coucou sans les inconvénients. Plus joli (à mon sens), plus coloré et fun, et surtout moins bruyant car le petit oiseau se contente d’osciller de gauche à droite sans un bruit (ouf). Je peux désormais mieux faire comprendre à Marmouset ce que signifie « attends 5 minutes » ou « tu peux regarder ce dessin animé mais juste 10 minutes », il suffit maintenant de dire :  « quand la grande aiguille sera sur le 2, ce sera bon » ou « ce sera fini ».

img_4980

  • Un petit sac à l’effigie de la première passion de Marmouset (juste devant les 3 petits cochons) Mickey ! Une boîte à goûter ou à ce qu’on veut d’ailleurs, elle a servi récemment de « boîte à marrons ». Ben oui c’est l’automne, période que j’aime beaucoup, enfin que j’aimais beaucoup avant d’avoir des enfants car qui dit « enfants » dit, je ne sais pas pourquoi, marrons plein les poches, la poussette et la maison à cette période ! Je m’estime heureuse, après la période « marrons », il y a en général la période « escargots » (ô joie).

img_4981

  • De jolis pochoirs vintage Disney avec dedans Mickey et un des trois petits cochons, deux passions réunies, que demande le peuple !

img_4982

  • Un joli plateau en métal.
    Pour le repas ou pour autre chose, on verra bien. J’ai surtout apprécié le motif qui me rappelle probablement une image que j’ai vue ailleurs, mais où ? Peut-être une illustration, un album jeunesse, un tableau, je ne sais pas mais il fallait le prendre. Si ça vous parle, n’hésitez pas à y aller de votre petit commentaire.

img_4983

Les trouvailles des vacances

Comment ça, dans le dernier article vide-grenier, je disais que c’était le dernier de la saison.
Chez nous oui, mais ailleurs peut-être pas 😉

 

En effet, nous sommes partis une petite semaine profiter de notre famille et forcément, lorsque l’on doit partir quelques jours loin de chez nous, on regarde deux choses : la météo et l’agenda des vide-greniers de la région
Oui, on ne s’arrête jamais 🙂
Il faut dire que c’est toujours un plaisir et l’occasion d’une bonne balade.

Dimanche dernier donc, un vide-grenier à 15 minutes en voiture de chez mes parents, une matinée chaude et ensoleillée, on aurait eu tord de ne pas en profiter. Un grand vide-grenier de village comme on les aime avec une multitude d’objets dont on ne connaît pas/plus l’usage de la moitié d’entre eux ou presque. Du vieux, de l’ancien, de l’utilisé et réutilisé, du vintage, tout ce que j’aime ! J’aurais pu en rapporter des brouettes mais je sais me tenir (et surtout Paparaignée n’est pas encore très chaud pour que notre nouvelle maison se transforme en boutique d’antiquités 😉 ).

Il a donc fallu faire des choix.

– La caisse enregistreuse Fisher Price de 1974.
Marmouset a déjà profité de ce beau jouet et il semble que ça lui plaît beaucoup, en particulier parce qu’il croit que la pièce bleue va réellement lui permettre d’obtenir une glace comme présentée sur l’image 😉

IMG_4040

– Pour rester dans le Fisher Price, un petit sachet de figurines Little People
Il faudrait que je me penche à nouveau un peu plus sur l’histoire de ces personnages pour les dater car ceux-ci ne sont pas en plastique mais en bois donc vraiment pas tout jeunes !

IMG_4047

– Dans le sachet cité ci-dessus, il y avait d’autres personnages
Un personnage jaune que l’on peut remonter pour qu’il avance, je voulais le jeter et Paparaignée s’est écrié en bon geek qu’il est : « Quoi, mais c’est une madame Pacman, ça va pas non ! » En effet, autant pour moi.
D’autres personnages dont je n’ai pas encore recherché l’origine, si ça parle à certains d’entre vous, n’hésitez pas. Le roi et la reine à l’avant sont des Vulli, c’est tout ce que j’ai reconnu.

IMG_4048

Un jouet Tupperware
Oui, à une époque, Tupperware faisait des jouets. Tout aussi solide que leurs boîtes et autres outils culinaires d’ailleurs ! On dirait que celui-ci est neuf tellement il est impeccable. C’est un jouet à emboîter avec deux personnages et une petite balle, jouet qui semble largement inspiré de Fisher Price. Sur le côté de la boîte, on voit d’ailleurs un autre jouet Tupperware comprenant un bus scolaire quasiment copie-conforme de celui de chez Fisher Price.

IMG_4038

– Des personnages semblables aux Petits Malins mais qui je pense doivent plutôt être des Sylvanians car je ne crois pas qu’il existait une famille de chats blancs chez les Petits Malins. Ils rejoindront néanmoins sans problème ces derniers.

IMG_4045

Le Minema, un projecteur des années 70
En parfait état, avec 16 planches de vues, il fonctionne très bien et nous pourrons désormais suivre les aventures de Mickey mais aussi de Blanche-Neige.

IMG_4043 IMG_4044

Les trouvailles du week-end

Les voici, les voilà, les trouvailles du dernier vide-grenier de la saison !
J’aurais sûrement pu y dénicher bien plus de trésors mais je me suis retenue devant certains objets, faisant des choix pour que notre future maison ne se transforme pas en caverne d’Ali-Baba (enfin pas tout de suite) et que l’on puisse y circuler 😉

Hier, j’ai donc déniché :

– Comme toujours, quelques albums jeunesse.
Deux « Spot », ce qui amène notre collection à 5.
Spot à l’école et Spot à la plage. L’un date de 1985, l’autre est une réédition plus récente mais au fond, rien n’a vraiment changé à part le logo de la maison d’édition. Marmouset aime beaucoup les aventures de ce chien, imaginées par Eric Hill. Il adore le fait de devoir soulever des volets pour découvrir quelques éléments cachés. Petite, lors de ma période « livres animés / livres à volets », j’étais moi-même assez fan et je les empruntais à la bibliothèque.

IMG_3806

La vie de tous les jours de Richad Scarry, réédition de 1978.
Mais si, rappelez-vous, je vous parlais déjà d’un livre de cet auteur lors de précédentes trouvailles. Un tout petit livre dont je disais que les illustrations me disaient quelque chose et « La bibliothèque de James et Marcus » m’avait soufflé que l’auteur était celui du très connu Le grand livre des mots. Et là, ça m’était revenu. Les livres colorés de cet auteur, mettant en scène des animaux humanisés dans des scènes réalistes et extrêmement détaillées permettant de découvrir et d’apprendre une multitude de choses. Ils sont aussi intéressants pour des petits comme Marmouset qui vont pouvoir nommer chaque objet, chaque action, … et avec qui l’on va pouvoir décrire les situations riches en détails. Mais aussi pour les plus grands qui savent lire seuls et qui vont pouvoir apprendre et enrichir leurs champs lexicaux puisque tout y est nommé. Dans celui-ci, on découvre tous les métiers possibles et inimaginables ainsi qu’un grand nombre d’objets liés à chacun.

IMG_3805

 

– Quelques accessoires Playmobil.
Nous n’avons pas encore succombé à la folie Playmobil. Avec déjà les Little People vintage de Fisher Price, les Petits Malins et les Légos, ça va aller 😉 Mis à part deux véhicules premier âge de la collection 1,2,3, Marmouset ne connaît donc pas les Playmobil.
Alors pourquoi ces quelques accessoires ?
Pour l’école en fait. Pour l’apprentissage de la lecture en maternelle. En effet, après avoir construit les lettres rugueuses et un matériel destiné à l’acquisition des sons et du principe alphabétique lors d’un stage Montessori, il me fallait quelques objets miniatures réalistes permettant aux enfants de faire des tris et des classements en fonction des sons de début ou de fin de mots. En gros, l’enfant va mettre ensemble les objets qui « commencent pareil par le son … » puis dans une autre activités qui « terminent pareil ». Il le fera ensuite avec des cartes où les objets seront dessinés mais il faut commencer par du concret. Les vide-greniers vont donc me permettre facilement de constituer ce matériel de base.

IMG_3808

– Un cheval pour la ferme Fisher Price vintage de Marmouset
Bon, il en avait déjà un en fait mais comme il n’a pas grand chose dans sa ferme pour le moment à part quelques animaux, c’est toujours ça en plus et puis il traînait seul parmi les Playmobil, j’ai eu pitié, le pauvre 😉
Ne me reste plus, un jour, qu’ à lui trouver le tracteur, les barrières, les auges, la charrette du cheval, le mouton et les balles de foin sans que cela ne me coûte un bras, (oui les gens exagèrent parfois les prix sur Ebay ou Leboncoin alors j’attends l’affaire raisonnable) et ça serait le top !

IMG_3804

Un panier en plastique de la marque « Monsac », un grand classique des années 60 !
J’adore ces paniers, je me souviens très bien que maman en avait un (rouge je crois), elle l’a peut-être toujours d’ailleurs. Revenu à la mode ces dernières années (si, si), vous pouvez vous promener avec, vous serez très tendance ! 😉 J’ai du coup fait toutes mes emplettes du jour avec et j’ai trouvé qu’il était vraiment pratique et joli, je sens qu’il va souvent m’accompagner celui-là !

IMG_3817

Une petite chaise fauteuil pour enfant
Et pas n’importe quel fauteuil, un fauteuil scoubidou ! Je les adore !
Il y a les mêmes vendus pas loin de chez nous, j’en rêvais mais à 70 euros le fauteuil pour enfant, comment dire… Je sais que c’est fait main, que ça résiste à plus de 100 kg et aux intempéries, que c’est super solide et durable mais quand même, comme en plus j’en aimerais deux (voir deux autres version adulte, j’aime trop les fauteuils scoubidou vintage ou réédition en fait), je me tâtais alors cette trouvaille m’a ravie ! Et Marmouset l’a déjà adopté. C’est bien simple il s’est assis dessus sur le trottoir et ne voulait plus le quitter. 

IMG_3821
IMG_3825

Un petit fauteuil en rotin
Encore un fauteuil ! Alors cette fois, ce n’est pas pour moi, c’est pour ma classe.
Il m’en fallait un et je n’arrivais pas à en trouver un sur Leboncoin qui soit à un prix raisonnable pour l’école. J’ai sauté sur l’occasion. Ce sera notre fauteuil d’observateur !
Je vous entends d’ici : qu’est-ce que c’est que cette invention encore ?
Ce n’est pas de moi, c’est encore une fois une inspiration Montessori ! Comme je transforme petit à petit ma classe pour tendre à une pédagogie mêlant les recherches de Maria Montessori et celles des sciences cognitives, je m’équipe en conséquence progressivement.
Le fauteuil d’observateur est destiné à l’enfant qui se trouve un peu perdu, qui ne sait pas vers quelle activité se tourner, qui commence éventuellement à mettre le désordre car il n’arrive pas à savoir où se poser. Placé à un endroit stratégique dans la classe, le fauteuil va lui permettre de s’installer confortablement et d’observer les autres enfants en activité, les différentes tables de travail, les étagères d’activités pour l’inspirer et retrouver son calme si besoin. (Attention, ce n’est surtout pas une chaise d’exclusion ou de puni, au contraire, une chaise d’aide, pour inviter l’enfant à se retrouver, à se recentrer, à se reposer).

IMG_3819