Articles

Les trouvailles du week-end

Pas de vide-greniers avant le printemps mais tout de même, pour patienter, la traditionnelle braderie de jouets du quartier.
Cette même braderie pour laquelle, deux ans auparavant, Caillou avait eu la délicatesse d’attendre un peu avant de pointer le bout de son nez. J’étais rentrée de la maternité, histoire de gérer le pré travail tranquillement à la maison, le téléphone à la main pour valider les trouvailles de Paparaignée qui était chargé de faire le rôle des jambes et des yeux à ma place. J’avais accouché quelques heures après, une fois le travail accompli et les trésors rapportés, il y a des priorités dans la vie 😉

Cette année, la pêche fut plutôt agréable, voici ce que mes filets ont attrapé.

Lire la suite

Les trouvailles du week-end

Ce mois de mai, les vide-greniers s’enchaînent dans mon quartier et les quartiers tout proches.
Une aubaine, on peut y être très tôt et faire de bonnes affaires. Car les trésors partent vite et j’ai eu l’occasion de m’en rendre compte après avoir hésité devant un superbe établi ancien semblable à ceux des adultes mais pour enfant, pour faire de véritables bricolages, …, le temps que je revienne (genre 30 secondes), après avoir demandé son avis à Paparaignée, c’était vendu 🙁 idem pour une boîte de légos en vrac. Je m’en mords les doigts (pour l’établi surtout).

Ce dimanche, de belles trouvailles tout de même. Lire la suite

Les trouvailles du week-end

Et voilà, une nouvelle année commence !  
Si, si, je vous assure, oui car lorsque le printemps arrive, je ne compte plus en année civile ni même en année scolaire mais en année vide-grenier bien entendu 😉 Et c’est la reprise !
De quoi me rendre excitée comme une enfant de 2 ans car ceux qui me suivent le savent bien, les vide-greniers, j’adore ça. Pour les autres, vous en apprendrez plus ici.
Lire la suite

Les trouvailles du week-end

La deuxième moitié du mois de mai est l’une de mes périodes préférées de l’année (avec les mois de septembre/octobre) pour une raison bien particulière : les vide-greniers foisonnent. Alors, si on veut partir un week-end, ce n’est sûrement pas à ce moment là, le temps s’arrête et c’est pour la bonne cause.
Qui plus est, les deux vide-greniers de mai qui regorgent le plus d’objets susceptibles de faire notre bonheur sont à deux pas de notre chez nous !
Aucune excuse pour les manquer donc !

Et ce dimanche matin, à 200 mètres à peine de notre rue, il y en avait un. Les enfants se lèvent tôt et il n’y a que pour ces événements là que ça nous arrange 😉 En 30 minutes, nous étions tous habillés et prêts à partir (et ici c’est un record, car quand Caillou n’a pas besoin de téter, c’est Marmouset qui joue à je cours, je crie et je me cache pour rester les fesses à l’air le plus longtemps possible) et à 8h15, nos yeux étaient déjà à l’affût du moindre trésor !

Et voici ce avec quoi nous avons rempli la poussette (la prochaine fois, on prendra une brouette, j’ai quand même dû faire un aller-retour pour tout ramener).


Quelques jeux classiques de valeur sûre : haba ou djeco
Oui, bon nous avons déjà Le Verger version voyage que j’étais ravie de trouver au dernier vide-grenier parce que le verger classique prend beaucoup de place mais Paparaignée a craqué.
« Oh si le verger, c’est trop bien et avec des petits paniers et des vrais fruits cette fois, regarde. (oui il a vraiment craqué)
– Oui, merci, je connais, il est dans toutes les maternelles et c’est un peu moi qui te l’ai fait découvert si je ne m’abuse. »
Bref, allons-y pour le verger, Paparaignée ayant l’air encore plus content que Marmouset.

verger 4 euros jeu haba 2 eurosjeu djeco 2 euros


L’épouvantail Fisher Price de 1978
, un grand classique, je ne pouvais pas passer à côté, même s’il lui manquait une anse, vite réparé avec celle d’un autre vieux jouet.

2 euros


Le rouleau musical Fisher Price de 1982
tout droit sorti du grenier d’une mamie qui ne pensait sûrement pas le vendre. Je me suis littéralement jetée dessus, depuis le temps que je le connaissais ! Un achat d’autant plus judicieux qu’il m’a permis de repérer Marmouset dans tout le vide-grenier juste à l’oreille et de ne pas le perdre 🙂 Il s’en est donné à coeur joie, les vendeurs m’ont sûrement intérieurement détestée quelques minutes à son passage.

rouleau 2 euros


Un manège musical Educalux
. En piteux état, négligemment jeté dans un carton, je l’ai comme qui dirait sauvé et je n’en suis pas peu fière. Il a quand même fallu que je m’arme dune bouteille d’acétone pour le remettre à neuf. Il fonctionnait mal mais vu son prix, je ne prenais pas beaucoup de risque. Après l’avoir démonté, il fallait juste lui trouver une vis absente, il est maintenant comme neuf, manque juste les autocollants qui cachent les trous du dessus mais facile à reproduire, ce sera ma prochaine activité.

3 euros

Des livres de Ploum, je suis fan du dessin et de la simplicité du texte tout en sympathiques rimes, qui permet de nommer des objets, de parler, de s’imaginer des histoires.

50 c


Une petite chaise haute de poupée
, rien de vintage ici mais petite et pliable, elle me semblait bien pratique pour que Marmouset puisse faire manger son bébé.
En plus, c’est lui qui a confirmé qu’il la voulait et a donné l’unique sous de son porte-monnaie pour cet achat, il était très fier. (Oui parce qu’on l’a bien briffé sur ce qu’était un vide-grenier, comment ça fonctionnait et qu’il pourrait y dépenser sa petite pièce s’il le souhaitait, la gestion de l’argent commence tôt 😉 ).
Une assise rose comme je n’aime pas, que je vais m’empresser de changer dès que j’aurai un peu de temps.
Comme me l’a dit la dame avant que je ramène Marmouset devant l’objet : « votre petite fille va adorer ». En effet, mon petit garçon adore ! (monde sexiste)

1 euro


Une coiffeuse Moulin Roty, trop trop belle.
Car comme la chaise haute de poupée, la coiffeuse n’est pas réservée aux filles ! Les hommes aussi passent plus ou moins de temps devant le miroir que ce soit pour se brosser les dents ou pour se mettre de la crème.
J’aurais envie moi aussi d’y passer des heures mais Marmouset s’en charge bien tout seul. Il peut se coiffer, prendre soin de lui, jouer à se raser comme papa, se faire couper les cheveux par maman, s’y poser pour lire, faire un dessin, … C’est multifonction, je la vois bien dans notre nouvelle maison à côté de mon petit coin couture avec un Marmouset faisant du tricotin par exemple si le coeur lui en dit.
Quand je l’ai vue, j’ai d’abord pensé « école », un espace « vie pratique » de l’agencement Montessori que j’aimerais mettre en place dans ma classe pour le soin de la personne. Mais je crois bien que je vais craquer et la garder. A réfléchir, de toute façon, je ne reprends qu’en septembre, Marmouset a bien le temps d’en profiter d’ici là.

coiffeuse moulin roty 20 euros IMG_3282

Du fil à coudre.
Qui l’aurait cru, je peux me fournir sur les vide-greniers même pour me ravitailler en matière de couture 🙂 Un monsieur qui travaille (ou a travaillé) sur les salons de couture de ce que j’ai compris et des dames semblant expertes en la matière qui se réjouissaient de trouver du fil DMC sur son stand m’ont convaincue de céder moi aussi. Trois jolies bobines pour 5 euros, je ne sais pas si ça vaut le coup, si c’est vraiment bien mais le fil semble solide, je le testerai bientôt, s’il y a des experts dans le coin, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez.

IMG_3391

Les trouvailles du week-end

Ce week-end, il y avait exactement 5 vide-greniers dans notre ville ! Peut-être un peu trop pour moi avec mon petit Caillou dans le ventre. En principe, j’ai ordre de la sage-femme de me reposer un maximum, alors avec un tel week-end ce n’était pas gagné et je me suis mise à réfléchir sérieusement à l’idée de rester chez moi.
C’était sans compter sur le petit diable qui a décidé de venir s’incruster au-dessus de mon épaule et qui n’a eu cesse de me répéter toute la semaine que c’était les derniers vide-greniers de la saison (ou presque) et parmi les meilleurs vide-greniers de la ville ; ceux qui se trouvent dans des quartiers plutôt bobos où la bonne affaire se flaire à chaque stand ; ceux où l’on trouve plus de maisons que d’appartements avec donc des choses étonnantes sorties du fin fond des greniers ou des garages ; ceux où j’ai augmenté ma récolte de jouets vintage à vitesse grand V les années passées, remplissant un caddie à roulettes à chaque fois et même plus !
J’ai eu beau vouloir lutter contre lui (oui bon j’ai peut-être pas trop voulu en fait), le vendredi soir il a eu raison de moi et j’ai décidé que j’essaierais d’en faire trois sur les cinq, les trois que je préfère.

Samedi : round 1
Le premier vide-grenier était samedi matin. C’était la journée des enfants dans notre ville, il y avait plein d’animations juste pour eux, la caserne des pompiers était ouverte au public, des promenades en poney avaient lieu dans la rue piétonne, …. et un mini vide-grenier dédié aux jouets, livres jeunesse, jeux vidéos, … était prévu. Forcément je ne pouvais pas le manquer, sachant qu’en plus il ne comptait qu’une petite dizaine de stands, je n’allais pas y passer des heures et trop me fatiguer.
Il commençait à 10h mais bien évidemment, vu que je me déplace en mode escargot en ce moment, je suis arrivée un chouia en retard croisant à mon arrivée une dame avec une ardoise magique géante de mon enfance ! Zut manqué, elle avait peut-être déjà tout repéré. Et bien non, parmi les stands remplis de cartes pokémon ou de jouets et dvd à l’effigie de Dora et Tchoupi, deux bonnes trouvailles tout de même !

IMG_20151004_173933

Le téléphone fisher price, le fameux, celui que tous les enfants de ma génération et de plusieurs générations avant la mienne semblent avoir eu (enfin pas moi j’avais un chicco mais c’est exactement le même principe). Il a été lancé en 1961 et a connu plusieurs éditions différentes. J’en avais déjà un dans ma collection, celui de 1961 d’après ce que je lis dessus (pourtant il me semble que le plus ancien a un socle en bois et pas le mien), mais il manque l’autocollant du dessus alors je vais certainement le revendre. Il sera donc remplacé par celui-ci, édition de 1985, une date clé, une date où il s’est passé un évènement très important. Comment vous ne voyez-pas ? Ma naissance voyons ! 😉

IMG_20151004_173630
En voici un qui manquait à ma collection : le tambour fisher price de 1976, il va donc avoir 40 ans l’année prochaine, et franchement il ne semble pas avoir pris une ride. Il fait xylophone, crécelle, tambourin et tambour en même temps ! Oui je sais ce que vous vous dites, un bonheur pour les oreilles ! Mes pauvres voisins vont sûrement me haïr prochainement car Marmouset a décidé de s’entraîner dès notre retour (et le matin au réveil aussi) et ça a l’air de lui plaire.

 

Dimanche : round 2
Dimanche, deux vide-greniers m’attendaient. Grâce à un combo de transports qui m’ont évité une grosse marche de départ, j’ai pu tenir le coup même si j’ai peiné sur la fin au vue de l’étendue de ces deux vide-greniers.
Je suis contente de les avoir faits, ne serait-ce que parce que c’est une agréable évasion mais j’avoue avoir été un peu déçue de ne pas remplir un caddie, loin de là, à peine un petit sac. Il faut croire que l’adage « les années se suivent et ne se ressemblent pas » est bien vrai.
Il est vrai que je me suis peu baissée pour fouiner et que je n’ai pas refait 10 fois les allées comme à l’habitude. Ces vide-greniers étaient tout de même riches mais pas tellement de vieux jouets, plutôt de meubles ou objets imposants et encombrants. J’y ai vu de superbes fauteuils, petits vélos, paniers divers et variés, … meubles qui attendaient une rénovation et une nouvelle vie et de la déco un peu rétro. Bref, que des choses que je n’aurais pas pu transporter ou que je n’aurais pas pu exposer dans notre chez-nous déjà complet. Note pour moi-même : ne plus être en fin de grossesse en période de vide-greniers, déménager pour pouvoir ajouter des meubles et de la déco et louer une voiture l’année prochaine pour acheter tous ces trésors 🙂
Quoi qu’il en soit, il semblerait qu’il soit de plus en plus difficile de dénicher des jouets ou objets vintage : soit les gens les jettent, soit ils savent que ça prend un peu de valeur et les vendent sur ebay ou leboncoin. Et comme je n’achète pas pour revendre, je me limite à ce que je n’ai pas et à certaines fabriques ou marques que j’affectionne, du coup je laisse aussi certaines choses de côté.

J’ai tout de même craqué pour :

  • ces petits tabliers vintage à souhait. Et je me suis retenue de ne pas prendre tout le stand, la dame m’a dit qu’elle avait du mal à les vendre (c’était avant de me rencontrer ça) car elle y tenait mais aussi parce que ça ne partait pas. Elle avait surtout des robes et des habits plutôt féminins ce qui m’a limité. Avec ça, Caillou pourra jouer au cuisinier avec son frère !

IMG_20151004_173340

  • deux petits pulls d’enseignes classiques mais qui rendront notre Caillou bien mignon
    IMG_20151004_173243
  • un jeu pour Marmouset, pas pour tout de suite car il est encore un peu petit mais peut-être au printemps ou été prochain qui sait. Ce jeu provient d’un fabricant bien connu que j’aime beaucoup et qui excelle dans les jeux de ce type : Djeco. Marmouset a déjà un certain nombre de puzzles type emboîtement de la même marque et il adore.
    IMG_20151004_173802
  • Et pour terminer, un livre qui raconte les aventures de Ploum, cet ours jaune du début des années 80, ça vous parle ? Les textes évoquent la vie quotidienne, ils parlent aux tous petits et les graphismes sont simples et épurés. Marmouset adore, il peut raconter lui-même (même si on ne comprend pas tout ce qu’il dit, il montre et essaie de nommer dans sa langue de grand bébé). Si un jour, nous avons un troisième fils, il y a fort à parier qu’après Marmouset et Caillou, celui-ci prendra le pseudo de Ploum histoire de rester dans les personnages jeunesse cultes de nos jeunes années 😉

IMG_20151004_173947