,

J’ai testé : décorer son intérieur avec des stickers Pixers

Aujourd’hui, je viens vous parler de déco et plus particulièrement de stickers.

Nous avons emménagé dans notre maison il y a presque 2 ans et nous avons fait un choix peu original mais assez pratique et plutôt efficace au niveau des murs : du tout blanc, partout. Zéro prise de risques. Paparaignée voulait pouvoir changer l’agencement du mobilier, la destination et la déco des pièces en fonction des envies, des goûts, de l’évolution de notre vie, … sans contraintes. Il préfère donc miser sur « l’accessoirisation » qui reste parfois compliquée tout de même car il n’aime pas trop non plus le fait de faire des trous dans les murs pour accrocher un tableau ou une étagère. Il aime ce qui laisse peu de traces, la simplicité, la sobriété et ne veut jamais rien abîmer, rien d’irrémédiable. Aucun regret et la possibilité de revendre facilement plus tard (bref, il a dû trop regarder les émissions de Stéphane Plazza ;)).

Il faut dire que lorsque nous sommes arrivés, nous avons dû changer un certain nombre de choses, les tapisseries très marquées de chaque chambre n’étaient pas vraiment à notre goût et la moquette encore moins et il y a eu des travaux de plus grande ampleur à faire avant de se préoccuper de l’esthétique. A la fin du chantier, c’est un peu comme si nous emménagions dans une maison en grande partie « neuve » ce qui en a rajouté à la psychose de Paparaignée qui avait des sueurs froides si j’émettais l’idée de planter une pointe quelque part. J’avoue que je n’étais pas loin de la syncope moi-même à chaque fois que les garçons posaient une main sur un mur.

Puis nous nous sommes progressivement détendus et Paparaignée a accepté petit à petit que la maison vive. Nous avons accroché plus de tableaux, placé des petites pointes ça et là et même posé des meubles qui nécessitent de faire de bons gros trous. Mais le blanc des murs lui n’a pas bougé (mis à part quelques traces de mains, de feutres, de peinture de jouet, … dont nous tentons de faire abstraction 😉 )

Il y a quelques mois, nous avons entrepris de nouveaux aménagements, rien de spectaculaire mais une étape importante. Notre petit quittait son lit de bébé et notre grand son lit de « moyen » et tous les deux allaient se retrouver dans une chambre commune avec un lit de grand pour 2 tandis que l’ancienne chambre du plus petit deviendrait une salle de jeu. Bref, je me suis lancée dans la réorganisation et la déco de ces deux nouveaux espaces.

Et comme le hasard fait bien les choses, c’est à ce moment là que Pixers m’a contactée et m’a fait une jolie proposition : fouiner sur leur site et transformer un peu mon intérieur grâce à eux. L’occasion de tester autre chose que des murs blancs !

Lire la suite

,

DIY – petit salon d’extérieur pour enfant

L’année dernière, j’ai réalisé un peu de mobilier pour la cabane en bois des enfants. Un petit intérieur qui a toujours autant de succès et que ne n’avais pas encore eu le temps de vous présenter ici.

Avec uniquement de la récup et un petit coup de main de Pépèraignée (mon super papa bricoleur), les enfants ont pu avoir un mini chez eux tout équipé pour laisser libre court à leurs histoires imaginaires et inviter leurs copains.

Lire la suite

,

DIY – Customiser une étagère hexagonale

Aujourd’hui, un nouvel article déco pour personnaliser une étagère en un tour de main.

Les enfants partagent désormais la même chambre et l’ancienne chambre de Caillou est devenue une salle de jeu. Dans leur chambre, le lit superposé prenant déjà pas mal de place, je ne voulais pas encombrer le moindre centimètre qui restait avec des meubles imposants. Je voulais une chambre/salle d’activités pratique, aérée et où les espaces seraient facilement accessibles pour les garçons.
Entre le lit et le placard à vêtements, il y a un morceau de mur que je souhaitais exploiter le mieux possible mais pour faciliter l’accès au placard et ne pas boucher complètement le passage, il me fallait quelque chose de peu encombrant. J’ai donc décidé de peindre à même le mur un tableau gris aimanté et à craie que j’ai entouré à l’aide de masking tape assez large. Pour terminer l’habillage de ce mur sans l’alourdir, deux petites étagères feraient l’affaire.

 

Pour avoir des étagères personnalisées et décoratives, il vous faudra :

  • des étagères hexagonales ou de la forme de votre choix
  • de la peinture, des échantillons ou des restes suffiront
  • des petits pinceaux plats classiques
  • de l’adhésif fin de marquage (que l’on utilise pour repeindre un mur par exemple)
  • du masking tape de large épaisseur
  • une règle
  • un crayon à papier
  • un cutter

Vous trouverez des étagères hexagonales brutes à décorer dans de nombreux magasins de loisirs créatifs souvent par trois, de tailles différentes. J’ai choisi les miennes chez Alinéa, elles ne sont pas brutes mais elles étaient vendues à l’unité et déjà équipées d’un système d’accrochage ce qui est pratique.

Etagère numéro 1 : masking tape

Pour cette première étagère, rien de plus simple. Il suffit de peindre le rebord visible avec la couleur de son choix, en une ou deux couches.
On habille ensuite le fond avec du masking tape. Je suis tombée dessus par hasard dans ma librairie préférée, un masking tape large et à colorier mais que j’ai laissé en noir et blanc pour le moment. Les enfants pourront le décorer plus tard s’ils en ont envie. J’ai collé de grandes bandes en ajustant les motifs puis j’ai coupé au cutter ce qui dépassait exactement comme la pose d’une tapisserie en quelque sorte.
Le masking tape est le même que celui avec lequel j’ai entouré le tableau peint sur le mur.
L’avantage du masking tape est indéniablement le fait qu’on peut le changer indéfiniment donc si on modifie la déco, si on place l’étagère ailleurs, ou lorsque les enfants grandiront et que leurs goûts évolueront, on pourra la transformer à nouveau en un tour de main.

Etagère numéro 2 : peinture

Pour la seconde étagère, j’ai choisi deux couleurs de peinture dont l’une est la même que sur le rebord de la première étagère pour faire un rappel. J’ai tracé au crayon à papier le motif que je souhaitais pour le fond, très facilement en reliant tous les coins de l’hexagone entre eux. J’ai utilisé l’adhésif de marquage pour délimiter les parties à peindre. Il a fallu un peu de patience puisqu’on ne peut pas peindre tous les morceaux en même temps.

 

Et voilà le résultat, deux étagères qui prennent peu de place mais permettent de donner une petite touche déco à ce petit coin tableau dans leur chambre. Les garçons ont choisi chacun une petite plante grasse dont ils devront s’occuper à placer sur l’une des deux étagères et la sur la seconde, nous avons posé une cloche en verre qui servira à abriter les petits trésors récupérés par les garçons dans la nature en fonction des saisons et donc à les symboliser.

,

DIY – réaliser une déco en tricotin

Aujourd’hui, je viens vous parler tricotin.

Le tricotin, c’est quoi ça ?

Le tricotin, c’est une espèce de tube troué, surmonté de 4 crochets, dans lequel on fait passer un fil de laine que l’on fait tourner autour des crochets et que l’on entrecroise d’une certaine manière à l’aide d’une aiguille pour progressivement former une sorte de grand serpent tressé. Bref, dis comme ça c’est peu clair mais c’est un moyen très simple pour tricoter, attention, pas un pull ni une écharpe, simplement un tube de laine.

Le tricotin, je l’ai connu durant mon année de cp ou ce1, la maîtresse nous avait initié et nous avions la possibilité, lorsqu’un travail était fini, d’aller s’adonner à cette activité au fond de la classe dans le coin lecture pour nous occuper. Elle avait vraiment trouvé LE truc, car le tricotin, enfant, quand on commence, on ne veut plus s’arrêter, on a envie de faire le tube le plus long possible alors on se concentre et on peut rester calme pendant des heures. De la persévérance et de la patience donc mais aussi une certaine estime de soi simplement par le fait de créer quelque chose de ses mains.

Bon ok, mais concrètement, le tricotin, ça sert à quoi, on en fait quoi ?

Lire la suite

,

DIY – Une étagère décorative suspendue

Aujourd’hui, un nouvel article déco DIY avec la confection d’une petite étagère ronde décorative.
Je dis décorative car vous ne pourrez pas y entreposer de gros objets de par sa faible profondeur mais elle pourra accessoiriser un mur ou accueillir de jolis petits objets.

Lire la suite

,

DIY- transformer des coussins en doudous animaux

Depuis que les enfants sont dans la même chambre avec un lit à étage, ils ont gagné en espace et nous avons progressivement tout réorganisé. J’ai également fait un gros tri et préparé un certain nombre de cartons de jouets et vêtements pour un futur vide-grenier ce qui a permis d’aérer encore leurs pièces de vie.

Du coup pas question de remplir à nouveau l’espace avec des tas d’étagères à bazar ou une montagne de jouets, ils n’en manquent pas. A la place, j’ai réintégré le tipi que je leur avais confectionné il y a 2 ans et qui était sagement rangé dans le sous-sol en attendant de pouvoir sortir un peu dans le jardin aux beaux jours.
Je me suis dit qu’ainsi, ils auraient un coin où se cacher, un coin cabane comme ils aiment souvent à tenter de s’en faire un en me transformant le canapé en champ de bataille empilant de manière hasardeuse mais néanmoins vraisemblablement amusante pour eux, les coussins du canapé. Un coin pour s’isoler en cas de chagrin ou colère trop envahissante, un coin pour s’allonger le moment venu et mieux accepter un temps de repos (notamment depuis que Marmouset a laissé tomber la sieste). Une petit coin avec une petite lumière, quelques livres et le panier du calme qui trônait avant sur la mezzanine du salon. Il y trouverait parfaitement sa place, juste à côté et les enfants pourraient y piocher de quoi se détendre, tranquillement et sans être à la vue de tous.

Il fallait donc rendre ce tipi accueillant, attirant et en faire un véritable nid douillet pour qu’il ait réellement l’effet escompté.

Lire la suite

DIY – Initiale en fils tendus

Comme vous le savez si vous suivez la page facebook du blog, nous sommes en pleine réorganisation de l’espace des enfants.
Après avoir eu chacun leur chambre depuis 1 an que nous sommes dans cette maison, ils font maintenant dortoir commun dans l’ancienne chambre de Marmouset et c’est plutôt un succès. Ils dorment mieux et ne se dérangent pas malgré leur rythme quelque peu différent. Il est bien plus facile de les mettre au lit, pas besoin d’aller et venir d’une chambre à l’autre, la complicité va bon train (les bêtises et les chamailleries aussi 😉 ).
L’ancienne chambre de Caillou s’est donc transformée en salle de jeu.

Pour différencier et aménager leurs nouveaux espaces, nous avons donc fait du tri, échangé, déplacé, démonté, ôté, repeint, chiné, acheté, fabriqué, … et ce n’est pas fini. Les espaces sont définis, l’essentiel est posé, on termine l’organisation de chaque recoin, on fignole les détails, on cherche à tout agencer au mieux pour que ce soit agréable pour eux, pratique et pour que ce ne soit pas sans cesse le bazar (bon pour ce dernier point, la recherche a besoin de vos dons 😉 ) et on s’affaire à la déco en chinant, customisant et en fabriquant au maximum.

Lire la suite

Notre sélection de décoration de Noël DIY

Aujourd’hui, je vous propose une petite sélection de décorations de Noël pour embellir votre intérieur, illuminer vos tables, pailleter vos rebords de fenêtres, … en cette période de fête.
Des petites idées trouvées sur le net, inspirées d’autres créations ou made in famille Araignée, à faire avec les enfants en fonction de leur âge et qui demandera peu de moyens.

Lire la suite

,

DIY – un sapin épuré, nature et peu encombrant

Aujourd’hui, je vous retrouve pour vous parler décorations de Noël et qui dit décorations de Noël, dit sapin, l’élément principal de ce jour de fête s’il n’en fallait choisir qu’un.

L’année dernière, nous avions misé sur un sapin entièrement fabriqué en carton/papier, en mode carte en volume géante, dont vous pouvez retrouver le DIY ici. Nous avons toujours ce sapin puisqu’il est aussi facile à fabriquer qu’à ranger et conserver mais nous avions tout de même envie de nouveauté.

Cette année, nous avons donc fait encore plus simple que l’année dernière, dans un style épuré et naturel qui prend toujours aussi peu de place, nous avons misé sur le sapin en branches suspendues. Un classique des sapins revisités dont la matière première sera made in forêt la plus proche ou made in jardin/parc. Il vous demandera donc un minimum de dépenses. Lire la suite

DIY – calendrier de l’Avent

Plus que quelques jours pour préparer votre Calendrier de l’Avent si ce n’est pas déjà fait.
Et si vous n’avez rien trouvé de satisfaisant dans le commerce, misez sur le DIY.

C’est ce que nous avons choisi cette année pour le tout premier calendrier de l’Avent de Marmouset (et un peu de Caillou aussi). Plus ludique, plus original et pas très compliqué, le calendrier de l’Avent maison permet d’éviter le côté commercial de la chose et, en plus de donner la satisfaction du « c’est moi qui l’ai fait », ajoute une jolie déco personnalisée à son intérieur.

Lire la suite