, ,

DIY – Un bateau pirate en bois

Il y a deux semaines, j’ai découvert la blogueuse Minireyve et ce serait mentir que de ne pas dire que j’ai été complètement séduite par son univers, ses photos, ses créations, …

Pour la petite histoire, une personne, que je suis sur Instagram, parlait de son envie de faire la même maison de poupées qu’elle. Je ne sais plus ce qu’elle en disait au juste mais ça a piqué ma curiosité et grand bien m’en a pris ! J’ai donc découvert un nouveau blog, un nouvel univers et surtout une création qui a fait immédiatement frétiller d’envie, à la fois la petite fille, la bricoleuse et l’amoureuse de la nature qui sont en moi ! Il n’en fallait pas plus pour me faire ressortir mes Petits malins (bon ok ceux de mes enfants 😉 ) et dégainer ma scie sauteuse !

Comme je m’emballe vite, j’ai tout de même montré la petite maison aux enfants, histoire de voir s’il avaient le même engouement que moi (et histoire de pas bosser pour rien, ou en tout cas pas que pour moi, il me fallait une autre excuse 😉 ). Bien entendu, ils ont tout de suite lancé : « on le fait maman ! ».
Comme ils s’emballent encore plus vite que moi et parfois (souvent) sans réfléchir, j’ai dû reprendre mon rôle de mère (ça m’arrive) pour tempérer. « Euh, doucement les gars ! Faut réfléchir, rassembler, dessiner, imaginer, on va s’inspirer oui mais il faut voir ce qu’on a comme matos quand même avant et ce qu’on veut faire exactement. »

Lire la suite

,

Fête de l’hiver et décos de Noël : recyclage, nature et lumière

Après vous avoir expliqué pourquoi cette année, un vrai sapin trônait dans notre intérieur, il a bien fallu le décorer l’animal, et je viens donc vous parler de ce que nous lui avons fait revêtir pour l’occasion.
Oui il est un peu tard, Noël est passé, c’est vrai (ou alors on pourrait dire que je suis très en avance pour Noël prochain sinon 😉 ) mais ce n’est pas grave, ça donne toujours des idées déco pour d’autres occasions et je le classerai dans les articles à vous faire relire l’année prochaine à l’heure cette fois !

Mais ça va peut-être vous inspirer tout de suite finalement, notamment si vous êtes des adeptes des tables des saisons car cette année, notre sapin a été notre support pour accueillir et célébrer l’hiver. Pour ceux qui ne connaissent pas, il est de tradition chez certains de faire des tables ou des bacs au moment des changements de saison. Une manière de suivre l’évolution de la nature, d’observer autour de soi, de se raccrocher à la terre et de matérialiser le temps qui passe. Et l’occasion d’amener des discussions, des apprentissages et des activités.

Notre dédicace à l’hiver est une première, on a toujours eu l’habitude de parler beaucoup de l’automne et du printemps que l’on adore mais les solstices ont toujours été délaissés. Et il n’y a pas de raison, il y aussi de belles choses à voir en hiver après tout, une saison froide et sombre mais tellement illuminée et chaleureuse en même temps. Nous avons donc eu envie de décorations reflétant tout cela : nature, lumière et chaleur d’hiver, tout en recyclant au maximum comme souvent.

Lire la suite

,

Un calendrier de l’Avent qui fait travailler les méninges

L’année dernière, j’avais réalisé un calendrier de l’Avent tout simple, des petits sacs suspendus à une branche d’arbre et en guise de chocolats, des petites surprises diverses et variées que vous pouvez retrouver dans cet article.

Les petits sacs minutieusement conservés resteront dans leur boîte cette année pour varier un peu les plaisirs.

Marmouset et Caillou attendent avec impatience le mois de décembre mais cette fois, il n’y aura pas de calendrier comme on a l’habitude de le visualiser avec une fenêtre ou un sac pour chaque jour à ouvrir et contenant une surprise. Voici ce que je leur réserve.

Lire la suite

, ,

DIY – Fabriquer une horloge de routine 24h

Il y a quelques jours, je vous parlais dans cet article de l’horloge de routine 24h, une horloge d’inspiration « montessorienne » très utile pour les premiers repérages dans le temps des jeunes enfants. Aujourd’hui, je vous livre le tutoriel de celles que j’ai réalisées pour ma classe et mes enfants.

Lire la suite

,

DIY – un déguisement Lego pour Halloween

Halloween approche à grands pas !

Je vous ai déjà parlé de notre déco ici, en espérant que nous pourrons la mettre en place à l’extérieur car à mon grand désespoir, après des mois sans une goutte de pluie, c’est ce jour là qu’elle aurait apparemment décidé de revenir. Je croise les doigts pour qu’elle décale son arrivée ou qu’elle s’arrête au bon moment !

Et ce temps serait aussi une catastrophe d’un point de vue déguisements, car comme tout le reste, ils ne sont pas imperméables mais alors pas du tout.
Et c’est justement de ces déguisements dont je viens vous parler aujourd’hui.

Cette année, nous nous sommes décidés pour des « costumes » liés à l’une des passions des enfants (et avouons-le, l’une des nôtres aussi) : les Lego.
Non, les enfants ne deviendrons pas des briques géantes (bien que nous ayons pensé au moyen de pouvoir les clipser sur une plaque pour plus de tranquillité 😉 )  mais, grâce à de vieux cartons, un peu de peinture, pas mal de colle et beaucoup de patience, ils se transformeront en véritables personnages de cette marque connue dans le monde entier !

Lire la suite

,

DIY – 15 décos faciles pour un Halloween version fête des morts Mexicaine

Halloween approche à grands pas et si je n’étais pas spécialement adepte à la base, cette fête a pris une place désormais importante dans notre vie.

Notre quartier est particulièrement animé ce soir là car il est peuplé par de nombreuses familles, l’occasion d’un beau partage, de rencontres, de causeries, de rigolades, d’imaginaire et de créativité. L’année dernière, nous avions mis tout notre coeur à la décoration (clic clic ici si tu veux revoir tout ça) pour faire plaisir aux enfants qui sonneraient à notre porte et cela m’a permis d’occuper mes enfants à moi pendant toute la première semaine de vacances de Toussaint et ça c’est un véritable bonus non négligeable ! 😉

Cette année, on remet ça ! Mais après un Halloween gentillet et enfantin version petits fantômes et mignonnettes araignées, c’est dans un tout autre style que nous nous lançons pour cette nouvelle fête.

Une véritable fête des morts à la mexicaine.

C’est une tradition que j’ai toujours trouvée absolument magnifique et qui m’a parlée dès que je l’ai découverte, lorsque j’étais adolescente. C’est pour moi une fête qui célèbre les défunts de la meilleure manière, dans la joie, la couleur, la nature, la musique, une fête qui représente bien ma façon de voir les choses et qui célèbre la vie du disparu avant tout.

J’ai doucement soumis l’idée aux enfants, on a parlé de cette tradition, de son pays d’origine, de sa signification. Ils ont tout de suite été conquis. Marmouset a adoré et a tout de suite été en accord avec cette vision des choses. Il s’est mis à parler de la mort et de la fête des morts de manière très naturelle, sans peur, sans appréhension, c’était le bon moment pour lui, le moment de questionnements sur le sujet, et il pouvait donc y trouver des réponses, approcher ce moment de la vie de manière sereine. Ce fut le moment aussi de leur parler des défunts de notre famille, de mon histoire, de la leur donc.

De doux moments, dans les couleurs chatoyantes d’un automne ensoleillé.

La préparation dure depuis bientôt un mois et je suis aussi excitée qu’eux, qui ont complètement oublié la notion de chasse aux bonbons, ça n’en sera que plus délicieux le jour J.
Nous célébrerons donc les morts le 31 au soir, un Halloween un peu particulier et nous continuerons les deux jours suivant comme le veut la tradition.

Et si vous aussi, vous souhaitez une déco d’Halloween version Dia de los muertos, alors cet article est fait pour vous !

Lire la suite

,

DIY- fabriquer ses cadres à serrures

Aujourd’hui, je viens vous présenter un tutoriel pour fabriquer des cadres à serrures.

Les cadres à serrures font parties des activités pratiques autonomes, inspirées de la pédagogie Montessori et très appréciées des enfants. Il n’est pas rare de retrouver nos chères têtes blondes dès le plus jeune âge, collées à nos placards, à les ouvrir et les fermer et à chaparder toutes les clés disponibles pour les essayer dans toutes les serrures de la maison (je suis sûre qu’il n’y a pas qu’à moi que ça parle cette histoire 😉 ).

Cette activité peut donc être proposée dès 2 ans et constitue en plus d’un amusement certain, un bon exercice de motricité fine, de coordination, de précision, de patience. Une excellente activité autonome pour le développement des compétences dites exécutives donc.

Lire la suite

DIY – le labyrinthe tactile

Aujourd’hui, je vous propose un DIY pour fabriquer un petit jeu sensoriel pour les enfants : un labyrinthe tactile.
Je l’ai pratiqué l’année dernière avec mes grandes sections et le succès était au rendez-vous tant du point de vue de la confection que du produit fini.

Lire la suite

,

J’ai testé : décorer son intérieur avec des stickers Pixers

Aujourd’hui, je viens vous parler de déco et plus particulièrement de stickers.

Nous avons emménagé dans notre maison il y a presque 2 ans et nous avons fait un choix peu original mais assez pratique et plutôt efficace au niveau des murs : du tout blanc, partout. Zéro prise de risques. Paparaignée voulait pouvoir changer l’agencement du mobilier, la destination et la déco des pièces en fonction des envies, des goûts, de l’évolution de notre vie, … sans contraintes. Il préfère donc miser sur « l’accessoirisation » qui reste parfois compliquée tout de même car il n’aime pas trop non plus le fait de faire des trous dans les murs pour accrocher un tableau ou une étagère. Il aime ce qui laisse peu de traces, la simplicité, la sobriété et ne veut jamais rien abîmer, rien d’irrémédiable. Aucun regret et la possibilité de revendre facilement plus tard (bref, il a dû trop regarder les émissions de Stéphane Plazza ;)).

Il faut dire que lorsque nous sommes arrivés, nous avons dû changer un certain nombre de choses, les tapisseries très marquées de chaque chambre n’étaient pas vraiment à notre goût et la moquette encore moins et il y a eu des travaux de plus grande ampleur à faire avant de se préoccuper de l’esthétique. A la fin du chantier, c’est un peu comme si nous emménagions dans une maison en grande partie « neuve » ce qui en a rajouté à la psychose de Paparaignée qui avait des sueurs froides si j’émettais l’idée de planter une pointe quelque part. J’avoue que je n’étais pas loin de la syncope moi-même à chaque fois que les garçons posaient une main sur un mur.

Puis nous nous sommes progressivement détendus et Paparaignée a accepté petit à petit que la maison vive. Nous avons accroché plus de tableaux, placé des petites pointes ça et là et même posé des meubles qui nécessitent de faire de bons gros trous. Mais le blanc des murs lui n’a pas bougé (mis à part quelques traces de mains, de feutres, de peinture de jouet, … dont nous tentons de faire abstraction 😉 )

Il y a quelques mois, nous avons entrepris de nouveaux aménagements, rien de spectaculaire mais une étape importante. Notre petit quittait son lit de bébé et notre grand son lit de « moyen » et tous les deux allaient se retrouver dans une chambre commune avec un lit de grand pour 2 tandis que l’ancienne chambre du plus petit deviendrait une salle de jeu. Bref, je me suis lancée dans la réorganisation et la déco de ces deux nouveaux espaces.

Et comme le hasard fait bien les choses, c’est à ce moment là que Pixers m’a contactée et m’a fait une jolie proposition : fouiner sur leur site et transformer un peu mon intérieur grâce à eux. L’occasion de tester autre chose que des murs blancs !

Lire la suite

,

DIY – petit salon d’extérieur pour enfant

L’année dernière, j’ai réalisé un peu de mobilier pour la cabane en bois des enfants. Un petit intérieur qui a toujours autant de succès et que ne n’avais pas encore eu le temps de vous présenter ici.

Avec uniquement de la récup et un petit coup de main de Pépèraignée (mon super papa bricoleur), les enfants ont pu avoir un mini chez eux tout équipé pour laisser libre court à leurs histoires imaginaires et inviter leurs copains.

Lire la suite