,

DIY – réaliser une déco en tricotin

Aujourd’hui, je viens vous parler tricotin.

Le tricotin, c’est quoi ça ?

Le tricotin, c’est une espèce de tube troué, surmonté de 4 crochets, dans lequel on fait passer un fil de laine que l’on fait tourner autour des crochets et que l’on entrecroise d’une certaine manière à l’aide d’une aiguille pour progressivement former une sorte de grand serpent tressé. Bref, dis comme ça c’est peu clair mais c’est un moyen très simple pour tricoter, attention, pas un pull ni une écharpe, simplement un tube de laine.

Le tricotin, je l’ai connu durant mon année de cp ou ce1, la maîtresse nous avait initié et nous avions la possibilité, lorsqu’un travail était fini, d’aller s’adonner à cette activité au fond de la classe dans le coin lecture pour nous occuper. Elle avait vraiment trouvé LE truc, car le tricotin, enfant, quand on commence, on ne veut plus s’arrêter, on a envie de faire le tube le plus long possible alors on se concentre et on peut rester calme pendant des heures. De la persévérance et de la patience donc mais aussi une certaine estime de soi simplement par le fait de créer quelque chose de ses mains.

Bon ok, mais concrètement, le tricotin, ça sert à quoi, on en fait quoi ?


Et bien petite, j’avoue, je me disais que ça ne servait pas à grand chose, enfin en même temps je ne cherchais pas, le plaisir procuré par l’activité me suffisait, la satisfaction d’un besoin de création. Le sens du défi aussi, je me disais qu’un jour mon tricotin serait tellement géant qu’en le roulant, je pourrais créer un super tapis. Comme le tricotin c’est quand même un peu long pour obtenir quelques centimètres, le fabuleux tapis rêvé n’a jamais vu le jour qu’à travers mes pensées mais c’était déjà énorme.
Sinon, « à l’époque », comme disent mes élèves, le tricotin ne servait qu’à confectionner des sortes de napperons ou des robes pour les poupées kitsch qui trônaient dans les vitrines des grands-parents.  Hélas (ou pas) la mode a changé.

Et voici qu’il y a quelques années, que vois-je ?
Des tas de petites créations en tricotin fleurissent sur le net et les parents les plus fashions de la blogosphère les achètent à prix d’or ou presque pour décorer la chambre de leur progéniture. On en voit dans les catalogues de décos, dans les grandes enseignes tendances ou chez les petits créateurs spécialisés en articles pour bébés, et même sur les mannequins des podiums.
Je n’en reviens pas moi même de ce que j’aurais pu faire avec ! Headband, écharpe, customisation de sac, et déco en tout genre (prénom, contour de forme, transformation d’objet, …), la folie tricotin est à tous les coins de rue. (Bon je m’emballe peut-être un peu 😉 )

Alors ni une, ni deux, je ressors mon tricotin de sa boîte et m’empresse de le faire découvrir à Marmouset, encore un peu jeune mais intéressé tout de même. Je découvre également que j’ai gardé ma modeste mais somme toute mignonnette production de petite fille.
Et il y a quelques jours, à la recherche d’idées pour décorer et accessoiriser le coin poupées des garçons à moindre coût, je saute sur l’occasion. C’est décidé, mon tricotin va avoir une nouvelle vie.
Et pour transformer le tricotin en accessoire déco, il suffit bien souvent d’y ajouter une seule chose, un fil de fer.
Il permet de donner de la tenue et donc une forme à son tricotin !
On l’enfile dans le tube en laine créé et on le tord pour modeler sa décoration.

Et voici le résultat. Un petit cintre qui servira à accrocher un petit poncho de poupée par exemple.

Avec le reste du tricotin, j’ai tenté une petite déco murale. Bon on est loin de la fashion sphère, on est bien d’accord mais pour le « fashion coin poupées » des garçons, ça colle parfaitement, ou du moins ça s’accorde comme je le souhaitais et les principaux intéressés sont ravis. C’est d’ailleurs Marmouset qui a choisi le modèle à réaliser.

Et comme le tricotin, c’est tendance mais c’est long, il existe même désormais des machines à tricotin où il suffit de tourner une manivelle pour produire son serpentin de manière automatique. Alors, ça perd de son charme, ça perd de son authenticité, ça perd en qualités de patience et persévérance mais ça produit et si vraiment on a de nombreux projets ou envies en tricotin, ça peut être utile.

A vos aiguilles !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *