Un gâteau camion de pompier pour les 3 ans de Caillou

Le 30 novembre dernier, Caillou a eu 3 ans et pour l’occasion, il rêvait d’un gâteau sur le thème des pompiers.

J’ai longuement hésité entre un gâteau de forme ronde avec un décor autour et dessus : camion, personnage, flammes, … en pâte à sucre et un gâteau en forme de camion de pompier et c’est finalement cette seconde option qui m’a parue la plus simple, enfin à première vue (le camion ayant une forme rectangulaire assez basique).
Et il faut dire que cela constituait un nouveau petit défi culinaire anniversaire comme je les aime.

Aujourd’hui, je vous présente ma réalisation et je vous en livre les secrets si vous avez vous aussi un petit passionné de véhicule et de grande échelle à la maison 😉

La recette du gâteau camion de pompier

Etape 1 – Sponge cake au chocolat

Pour faire ce camion, il vous faudra d’abord réaliser deux gâteaux en forme de cake de taille moyenne. Pour ce faire, j’ai utilisé la recette du sponge cake pour les mêmes raisons que lors du dernier anniversaire de Marmouset que vous pouvez retrouver ici.

Ingrédients

– 250 g de beurre
– 300 g de sucre
– 300 g de farine
– 6 œufs
– 1 sachet de levure

Étapes de réalisation

1- Séparer les blancs des jaunes.
2- Mélanger le sucre et les jaunes d’oeufs jusqu’à ce que le mélange éclaircisse
3- Ajouter le beurre fondu et mélanger.
4- Ajouter la farine (au tamis si elle n’est pas fluide) et la levure, mélanger.
5 – Insérer délicatement les blancs en neige.
6 – Ajouter 40 g de cacao en poudre non sucré spécial pâtisserie
7 – Verser dans les moules préalablement beurrés et farinés et placer au four à 180° environ 1h

Etape 2 – Découpage et montage

Une fois les cakes refroidis (pour ma part, je les avais fait la veille), utiliser un couteau à pain pour couper ce qui dépasse (les miens avaient fait une grosse bosse) et obtenir deux beaux rectangles. J’ai gardé le plus haut pour l’arrière du camion et j’ai coupé en deux le plus bas pour empiler les deux parties et ainsi constituer l’avant.

Etape 3 – Garniture

Il se trouve que Caillou, en tant que fin gourmet précoce, m’avait demandé un gâteau chocolat et framboise. J’ai donc choisi de garnir le gâteau et ma fois, c’est à refaire car c’est vraiment délicieux ainsi.

Pour la garniture, il vous faudra
– de la confiture de framboise
– des framboises fraîches ou surgelées selon la saison
– une crème chantilly vanille que vous pouvez réaliser facilement en mélangeant au batteur électrique 200 g de crème liquide (30 %), 50 g de mascarpone, 35 g de sucre et une pointe de pâte de vanille (mais ça peut être en poudre ou en gousse).

J’ai coupé le grand cake en deux et j’ai étalé un peu de confiture de framboise puis j’ai rempli de framboises (préalablement décongelée). J’ai recouvert le tout avec une bonne couche de crème chantilly vanille à l’aide d’une poche à douille (mais on peut faire sans). J’ai fait de même entre les deux morceaux de cake constituant l’avant du camion.
Après réflexion et surtout dégustation, il faut en mettre beaucoup plus et couper le gâteau en 3 serait plus judicieux pour cela. Cela apporte vraiment du crémeux au gâteau plutôt sec en lui-même.


Etape 3 – La ganache

Cette étape consiste à ce que tout le gâteau soit bien uniforme, lisse et permet de mieux faire adhérer la pâte à sucre.
Il suffit de faire fondre 200 g de chocolat avec 60 g de crème liquide au bain marie et de l’étaler à la spatule en inox pour plus de facilité sur toute la surface du gâteau. On place ensuite au frais 30 minutes.

Etape 4 – Pâte à sucre et décor

On passe à l’étape la plus difficile si comme moi vous souhaitez réaliser votre pâte à sucre maison.
Pour la pâte à sucre, j’ai mélangé 20 g de blanc d’oeuf et une cuillère à soupe de miel liquide puis j’ai incorporé environ 240 g de sucre glace progressivement jusqu’à la texture souhaitée en mélangeant à la main.
Au final j’aurai réalisé ce mélange 3 fois (la troisième, il me restait 10 g de blanc d’oeuf donc les quantités étaient divisées par 2) pour avoir suffisamment de pâte à sucre.

J’ai coloré une grande partie en rouge, une partie un peu moins grande en gris foncé, une petite en gris clair, une petite en jaune et une petite en orange, j’ai gardé un peu de pâte à sucre blanche également. On m’avait dit que le colorant gel était le mieux pour la pâte à sucre, j’en avait acheté du rouge mais pour les autres couleurs, j’ai pris mes habituels colorants en poudre d’origine naturelle et ça marche tout aussi bien !

La difficulté ici réside dans l’étalage de la pâte à sucre qui, malgré mon rouleau spécial et enduit régulièrement de maïzena, collait au plan de travail ou se craquelait lorsque je voulais la décoller du plan de travail. Je n’ai donc pas pu étaler une grande surface pour recouvrir tout le gâteau mais j’ai procédé par morceaux. J’ai mesuré et découpé chaque face du camion dans la pâte à sucre et je l’ai décollée facilement avec ma spatule en inox.
Pour coller chaque partie et chaque détail, j’ai mélangé du sucre glace avec un peu d’eau pour faire une colle alimentaire.

Attention, la pâte à sucre sèche vite surtout lorsque ce sont de petits morceaux et surtout plus on la manipule, moins c’est facile. Quand je n’arrivais plus à refaire une boule, j’écrasais le tout grossièrement en tas et je passais le rouleau dessus.

Et voilà le résultat qui a ravi le principal intéressé, mission réussie donc.

Comme le veut la tradition, j’ai réalisé une petite figurine en pâte fimo qui après avoir été bien manipulée, a rejoint les figurines des gâteaux précédents dans un grand bocal en verre 🙂

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *