4 ans et un gâteau pour faire le tour du monde

Il y a 10 jours, Marmouset a eu 4 ans, je ne vous refais pas le couplet du temps qui passe vu que Caillou a eu 2 ans fin novembre et que j’étais en plein trip « Mon dieu mon fils va déménager demain » ou presque.

Si vous avez lu mon précédent article vous saurez que Marmouset a émis le très fort souhait d’avoir un gâteau je cite « la terre du monde entier » pour son anniversaire. Cette passion pour la planète ne date pas d’hier. Je ne sais pas bien comment ni pourquoi ça a commencé, je sais qu’un jour, au milieu du repas, Marmouset m’a regardé le plus sérieusement possible et m’a demandé si on pouvait faire le tour du monde pour vérifier que la Terre était bien ronde (Saint Thomas, …) et par la suite, il m’a dit qu’il voulait aller visiter les pays du monde et voir les animaux qui y vivent.
Et quelques temps plus tard, cette demande de gâteau en forme de globe terrestre. Oui rien que ça ! Il doit penser que rien n’est impossible pour maman, c’est flatteur, ou alors il a 4 ans et n’a donc pas le sens des réalités. Je pencherais malheureusement pour la seconde hypothèse 😉 Mais bon, comme rien ne m’arrête et que j’aime les défis, j’ai dit banco.

Enfin ça c’était il y a plusieurs mois déjà et quand le jour J s’est rapproché à grands pas, j’ai réalisé que les enfants n’oublient jamais rien, que, comme sa mère, quand Marmouset a une idée en tête, il ne l’a pas ailleurs et que surtout, quand on fait une promesse, on doit la tenir.

Du coup, j’ai commandé un moule demi sphère fissa, j’ai acheté de la pâte à sucre (oui il a fallu faire des choix, je sens votre déception, ce n’est pas du fait maison, je finirai au bûcher 😉  ), et j’ai craqué pour une bougie en forme de 4 (parce qu’elle brillait, argument suprême aux yeux de Marmouset) et deux jolis ballons de baudruche effet « planète bleue ».
On va dire que ça va, je n’ai pas non plus trop investi et acheté un milliard de trucs inutiles et qui encombreront ma poubelle (ou comment tenter de se racheter pour ne pas finir au bûcher finalement 😉 ).

Pour ce gâteau planète, j’ai écumé les photos du net à la recherche d’inspirations et je suis tombée sur un gâteau planète Terre à l’effigie de Mouk ! Mais si ! Ce petit personnage sympa qui fait le tour du monde à vélo, tu ne connais pas ce dessin animé ? Fonce, tu as mon aval (oui tu t’en fiches je sais, tu ne m’as pas attendu mais c’est bon de croire que l’on a du pouvoir de temps en temps 😉 ). Sur ce gâteau, il y avait des personnages, de petites figurines en pâte à sucre pour représenter quelques pays/continents, des symboles dont je me suis largement inspirée pour ajouter une touche de couleur et de gaieté au gâteau de Marmouset.

Et voici le résultat.

Et pour réaliser ce gâteau ou tout autre gâteau de forme sphérique, c’est très simple, il vous faudra une bonne recette de sponge cake (mais comme je suis une fille sympa, je vous la note plus bas), un peu de ganache et un moule demi-sphère facilement trouvable sur le net (le mien fait 21 cm de diamètre environ) ou tout simplement un saladier en verre.

Le Sponge cake, un gâteau que j’ai vu maintes et maintes fois dans mes émissions culinaires préférées et que je n’avais pourtant jamais testé pensant qu’il comportait forcément un maxi insert de crème ou autre ce qui n’est pas forcément mon truc (à la dégustation). C’est un gâteau anglo-saxon créé pour la Reine Victoria garnit à l’origine de confiture de fraises et de crème fouettée (voilà donc ça c’était la minute Mercotte de l’article).

C’est le type de gâteau parfait pour le Cake design c’est à dire pour les gâteau à décorer, à recouvrir de pâte à sucre, … Il se tient bien (aspect éponge), ne s’affaisse pas, ne fait pas de bosse à la cuisson, supporte du poids et peut s’aromatiser de mille et unes manière ou se consommer nature, il est délicieux.
La recette est particulièrement simple à retenir : autant de sucre, que de farine, que de beurre et que d’oeuf (on compte qu’un oeuf = 50 g).

Recette du Sponge Cake

Ingrédients
Pour une demi-sphère de 21 cm de diamètre, il vous faudra :
– 300 g de beurre (comme on est des fous, on a tenté que 250, ça marche aussi, vous pouvez donc réduire le beurre, déculpabiliser un peu et ne pas manger uniquement de la soupe pour les 3 prochains mois)
– 300 g de sucre
– 300 g de farine
– 6 oeufs
– 1 sachet de levure

Etapes de réalisation

1- Séparer les blancs des jaunes.
2- Mélanger le sucre et les jaune d’oeufs jusqu’à ce que le mélange blanchisse (si comme moi vous utilisez du sucre roux, dites-vous que cette phrase ne fonctionne pas, sinon vous y serez encore demain),
3- Ajouter le beurre fondu et mélanger.
4- Ajouter la farine (au tamis si elle n’est pas fluide) et la levure, mélanger.
5 – Insérer délicatement les blancs en neige.
6 – Verser dans le moule préalablement beurré et fariné et placer au four à 180° environ 1h30

Si vous voulez que votre gâteau soit au chocolat, ajoutez 40 g de cacao en poudre non sucré spécial pâtisserie.
Pour le gâteau, j’ai fait une demi sphère nature et une demi sphère chocolat. La première a cuit en 1h, la seconde était plus proche des 1h30 car le centre était encore coulant au bout d’une heure donc surveillez bien et piquez avec la pointe d’un couteau pour vérifier régulièrement.

Une fois les gâteau refroidis, pour les assembler et combler d’éventuelles imperfections, il faut réaliser une ganache en mettant au bain-marie :
– 200 g de chocolat noir pâtissier
– 60 g de crème liquide
Vous devez obtenir un mélange lisse.

J’ai fait simple mais si vous le souhaitez, vous pouvez aussi couper vos demi-sphère plusieurs fois à l’horizontale pour y insérer de la ganache au chocolat, ou ce que vous souhaitez, crème, confiture, compotée, fruits, …

Recouvrez ensuite votre gâteau entièrement avec de la ganache et laisser au frais 30 minutes.
J’ai sauté cette étape, je n’ai pas mis de ganache autour mais je pense que c’est nécessaire pour que la pâte à sucre adhère mieux.

Votre gâteau est maintenant prêt à être recouvert de pâte à sucre et décoré à votre goût (ben oui parce qu’il était un peu léger jusque là hein, il manquait de sucre 😉 ). Pour les continents, j’ai imprimé une carte du monde sur du papier calque en deux feuilles A4 pour l’agrandir, j’ai étalé la pâte verte, j’ai posé le papier calque dessus et j’ai découpé à l’aide d’un couteau et un pic. Pour fixer les décorations, rien de plus simple, fabriquez de la colle alimentaire en mélangeant simplement un peu d’eau et de sucre glace.

Il n’y a plus qu’à déguster !
Un gâteau parfait donc pour le régime d’avant l’été 😉 ou en période de famine soudaine puisqu’il vous durera une bonne semaine. Un gâteau que vos enfants adoreront, attention néanmoins car la partie visible du gâteau les transformeront instantanément en junkie en manque lorsqu’ils y auront goûté « mamannnnnnn du vert, un gros morceau, énorrrrrrmme, et du bleu aussiiiiiiiiii, j’ai pas eu de bleuuuuuuuu ! » (mais qu’est-ce qu’ils mettent dans la pâte à sucre ? Pourtant, chez Hema, c’est écrit « Only natural colours and flavourings » sur le paquet, mais j’ai pas vérifié, je ne voulais pas faire un malaise, j’avais du taff 😉 )

Bon allez c’est une fois par an, lancez-vous, ça vaut le coup ! Et venez me montrez vos chefs d’oeuvre sur la page facebook du blog !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *