,

Un gâteau pour ses 2 ans

Lundi, Marmouset a eu 2 ans !
Déjà !

Ce n’est pas possible, le temps passe plus vite quand on est parent ou bien ?!
La semaine dernière, Marmouset est devenu de plus en plus excité au fur et à mesure que la date approchait, car cette année, il a réalisé pour la première fois ce qu’impliquait le mot « anniversaire ». Il savait qu’il allait avoir 2 ans, il savait le montrer avec ses doigts, il savait qu’il allait devenir « un grand », l’a répété hurlé à qui voulait bien lui poser la question, il savait qu’il allait y avoir un gâteau, il savait qu’il allait y avoir des cadeaux !
Il faut dire qu’on s’était fait une joie de le briefer sur la question à coup de gagatitude « Tu vas avoir 222222222222222 ans, ouaaaaaahhhh, oh là là, tu vas être grand. Tu crois que tu vas avoir des cadeaux ? Ben oui parce que quand c’est son anniversaire on a des cadeaux hein, …. » Bref, on l’avait mis en condition, un peu trop, mais sans doute parce qu’on était encore plus surexcités que lui (enfin moi surtout, Paparaignée sait rester digne lui).

Pour ses un an, j’avais fait un muffin d’anniversaire, un muffin basique avec une petite bougie. Pour les deux ans, je suis passée à la vitesse supérieure (un peu trop peut-être, du coup j’ai grave la pression pour les 3 ans 😉 ).

Marmouset est un grand fan de Taupek.

petite taupeLà encore, nous n’y sommes pas pour rien. Paparaignée a vécu à Prague, la ville de cette célèbre Petite Taupe, moi je l’ai connue lors des séances « cinémathèque » dans l’une de mes écoles et j’en suis tombée littéralement amoureuse ! Très adapté pour les petits dès 2 ans, ce dessin animé tchèque a été créé par le peintre et illustrateur Zdenek Miler dans les années 50. Il met en avant les aventures d’une petite taupe et de ses copains, le hérisson, la souris et le lapin, et parfois du méchant renard ! Il n’y a pas de parole (à peine de petites exclamations parfois) car Zdenek Miler souhaitait que le dessin animé puisse être compris par les enfants du monde entier quelque soit leur langue. Et c’est une réussite. La petite taupe fait un carton dans les écoles maternelles lorsqu’on la présente aux enfants, elle permet de travailler le langage et la compréhension, … et les enfants arrivent très bien à faire les déductions et inductions nécessaires (malgré la présence d’objets dont ils n’ont plus forcément connaissance aujourd’hui : tourne-disque, téléphone vintage, boîte d’allumettes, …).

Bref, après cette pause culturelle, vous l’aurez compris, c’est naturellement que j’ai choisi la Petite Taupe comme « thème » pour confectionner le gâteau de Marmouset. Et voici le résultat.

gâteau petite taupe

Base
Le gâteau est un gâteau au chocolat, une recette simple mais efficace que vous pouvez télécharger ici Gâteau au chocolat et décor pâte d’amande

Habillage
Pour le tour, j’ai simplement coupé des biscuits à la cuillère en deux. J’ai choisi des biscuits « cuillers dégustation » de chez Carrefour, avec du chocolat en-dessous pour que ce soit un peu meilleur que de simples boudoirs. Pas besoin de les coller, ils tiennent bien debout.

Taupinière
Pour constituer la taupinière, j’ai repris la recette de base du gâteau que j’ai divisée par 4 pour réaliser 2 muffins que j’ai émiettés, mais on peut tout aussi bien la faire avec des cookies achetés dans le commerce.

Décor
J’ai donc voulu pour l’occasion agrémenter mon gâteau d’un décor en pâte d’amande. On peut la faire soit même, c’est assez simple (recette dans le lien du gâteau). Mais on peut aussi l’acheter. J’avais besoin de noir, blanc, gris, rouge, rose et vert. J’ai trouvé toutes ces couleurs (sauf le gris) chez Hema sous le nom Marzipan. J’avoue qu’en regardant de plus près la composition, j’ai eu un peu peur : des acidifiants, épaississants, stabilisants,… ça ne donne guère envie m’enfin bon c’était surtout pour décorer.
On peut préparer le décor en pâte d’amande à l’avance, je l’ai fait la veille.
Pour l’herbe, j’ai étalé au rouleau la pâte verte (à laquelle j’ai mélangé un peu de pâte blanche pour en avoir une plus grande quantité) et utilisé mon moule à gâteau comme emporte pièce pour obtenir un disque de bon diamètre.
Pour les fleurs, des petites boules de couleur légèrement écrasées directement posées sur l’herbe.
Pour la taupe, j’ai modelé chaque partie séparément avant de les assembler grâce à une colle alimentaire faite d’1 cuillère à café d’eau et de 3 cuillères à soupe de sucre glace. On peut mélanger les couleurs sans souci pour obtenir une autre teinte, le blanc et le noir m’ont permis d’avoir du gris par exemple.

gâteau petite taupe gâteau petite taupe gâteau petite taupe

Et voilà un Marmouset intrigué et heureux d’avoir sur le gâteau de ses 2 ans la Petite Taupe qu’il aime tant !

gâteau petite taupe gâteau petite taupe
gâteau petite taupe gâteau petite taupe

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *