,

Un anniversaire arc-en-ciel

Marmouset aime les couleurs depuis toujours, il a des couleurs « préférées » qui ont déjà changé plusieurs fois mais s’il doit choisir un vêtement ou donner son avis sur un tissu, il choisira toujours ce qui comporte le plus de couleurs, ce qui est bien voyant, ce qui est fleuri ou ce qui brille.
Et sa grande passion du moment (un moment qui dure depuis plus d’un an quand même), c’est les arcs-en-ciel ! Pour son anniversaire, il s’est donc naturellement décidé pour ce thème. Il hésitait avec les dinosaures et j’avoue que son choix final m’a bien arrangée (le gâteau Tyrex, c’est pas pour demain ouf 😉 ).

 

Bref, pour les 5 ans de ce grand bonhomme, il fallait des nuages, de la pluie, du soleil et bien entendu pas mal d’huile de coude pour que la magie opère et que les couleurs apparaissent.

Comme c’était sa première fête d’anniversaire, je me suis mise en mode « Un dîner presque parfait » ou plutôt « Un anniversaire presque parfait » en l’occurrence et j’ai donc établi une liste et opéré des choix avec le principal intéressé en fonction de trois catégories : gâteau et buffet, décoration et activités/ambiance 😉

Côté déco 

Pour donner un avant goût de la fête aux invités, nous avons intégré le thème de ce grand jour aux invitations.
Pour les réaliser, j’ai découpé des nuages dans du joli papier blanc recyclé subtilement fleuri. Puis pour former l’arc en ciel, j’ai tracé au compas des cercles de diamètres différents (1 cm de différence à chaque fois), je les ai collés les uns sur les autres et j’ai coupé en deux pour former deux arcs-en-ciel.

Une fois la couleur annoncée ou plutôt les couleurs, il a fallu les intégrer à notre intérieur.
La préparation de la décoration fut l’occasion de découvertes et d’activités partagées avec Marmouset durant toute la semaine. Nous avons confectionné :

  • Deux guirlandes avec des bandelettes découpées dans des feuilles de papier couleur A4. On forme un cercle avec chaque bandelette et on colle en ayant pris soin de la passer dans le cercle précédent.

 

  • Une grosse fleur formée de cônes réalisés avec des petits carrés de couleur dont on recourbe deux angles opposés pour les faire se rejoindre en les collant ou les agrafant. Puis on colle la pointe de chaque cône obtenu sur un grand cercle en cartoline.

 

 

  • Trois demi sphères alvéolées. Pour cela, on coupe des rectangles dans du papier de soie ou du papier A4 coloré. Et on suit un tutoriel comme celui-ci par exemple. J’ai utilisé un peu plus de 20 feuillets pour une demi-sphère.

 

  • Deux nuages découpés dans du papier cartoné blanc avec des bandes de papier crépon aux couleurs de l’arc-en-ciel pour habiller les rideaux.

 

  • Des petits parapluies colorés.
    Pour les confectionner, il faut des feuilles de couleur A4, un cd, un crayon, une paire de ciseaux, de le colle et du fil de fer.
    On trace des cercles en utilisant le cd comme gabarit, il faut 10 cercles pour faire un parapluie. On plie chaque cercle en 4 puis on met un trait de pistolet à colle ou colle normale au milieu de la seconde pliure et on les colle également entre eux. On place un fil de fer, on le recourbe à l’aide d’une pince si besoin et on met un point de colle au pistolet pour bien fixer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Une mini guirlande de fanions dans les chutes de papiers utilisés pour les décorations précédentes et un chiffre en confettis arc-en-ciel. Pour ce chiffre, Marmouset a fait des trous avec une pince à poinçonner dans les chutes de papier et  j’ai dessiné un 5 sur une feuille, j’ai mis de la colle sur le chiffre et on a lâché les confettis dessus.

 

  • Des petits moulins à vent dont vous trouverez facilement un tutoriel de réalisation sur le net comme celui-ci par exemple.

  • Un chemin de table en Plusplus, Marmouset avait commencé un algorithme coloré avec ses petits plusplus un mois et demi auparavant et de cette activité qu’il reprenait chaque soir sans que je m’en aperçoive au début, était né l’idée de garder l’objet final pour décorer sa fête d’anniversaire dont il avait déjà le thème en tête.

Bien sûr, on oubliera l’image de cette nappe que j’avais pourtant repassée avant (si si je vous jure, je ne comprends pas 😉 ).

 

  • Un petit arc-en-ciel en pâte Fimo
    Tradition oblige, c ‘est LA pièce à ne pas oublier, qui rejoint toutes les autres figurines réalisées pour chaque anniversaire. Des petites boules blanches pour les nuages et des boudins colorés pour l’arc-en-ciel, ici pas de difficultés.

Côté gourmandises

J’aime beaucoup cuisiner, essayer des recettes, me mettre des heures derrière les fourneaux mais j’ai moins le temps pour les prouesses culinaires depuis l’arrivée des enfants alors, désormais, c’est au moment de leurs anniversaires que je me lâche un peu pour compenser le manque. Et tous les défis sont permis.  Car même si ce n’est pas ce que je préfère manger, ce que je préfère faire, c’est la pâtisserie. Je ne sais pas vraiment créer alors suivre une recette à la lettre et découvrir de nouvelles techniques m’enchantent.

Pour ses 5 ans, Marmouset avait une envie bien précise : un gâteau arc-en-ciel avec des bonbons à l’intérieur !
Comme je ne recule devant rien, j’ai cherché, comparé les recettes, évalué et tranché puis je me suis mise à l’ouvrage !

Pour le gâteau, forcément, le Rainbow cake était donc de rigueur.
J’ai utilisé la recette de ce site, qui a l’avantage de partager un tableau avec les quantités nécessaires en fonction du cercle utilisé. Le mien fait 20 cm de diamètre. La recette est assez simple, un peu longue et rébarbative si l’on a qu’un seul cercle mais ça va.
J’avais vu une recette semblable quelques semaines ou mois avant lors d’une épreuve de Mercotte dans le Meilleur Pâtissier (émission que j’apprécie particulièrement) et j’avais déjà gardé en tête deux trois choses. Qui plus est, cette recette comportait les fameux bonbons à l’intérieur, quelle coïncidence 😉

Au moment de l’assemblage, à l’aide d’un verre en guise d’emporte pièce, il suffit de creuser un puits en évidant le centre de chaque gâteau sauf celui du dessus, le rouge. J’y ai déversé des bonbons avant de recouvrir avec la chantilly. Pour obtenir les rainures sur le tour du gâteau, j’ai utilisé un lisseur dentelé.

Pour le pochage de la chantilly arc-en-ciel, j’ai divisé ce qu’il me restait de chantilly en 6 bols et j’y ai mélangé les colorants pour obtenir 6 couleurs de l’arc-en-ciel.

Puis j’ai disposé des rangées de chantilly colorée, bien serrées entre elles, sur une feuille de papier sulfurisé, j’ai ensuite formé un tube en relevant un côté de la feuille de papier sulfurisée et en le rabattant (tout en roulant un peu les boudins de chantilly sur eux-mêmes). C’est une solution qui me satisfait peu car elle oblige à avoir du film étirable, ce que je n’ai pas mais il existe une autre solution qui me conviendrait mieux : avoir des petites poches à douille réutilisables, remplir chacune d’une couleur et les placer dans la grande poche à douille.
Avec le reste de la chantilly, une fois le dessus terminé, j’ai fait le tour du gâteau à la base pour cacher « la misère » comme on dit.

Niveau friandises, j’ai rempli des mini bocaux (restes de notre mariage où nous avions fait des petits pots de confiture pour chaque invité) de bonbons colorés et arc-en-ciel. J’y ai planté les petits moulins à vent réalisés avec Marmouset.

J’ai également trouvé au hasard d’une course chez Zodio, des marshmallows tricolores que j’ai trempés dans le chocolat fondu puis dans les petites billes colorées décoratives.

Pour les jus, j’ai réutilisé des petites bouteilles en verre contenant à la base du jus d’orange et j’ai réalisé un cocktail arc-en-ciel.
Pour que les couleurs ne se mélangent, pas, il faut verser très doucement en penchant bien la bouteille pour que le liquide coule le long de la bouteille avant d’atteindre le fond. L’ajout de glaçons en grande quantité aide à ce que les liquides se déversent doucement et ne se mélangent pas. Il faut commencer par le liquide le plus sucré pour terminer par le moins sucré ce qui les rend ainsi moins miscibles.
J’ai donc mis du sirop de fraise puis du jus d’orange, j’ai rempli de glaçons puis j’ai ajouté de l’eau colorée en bleu (on peut mettre de la limonade à la place mais en testant avec les garçons, ils ont trouvé cela trop sucré et un peu piquant. On a donc opté pour l’eau.) Au moment de boire, il faut tout mélanger avec la paille et c’est parfait !

 

 

Côté activités et jeux

A leur arrivée, les enfants ont reçu un masque arc-en-ciel que vous trouverez gratuitement sur ce site.

Pour les activités, nous avons eu la chance d’avoir un temps exceptionnel pour un mois de février.
J’ai donc organisé dans un premier temps deux ateliers à l’intérieur dont le but était de fabriquer deux objets qui allaient servir ensuite pour les jeux de l’extérieur.

  • fabrication de toupies pour observer les mélanges de couleur. Pour ce faire, il faut des feutres, des cure-dents, des feuilles A4 avec des modèles de toupies imprimés, de la colle, des ciseaux et du carton.
    J’ai pré découpé dans du carton de colis des cercles de la taille des toupies. Les enfants ont colorié leur toupie comme ils voulaient et ont fait quelques expériences. Ils ont par exemple pu constater qu’une toupie aux couleurs de l’arc en ciel apparaissait blanche en tournant. Ce site m’a été bien utile pour avoir les idées et en savoir plus sur le mécanisme, les mélanges de couleurs,… On y trouve également les modèles à imprimer.

  • fabrication de canons à pompons
    Pour cela, vous aurez besoin de rouleaux de papier toilette vides, de feutres, gommettes, masking tape ou autres décos, de ballons de baudruche et de scotch.
    Chaque enfant décore son rouleau à sa guise puis on coupe le bout du ballon de baudruche (pas là où il y a l’embouchure, l’autre bout) on l’enfile autour du rouleau, on le scotch et on fait un noeud à l’autre bout. Ensuite il suffit de placer une boulette de papier ou une boule de cotillon à l’intérieur et de tirer et lâcher le ballon pour la projeter.

Après la dégustation du gâteau et l’ouverture des cadeaux, des petits jeux les attendaient à l’extérieur. Le but était de passer par les différentes activités et d’en réussir quelques unes pour remporter un morceau d’arc-en-ciel en bois (notre arc-en-ciel Grimm’s) puis de se réunir pour réussir à reformer l’arc-en-ciel et ainsi remporter un petit cadeau.

Il y avait 4 jeux :

  • Chamboule-tout
    J’ai réutilisé les boîtes de conserves que nous avions décorées pour Halloween et qui servaient de bougeoirs.

  • Pêche à la ligne
    Pour cette activité, il suffit d’imprimer des poissons sur des feuilles de couleur, de les découper, de les trouer deux à deux sur tout le tour avec une perforatrice, d’y placer une petite chute de tissu ou autre pour rembourrer puis de passer un fil pour refermer le tout en faisant une boucle pour placer la canne à pêche.
    Pour la canne à pêche, une petite branche, de la ficelle et un vieux trombone et l’affaire est faite.

  • Compétition de toupies avec les toupies fabriquées auparavant : celle qui tournera le plus longtemps ou celle qui fera tomber l’autre, ou encore celle qui ne tombera pas dans le trou central de la table.

 

  • Lancer de boules de coton avec le canon fabriqué auparavant. Pour cela, il vous faudra tout simplement fabriquer une cible dans un carton de colis par exemple. L’arrière du carton doit être suffisamment ouvert pour pouvoir récupérer les boules mais pas trop pour ne pas les perdre dans la nature.

En guise de lot, j’avais commandé sur un site de cadeaux pour invités des petits tangram en bois aux couleurs de l’arc-en-ciel et j’avais cousu une petite pochette à pression pour les y glisser, histoire qu’ils repartent avec quelque chose d’utile et de durable.

 

 

Et voilà, vous connaissez désormais tous les secrets de notre fête arc-en-ciel, et vous pourrez vous en inspirez si vous aussi vous avez un amoureux des couleurs. Le succès était au rendez-vous, les enfants se sont visiblement amusés et nous avons tous bien dormi le soir même 😉 Défi relevé !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *