{Projet 52, semaine 39} Chocolat

« Chocolat » vaste sujet de la semaine 39 du Projet 52.

Le chocolat, il y a encore 2 ans à peine, je n’aimais pas ça. Si, si ça existe.
Les gâteaux au chocolat, passe encore, mais les crèmes, les mousses, les glaces et les tablettes, sûrement pas.
Je ne partais pas à la chasse aux oeufs en chocolat à Pâques mais dévorais un paquet d’oeufs en sucre à la plae et à Noël, les boîtes de chocolats divers et variés offertes par les membres de la famille qui n’arrivaient pas à retenir que je n’aimais pas ça (quelle idée aussi 😉 ), faisait la part belle à mon frère qui pouvait se régaler doublement.
Mes péchés mignons étaient ailleurs, dans les glaces notamment, que je mangeais par deux chaque jour, été comme hiver ou presque, en cachette (j’exagère à peine).

Et puis je suis tombée enceinte et j’ai mangé un peu de chocolat juste parce que j’avais envie de grignoter et que j’avais ça sous la main et aussi parce que dans certaines écoles où j’étais remplaçante, il était de tradition d’apporter régulièrement des tablettes en salle des maîtresses (oui les maîtres existent mais sur ce coup là on peut bien l’emporter nom d’une pipe) histoire de tenir le coup. De fait, dans un moment de grand désespoir professionnel avec des enfants qui avaient dû m’achever (une journée comme une autre en somme 😉 ), j’avais cédé à la tentation, ou plutôt j’avais pris la seule nourriture disponible sur le moment pour combler mon stress, la fatigue, le vide et avoir une excuse pour ne pas me remettre au travail tout de suite après le repas du midi. Oui, car pour une hyper active comme moi, manger signifie obligation de faire une pause sans culpabiliser puisque c’est pour une bonne cause donc parfois je mange beaucoup. Et puis le chocolat, c’est bon pour le moral il paraît.
Et ma fois, à ce moment là, je n’avais pas trouvé ça si mauvais. Enfin, ne nous emballons pas, ce n’était pas l’extase non plus.

Puis je suis à nouveau tombée enceinte. Et je ne sais pas pourquoi, la grossesse à ses raisons que la raison ingnore n’est-ce pas, mais c’est venu, l’envie d’en acheter, mon petit carré de plaisir de temps à autre puis de plus en plus.

Mais attention, je ne joue pas dans n’importe quelle cour hein ;), je ne suis toujours pas fan de la mousse, la crème ou la glace au chocolat même si j’arrive à en manger et je ne trouve rien de spécial à la simple tablette au chocolat noir ou au lait, en revanche, la tablette de chocolat au lait éclat de caramel beurre salé, là, … je fonds !
Oui, je suis comme ça moi, je passe de rien du tout à la tablette avec option, pas d’intermédiaire, le luxe, directement. 

Du coup, nouvelle « passion » oblige, il a fallu acheter une boîte pour ranger l’objet, que dis-je les objets du délit.  Et c’est chose faite depuis seulement cette semaine avec une boîte qui est claire sur son contenu.

img_5504

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *