{Projet 52, semaine 14} Thé ou café ?

Pour la semaine 14 du Projet 52, un thème sous forme de question. Et une question fermée, à priori une réponse facile donc ! « Thé ou café ? »

Ici, Monsieur est plutôt café et Madame est plutôt thé. Enfin, pas « plutôt thé » mais carrément thé, ou en tout cas, pas café du tout, je n’aime vraiment pas ça et ce n’est pas faute d’avoir besoin d’aide pour rester éveillée pourtant !
Bref, le thé, j’en ai un tiroir plein ! De toutes les couleurs, de toutes les saveurs, de différents pays, en vrac dans des boîtes, des sacs, … du noir, du vert, du aux épices, du aux algues, du classique, du bizarre, des valeurs sûres et des qu’on n’ose pas ouvrir, … on m’en a beaucoup offert.
Avant, j’en consommais chaque jour. Avant quoi me direz-vous ? Avant ma première grossesse. J’ai arrêté la théine le temps de la grossesse puis j’ai allaité et je me suis dit que s’il fallait éviter pendant la grossesse, peut-être que pendant l’allaitement aussi. Alors, j’ai perdu l’habitude de mon petit thé du matin pour retrouver mon autre amie la tisane et parfois mon amour de jeunesse le chocolat chaud. Puis je suis à nouveau tombée enceinte et je n’ai donc pas repris le thé. Puis Caillou est né et j’allaite à nouveau mais en fait, pendant l’allaitement, on a le droit au thé, et même au café d’ailleurs à condition de ne pas surconsommer, c’est comme tout. En fait aucune denrée alimentaire n’est interdite pendant l’allaitement, au contraire, tout ce que l’on absorbe donne son goût au lait alors il faut varier, multiplier les saveurs, ne pas hésiter !
Donc j’ai le droit au thé mais en presque 3 ans, j’ai  pris l’habitude d’en consommer tellement rarement que ce n’est vraiment plus dans mes habitudes. Et puis il y a eu ce thé d’Ouganda rapporté de voyage par le papa du Paparaignée.
IMG_2818
Un nouveau thé qui allait rejoindre ma collection malheureusement trop délaissée en ce moment. Mais en l’ouvrant pour le ranger dans une de mes nombreuses boîtes, il m’a intrigué. Ce thé, on aurait presque dit du café moulu finalement, d’une finesse et d’une régularité plaisante à observer, une sorte de poudre foncée toute douce. Alors je l’ai goûté.
Alors je l’ai apprécié.
Alors je l’ai re-goûté.
Alors j’en ai profité et je me suis remise à boire du thé.

Laisser un commentaire