,

DIY – un déguisement Lego pour Halloween

Halloween approche à grands pas !

Je vous ai déjà parlé de notre déco ici, en espérant que nous pourrons la mettre en place à l’extérieur car à mon grand désespoir, après des mois sans une goutte de pluie, c’est ce jour là qu’elle aurait apparemment décidé de revenir. Je croise les doigts pour qu’elle décale son arrivée ou qu’elle s’arrête au bon moment !

Et ce temps serait aussi une catastrophe d’un point de vue déguisements, car comme tout le reste, ils ne sont pas imperméables mais alors pas du tout.
Et c’est justement de ces déguisements dont je viens vous parler aujourd’hui.

Cette année, nous nous sommes décidés pour des « costumes » liés à l’une des passions des enfants (et avouons-le, l’une des nôtres aussi) : les Lego.
Non, les enfants ne deviendrons pas des briques géantes (bien que nous ayons pensé au moyen de pouvoir les clipser sur une plaque pour plus de tranquillité 😉 )  mais, grâce à de vieux cartons, un peu de peinture, pas mal de colle et beaucoup de patience, ils se transformeront en véritables personnages de cette marque connue dans le monde entier !

Et pour obtenir ce résultat, voilà comment procéder.

Matériel

Pour réaliser un déguisement de bonhomme Lego, il vous faudra donc :
– des vieux cartons (colis, récupération chez un commerçant,…), plus ils seront grands, mieux ce sera car vous pourrez découper chaque morceaux d’un seul tenant et donc cela vous évitera des raccords au scotch.
– du gros scotch marron (principalement en cas de raccords)
– un pistolet à colle et une bonne réserve de bâtons (mais c’est l’assurance d’un montage facile et solide)
– un cutter (et une paire de ciseaux au besoin pour les petites finitions)
– un crayon à papier
– de la peinture acrylique jaune et d’autres couleurs au choix

 

Montage

La tête

Comme je n’ai pas inventé l’eau tiède (ce qui est souvent le cas finalement 😉 ) et que certains sont passés par là avant moi, j’ai tout copié sur un autre tutoriel.
Il en existe plusieurs, plus ou moins détaillés, beaucoup comportent seulement des photos du visuel final, mais j’ai choisi celui-ci pour plusieurs raisons et bien que le patron soit payant (vous le trouverez à cette adresse).
Le tuto est complet, de bout en bout et en vidéo, il m’a paru largement abordable (et je confirme), la réalisation finale est vraiment proche de la réalité je trouve, très bien faite, solide et je ne voulais pas m’embêter à prendre des mesures, tout tracer, faire et refaire, me louper, camoufler des erreurs,… Là au moins, c’était clé en main et comme en plus je devais faire ce déguisement en double, le patron allait être rentabilisé.

Marmouset m’a aidée en faisant quelques pliures et avec Caillou, ils ont peint les têtes à l’acrylique jaune, deux couches. Les détails des yeux, sourcils et bouches ont été réalisés aux feutres Posca mais on peut utiliser de la peinture également.

Le corps

Ici, c’est une création personnelle, je n’ai pas réellement de patron ou d’étapes précises à vous donner directement. Mais je vais tenter de vous expliquer un peu la manière dont j’ai procédé (un peu au feeling, il faut le dire et ça ne paie pas toujours mais là je suis satisfaite) pour vous aider si vous souhaitez tenter vous aussi.

Dans un premier temps, j’ai pris un grand morceau de carton, d’une largeur de 24,5 cm et d’une longueur suffisante, pour faire le passage de la tête et des bras (morceau du dessus et côtés).
Pour le trou de la tête, j’ai posé la tête du bonhomme sur le carton et j’ai fait le tour du cou avec un crayon. Ensuite j’ai évidé au cutter un disque légèrement inférieur à celui dessiné car mes enfants sont petits et leur tête passait dans la tête Lego avec un peu de marge. On peut toujours ajuster et évider un peu plus après si besoin. Ici, le cercle fait environ 17,5 cm de diamètre.

J’ai plié le carton en trois pour faire deux angles au niveau des épaules (pour le deuxième costume, comme je n’avais plus de morceau assez long, j’ai scotché les morceaux où passent les bras au morceau de la tête). J’ai testé mon début d’ouvrage sur Marmouset et j’ai marqué un trait de crayon d’un côté, juste au-dessus de la taille puis j’ai coupé ce qui dépassait et symétriquement de l’autre côté. Au final, le morceau de la tête mesure 27 cm de long et les morceaux sur les côtés qui laissent passer les bras mesurent 33 cm de long. Le rectangle total mesure donc 93 cm de long lorsqu’il n’est pas plié.

Pour les bras j’ai fait des trous d’environ 11,5 cm de diamètre (ce ne sont pas des ronds parfaits, c’est fait à la main) à 3 cm du haut (c’est-à-dire de la pliure des épaules).

Dans un second temps, il a fallu faire le ventre et le dos, qui seront deux parties identiques. On pose le morceau déjà monté (sur la tranche) sur un carton en écartant légèrement les morceaux qui comportent les trous pour le passage des bras. Cela forme un trapèze isocèle. On en fait le contour au crayon à papier sur le carton. On découpe en deux exemplaires puis on colle ces deux morceaux avec le pistolet à colle à la réalisation précédemment effectuée.

Au niveau des mesures, les cartons pour le dos et le ventre sont des trapèzes dont les côtés (droit et gauche) mesurent 32 cm, le côté haut mesure 26,5 cm et le côté bas mesure 41 cm.

Pour terminer, on peint à l’acrylique, une ou deux couches (ici une) et on peut dessiner à la peinture ou aux feutres Posca des boutons, un col de chemise ou autre.

 

Les mains

Là encore une création personnelle en tâtonnant. Pour une main, il faut 4 morceaux qui seront assemblés au pistolet à colle :
– deux rectangles de 11 cm de large, le rectangle extérieur de 22 cm de long et le rectangle intérieur 19 de cm de long.
– deux arcs de cercle de 2 cm de large (chaque arc est un peu plus que la moitié d’un cercle de 12 cm de diamètre)
On met quelques traits de cutter sans trop forcer à intervalle régulier dans la largeur des rectangles et sur toute la largeur et on les enroule pour les rendre arqués puis on colle les éléments un à un.
On peint ensuite deux couches à l’acrylique jaune.

Pour faire tenir les mains, j’ai percé un petit trou au centre de chaque main (vrille ou perceuse ou autre). Il suffit ensuite de passer une ficelle par le trou percé pour chaque main et de faire un noeud côté intérieur de la main. Puis on passe la ficelle de chaque main dans les manches du blouson/pull/manteau et on les noue par un flot derrière le cou.
L’enfant tient la ficelle au plus proche des mains mais peut lâcher sans risque pour tenir son sac à bonbons. Je vous conseille de mettre un gilet ou manteau un peu long dans lequel l’enfant peut rentrer un peu ses mains qui seront ainsi cachées pour un effet encore plus réaliste 😉

Et voilà, vous avez un costume entièrement en carton, fabriqué main, qui garantira une longue activité peinture à vos enfants et réutilisable pour carnaval ou autre fête costumée !

Et chez vous, les enfants seront costumés pour Halloween ?

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *