,

DIY Halloween – melting pot de photophores

Hier, je vous présentais la nouvelle fenêtre de notre maison désormais transformée en manoir gentiment hanté. Aujourd’hui, je vous retrouve pour de nouvelles décos sur le thème des photophores.

Jour 4 – le photophore sous toutes ses formes

Qui dit Halloween, dit nuit, noir, pénombre, boooouuuuhhhh et qui dit noir, dit lumière (ben oui parce que sinon on voit rien hein). Bref, tout ça pour dire qu’Halloween ne serait pas Halloween sans photophores, lampions, bougies, … Les enfants vont venir chercher les bonbons le soir, la nuit tombe tôt, il faut que ça brille, qu’ils puissent voir les décorations, que ça fasse un petit peu peur mais surtout que ça émerveille 😉 

Nous avons donc choisi différents photophores en fonction de nos idées ou trouvailles sur le net. 

Voici nos 4 réalisations

  • les photophores d’automne
    Ils font « moins halloween » que les autres mais on pourra les garder en déco tout l’automne et puis, c’est l’occasion d’une chouette ballade pour ramasser des feuilles, les observer de près, les classer par taille, apprendre à les faire sécher, bref, derrière cette activité, toute une leçon de choses 😉 
    Pour les réaliser, il vous faudra des pots en verre, des feuilles d’automne, du vernis colle et un pinceau.
    Après avoir fait sécher vos feuilles une ou deux journées, il vous suffira de les enduire de vernis colle et de les poser délicatement le long de votre pot en verre, vous pourrez à nouveau passer une couche de vernis colle sur les feuilles ainsi placées, la règle étant, il n’y a jamais trop de vernis colle (et ça ça arrange les enfants qui pourront en faire dégouliner partout ou presque), ça tient bien, et ça disparaît en séchant 🙂 

  • les photophores « scène et détails d’Halloween » que vous pourrez renommer photophores « moins j’en fais, mieux je me porte », parce qu’on n’a pas toujours le temps et que l’on trouve des chouettes choses à notre disposition sur le net.
    Il vous suffira d’aller sur ce site, de télécharger les 3 décors, de les imprimer sur du papier calque, de découper de de coller (ici avec un scotch double face) sur un pot en verre.
    Bref, rien de plus facile.

  • les photophores citrouilles
    J’ai trouvé cette idée sur le net, chez Pandacraft, juste ici. Vous pouvez télécharger le modèle et l’imprimer directement sur papier orange. Il est très mignon et très simple à réaliser, Marmouset a pu découper, plier et apposer la colle au bon endroit pour assembler le tout avec mon aide. Personnellement, j’ai préféré évider yeux, nez et bouche que dessiner.
    L’avantage est qu’en perçant un petit trou, on pourra également le suspendre comme un lampion.


  • les photophores fantômes
    Il s’agit cette fois d’un création maison, inspirée par les photophores citrouille. 
    Pour les réaliser, il vous faudra :
    -du papier blanc A4 classique
    – du papier transparent coloré de la couleur de votre choix (comme du papier vitrail mais plus solide)
    – un cutter
    – des ciseaux
    – de la colle
    – un feutre noir
    – le pdf à télécharger et imprimer ici fantômes
    Il faut 4 fantômes pour réaliser un photophore, on évide au cutter deux fantômes sur 4. 
    On utilise la partie intérieure d’un fantôme évidé pour en faire le contour deux fois sur le papier transparent.
    On les découpe avec une petite marge ajoutée, on leur dessine des yeux et une bouche au feutre noir et on les colle derrière les fantômes évidés.
    On assemble les 4 fantômes par la base sur le carré et on les colle entre eux par les mains.

 

Et voilà notre famille de photophores achevée !

Petite précision importante, bien entendu, pas de véritables bougies dans les photophores en papier. J’ai acheté des   bougies électriques (led), on en trouve sur Amazon (attention beaucoup de produits chibois qui mettront des plombes à arriver, pas forcément de qualité et de fait peu écologique, à bien choisir donc) 

A demain, pour une nouvelle déco d’Halloween.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *