,

DIY – 15 décos faciles pour un Halloween version fête des morts Mexicaine

Halloween approche à grands pas et si je n’étais pas spécialement adepte à la base, cette fête a pris une place désormais importante dans notre vie.

Notre quartier est particulièrement animé ce soir là car il est peuplé par de nombreuses familles, l’occasion d’un beau partage, de rencontres, de causeries, de rigolades, d’imaginaire et de créativité. L’année dernière, nous avions mis tout notre coeur à la décoration (clic clic ici si tu veux revoir tout ça) pour faire plaisir aux enfants qui sonneraient à notre porte et cela m’a permis d’occuper mes enfants à moi pendant toute la première semaine de vacances de Toussaint et ça c’est un véritable bonus non négligeable ! 😉

Cette année, on remet ça ! Mais après un Halloween gentillet et enfantin version petits fantômes et mignonnettes araignées, c’est dans un tout autre style que nous nous lançons pour cette nouvelle fête.

Une véritable fête des morts à la mexicaine.

C’est une tradition que j’ai toujours trouvée absolument magnifique et qui m’a parlée dès que je l’ai découverte, lorsque j’étais adolescente. C’est pour moi une fête qui célèbre les défunts de la meilleure manière, dans la joie, la couleur, la nature, la musique, une fête qui représente bien ma façon de voir les choses et qui célèbre la vie du disparu avant tout.

J’ai doucement soumis l’idée aux enfants, on a parlé de cette tradition, de son pays d’origine, de sa signification. Ils ont tout de suite été conquis. Marmouset a adoré et a tout de suite été en accord avec cette vision des choses. Il s’est mis à parler de la mort et de la fête des morts de manière très naturelle, sans peur, sans appréhension, c’était le bon moment pour lui, le moment de questionnements sur le sujet, et il pouvait donc y trouver des réponses, approcher ce moment de la vie de manière sereine. Ce fut le moment aussi de leur parler des défunts de notre famille, de mon histoire, de la leur donc.

De doux moments, dans les couleurs chatoyantes d’un automne ensoleillé.

La préparation dure depuis bientôt un mois et je suis aussi excitée qu’eux, qui ont complètement oublié la notion de chasse aux bonbons, ça n’en sera que plus délicieux le jour J.
Nous célébrerons donc les morts le 31 au soir, un Halloween un peu particulier et nous continuerons les deux jours suivant comme le veut la tradition.

Et si vous aussi, vous souhaitez une déco d’Halloween version Dia de los muertos, alors cet article est fait pour vous !

Voici 15 décos faciles à réaliser que nous avons choisies pour l’occasion. Vous pourrez y faire participer vos enfants suivant leur âge.

1- Les guirlandes colorées 

Pour réaliser ces guirlandes, il vous faudra simplement des feuilles de papier A4 aux couleurs pétantes, de la ficelle ou du masking tape, une perforatrice et une paire de ciseaux.

La première guirlande est on ne peut plus facile à réaliser, il vous suffit de vous rendre sur ce site et d’imprimer le modèle fourni sur les feuilles de couleurs, puis de suivre les étapes de réalisation. J’ai plastifié pour plus de solidité, pour réutiliser, en cas de pluie, …

J’ai trouvé l’idée de la seconde guirlande sur Pinterest, ici mais impossible de récupérer le modèle à découper. J’ai donc dessiné d’après la photo et vous pouvez retrouver mon dessin et l’imprimer ici. Ensuite il suffit de suivre les étapes comme sur Pinterest : plier, découper, plier à chaque fois en deux les parties à évider pour plus de facilité. Vous pouvez le faire avec plusieurs feuilles à la fois comme ça c’est plus rapide. On colle ensuite les têtes de mort obtenues le long d’une bande de masking tape ou on plastifie, on perce un trou et on fait passer une ficelle.


2- Les fleurs en papier

Les fleurs sont l’un des éléments principaux de la tradition mexicaine ! Des guirlandes de fleurs, des couronnes de fleurs, des bouquets,… des fleurs pour symboliser le chemin entre les vivants et les morts, de la maison familiale à la tombe. En général, ce sont les oeillets d’inde qui sont utilisés, symbole du rayonnement du soleil. On peut bien entendu en acheter mais on peut aussi en fabriquer en guise de décoration plus pérennes.

Pour fabriquer des fleurs, il vous faudra du papier crépon ou de soie, de la ficelle ou du fil de fer fin et une paire de ciseaux.


Pour des petites fleurs, coupez un morceau de rouleau de papier crépon pour obtenir des feuilles carrées de 10 cm de côté. Il vous faudra 8 feuilles (plus il y a de feuilles, plus la fleur est fournie mais plus c’est difficile à plier).

Pliez le paquet de feuilles en accordéon, pliez ensuite l’accordéon obtenu en deux et nouez le fil de fer dans la pliure.

Découpez les deux extrémités de l’accordéon en forme de vagues. Puis tirez délicatement sur chaque pétale d’un côté de l’accordéon pour les décoller les unes des autres vers le centre.

Répétez l’opération de l’autre côté. Froissez un peu le tout et le tour est joué.

Avec ces fleurs, nous avons réalisé une guirlande en passant un fil de pêche à l’aide d’une aiguille sur le côté, à travers les pétales, au plus proche de la base de la fleur.
Nous avons également fabriqué des suspensions en passant un ruban dans le fil de fer comme ceci.

J’ai repris cette idée de suspension sur ce site.
J’ai trouvé le modèle très joli mais l’article lié à cette décoration ne donnait que la technique pour le montage des fleurs et pas les modèles de têtes de mort.  J’ai donc sorti mes  fluos et mes feutres posca et j’ai bidouillé une tête de mort trouvée sur le net via un logiciel pour me faire une base à décorer que vous trouverez dans ce document. Vous y trouverez également mes réalisations finales à imprimer si vous ne voulez pas vous embêtez à dessiner.

3- Le collier têtes de mort


Pour le réaliser, il vous faudra des perles colorées, du fil, de la pâte à sel, un cure-dent, de l’acrylique blanche et un feutre posca noir.

Faites votre pâte à sel en mélangeant 1 verre de farine, la moitié d’un verre de sel fin et la moitié d’un verre d’eau (tiède). Formez des os et des têtes de mort. Pensez à faire un trou avec le cure-dent, puis laissez sécher pendant deux jours en retournant de temps à autre.
Avec le reste de pâte à sel, profitez-en pour faire d’autres décorations si vous le souhaitez.


Peignez ensuite à l’acrylique blanche (l’acrylique couvre mieux que la gouache mais vous pouvez utiliser de la gouache aussi) puis marquez les yeux, le nez et la bouche des têtes de mort au feutre posca noir.

Agencez les perles colorées (ici un reste de perles achetées chez Hema l’année dernière) et les perles têtes de mort et os. Vous pouvez en faire un collier/sautoir pour accessoiriser un déguisement ou simplement une sorte de guirlande à poser sur une table pour décorer.
Ce collier m’a été inspiré par une idée de ce blog.

4- Les rosaces en papier


Pour les réaliser, il vous faudra du papier coloré, de la colle et une paire de ciseaux.

Il vous suffit de découper deux carrés de papier coloré pour faire une rosace.
On les plie en éventail.


Puis on plie chaque éventail en deux. On découpe les extrémités de manière à créer une ondulation et on fait des encoches triangulaires sur un côté.


Ensuite, on colle chaque éventail en son milieu (là où il s’ouvre sur la photo ci-dessus) puis on colle les deux demi disque ainsi réalisés, l’un à l’autre.

5- La tête de mort en volume



Si vous avez un véritable crâne ou une imitation, c’est parfait, utilisez-là, ajoutez une couronne de fleurs et l’affaire est faite.Si comme moi, vous n’avez pas ça en votre possession et que décapitez quelqu’un n’est pas prévu dans votre agenda, il vous faudra procéder ainsi :
Dessinez une tête de mort comme sur cette photo.

Découpez-la et faites des encoches (au niveau des marques sur la photo), pliez puis scotchez.


Scotchez ce « visage » sur un ballon de baudruche et recouvrez le tout de deux couches de papier journal au minimum et de colle blanche (papier mâché).


Pour terminer, peignez selon vos envie, blanche ou colorée, une couche d’acrylique, puis décorez aux feutres Posca.
Vous pouvez percer le ballon à l’aide d’une aiguille pour pouvoir ensuite aplatir légèrement le bas pour que la tête tienne seule.

6- La guirlande lumineuse

L’idée de cette guirlande m’a été soufflée par Pinterest et vous pouvez retrouver l’original ici.
Il vous faudra une guirlande lumineuse à led, du papier calque, une paire de ciseaux, des feutres et du scotch.Sur le papier calque, on imprime des têtes de mort à colorier, en petit format (j’ai utilisé le format 9 par feuille de la fonction d’impression d’images). Vous pouvez trouvez des modèles sur ce site.


On les colorie puis on les scotche deux à deux autour des leds (j’ai récupéré une guirlande de lampions achetée chez Hema cet été et j’ai juste ôté les lampions).

7- L’affiche tête de mort colorée

Ici, j’ai simplement utilisé une grande feuille de canson noire, un crayon blanc et des feutres Posca. Puis j’ai suivi ce superbe tutoriel et Marmouset m’a prêté main forte pour le coloriage et la décoration.

8- Les têtes de morts « marrons et galets »

Vos enfants sont rentrés chaque jour des marrons plein les poches, depuis l’arrivée de l’automne à tel point que vous ne saviez plus quoi en faire ? Et bien, pas la peine de vous triturer le cerveau pour savoir comment les faire disparaître discrètement sans déclencher la fureur de votre progéniture, vous allez pouvoir vous en servir et les enfants pourront même participer ! Idem pour les galets rapportés de la plage cet été ! C’est le moment de recyclage des trésors de la mer ou de la table d’automne.


Des feutres Posca et des modèles comme ici sur Pinterest pour les galets ou juste votre inspiration et c’est parti !

9- Les conserves colorées

Pour cette idée, une nouvelle fois tirée de Pinterest, il vous faudra manger quelques conserves. Ici, nous avons choisi des minis boîtes de conserve (de celles vendues par trois et plus rapides de fait à manger 😉 ). Il vous faudra également de l’acrylique (des couleurs, si possible flashes) et des feutres Posca (comment ça encore 😉 non je n’ai pas de parts chez Posca, mais je ne dirais pas non vu à quel point on les a utilisés).
J’ai replié les bords intérieur des boîtes avec une pince pour que les enfants ne se coupent pas (ayant moi-même connu la joie de la coupure à la boîte de thon petite et quelques points de suture), puis deux couches d’acrylique pour un rendu parfait et ensuite, il a suffit de reproduire ou s’inspirer des modèles trouvés sur internet.


Nous y placerons des bougies et nous mangerons encore quelques conserves dans l’idée de recycler ces boîtes en chamboule-tout (projet désiré par les enfants depuis l’été).

10- Le cadre coloré

C’est la première décoration que nous avons faite, le but premier était de décorer la cabane de Marmouset, à la demande de ce dernier. Il vous faudra pour cette décoration des branches très fines, des feutres Posca (encore) et un couteau de poche.
L’occasion de débuter l’apprentissage de la taille au canif avec votre enfant (et si vous voulez plus d’infos, Elsa du blog Où es-tu Coquelipop, que j’affectionne particulièrement, vous donne de précieuses billes dans cet article).
On scie les branches pour obtenir des morceaux égaux, on les débarrasse de leur écorce avec le canif et on laisse libre cours à son imagination ou on regarde ce superbe tuto de Fred (Fred, si tu me lis, c’est à cause de toi que j’ai acheté des Posca à la base !) .

Avec ces jolis morceaux de bois décorés, vous pouvez réaliser un tableau (comme Fred) ou un cadre pour encadrer un miroir, un dessin ou encore la photo d’un être disparu.

11- Les squelettes articulés et tout en couleur

Cette idée vient de ce site : il suffit donc d’imprimer, de plastifier, de découper, d’assembler avec des attaches parisiennes puis de décorer avec ce que vous avez, ici des restes de masking tape pailleté, de colle colorée pailletée, de brillants de l’année dernière , …
Une activité facilement réalisable par les enfants, mon presque 3 ans et mon presque 5 ans s’en sont donné à coeur joie et ont tout réalisé du découpage à la déco.

12- Les cercueils

Du papier noir fin, une paire de ciseaux, un pistolet à colle (ou de la colle simple) et des feutres Posca pour cette réalisation.
Pour commencer, vous couperez les feuilles noires au format A4 pour les placer dans votre imprimante. Puis sur ce super site, vous déroulerez pour trouver le modèle du cercueil et vous rentrerez les dimensions souhaitées et paf, comme par magie, ils seront créés pour vous, prêts à imprimer. Découpez, collez et le tour est joué.
Avec les Posca, imaginez vos décors fleuris ou colorés, pour cette version fête des morts mexicaine !
Et pourquoi ne pas les remplir de petits squelettes imaginés par vos enfants, de petites têtes de morts à croquer ou encore de bonbons, …

13- Des fenêtres au décor de circonstances


Pour décorer vos baies vitrées et autres fenêtres, il vous faudra simplement du papier noir fin, un crayon blanc, une paire de ciseaux et du scotch double face ou du scotch invisible (parfois appelé magique) qui se décolle facilement et ne se voit pas ou peu.
Il vous faudra surtout un modèle que vous trouverez facilement sur internet en tapant « décor cimetière halloween dessin ». Mesurez vos fenêtres pour découper ou scotcher vos feuilles en conséquence. Puis dessinez, découpez et collez.
La nuit tombée, allumez une petite lumière près de vos fenêtres pour un rendu spectaculaire.

14- Un squelette grandeur nature ou presque

Pour faire un squelette plus vrai que nature, il vous faudra avant tout du temps.
Première étape : créer un squelette en ballons de baudruche et en tissus pour rembourrer le ventre par exemple. On peut ne pas faire tout d’un coup. Scotcher les éléments entre eux. (J’ai mis les ballons saucisses deux à deux mais finalement, ça a parfois éclaté et un suffit à chaque fois)
Deuxième étape : recouvrir le tout de papier journal et de colle (papier mâché), plusieurs couches seront nécessaires (ici 3).

Troisième étape : Peindre à l’acrylique noire (une couche)


Quatrième étape : imprimer en A3 les morceaux de squelette de ce site et faire des agrandissements des différents morceaux à la photocopieuse. Plastifier les morceaux.
Cinquième étape : coller au double face les morceaux sur le corps (percez les ballons à l’aiguille à travers le corps si vous avez besoin de manipuler les membres)


Sixième étape : accessoiriser, un poncho, une lanterne, une maracas, un chapeau mexicain, …

15 – Un chapeau mexicain


Qui dit fête des morts dit Mexique et qui dit Mexique dit chapeau. Bon ça fait raccourci dit comme ça mais l’idée est là quand même. Pour un déguisement, pour décorer ou pour habiller notre nouvel ami fabriqué juste avant.
Pour un chapeau mexicain taille réelle, gonflez un ballon de baudruche et tracez deux grands cercles l’un dans l’autre sur une feuille rigide ou du carton. Découpez le long du cercle extérieur et évidez l’intérieur du petit cercle. Faites des entailles régulières en partant du cercle extérieur, puis relevez et scotchez les bords du chapeau. Scotchez autour du ballon.


Recouvrez de papier journal avec de la colle (papier mâché).

Peignez à l’acrylique, une première couche blanche, puis une seconde avec des décorations en couleur.
Eclatez le ballon et découpez le journal qui dépasse du trou.

 

Et voilà, j’espère que tout cela vous aura inspirés et que ça vous permettra d’occuper vos enfants pendant les vacances. Je vous souhaite un beau « dia de los muertos » et n’hésitez pas à partager vos photos sur le facebook du blog ou à commenter ici, ça fait toujours plaisir !

Et voici ce que ça a donné le jour J malgré la pluie !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *