,

DIY Tenues de fête : patron et tutoriel pour gilet chic sans manche

Au mois d’octobre, nous avons eu la chance de pouvoir nous octroyer un petit week-end festif puisque nous étions conviés à un mariage. Nous étions ravis d’y assister, de voir la famille et de passer un bon moment loin de notre quotidien.

Et qui dit mariage dit tenues de fête évidemment ! Parce que ça fait toujours plaisir de s’habiller plus chic que d’habitude, de faire les beaux et de se sentir un peu « star » le temps d’une soirée.

Et bien entendu, côté tenues, ce sont toujours nos garçons qui priment parce que ça me plaît de pouvoir les habiller élégamment, leur confectionner des petits vêtements quand je le peux, tester des tenues sur eux et leur faire plaisir (bref je joue à la poupée avec mes garçons grandeur nature).
Je vous présente donc aujourd’hui deux tenues possibles pour habiller vos petits un jour de grande occasion, de fête ou d’événement particulier.

La tenue mini dandy de Marmouset

Du côté de Marmouset, pour un effet « comme papa », nous avons acheté un pantalon de costume bleu et une chemise blanche sur le site de Mark and Spencer. Ils vendent d’ailleurs des chemises « sans repassage », parfait lorsque vous n’avez pas de quoi repasser sur place.
Pour les chaussures, je voulais une paire suffisamment élégantes pour être portées avec un pantalon de costume mais qu’il puisse remettre tous les jours. Nous avons opté pour des bottines trouvées dans une petite boutique.


Pour agrémenter tout cela, je lui ai confectionné un gilet et un noeud papillon.

La tenue décontractée chic de Caillou

Du côté de Caillou, pour le bas, j’ai choisi un sarouel (et non ce n’est pas parce que je ne sais coudre que ça, enfin pas que 😉 ). Le sarouel permet d’être à l’aise, de pouvoir bien bouger, parfait pour un petit de cet âge et avec un joli tissu et l’ajout d’une chemise, d’un gilet et d’un noeud papillon, le sarouel devient lui aussi une pièce chic de la garde-robe.
Le sarouel a été cousu comme souvent grâce au patron de Minuscule Infini que vous pouvez retrouver ici.
Le noeud papillon a été cousu grâce à un tutoriel infiniment simple de  que vous pouvez retrouver ici. Pour encore plus de simplicité, je n’ai pas utilisé de boucle coulissante mais juste du scratch autocollant (avec un ajout de colle à tissu pour solidifier). J’ai également ajouté 5 cm à la grande bande de tissu car la mesure donnée dans le tutoriel est trop petite, je ne pouvais pas fermer les noeuds papillon.
Le gilet, comme celui de Marmouset, est une création personnelle et je vous en parle en détail un peu plus bas.
Les chaussures de Caillou proviennent de chez GBB.

Les tissus des gilets et noeuds papillons proviennent de la boutique de la Mercerie de l’Etoile de coton , ce sont les tissus Ezol et Noshiro de la collection Japon.

Et si vous aussi, vous souhaitez réaliser un petit gilet de cérémonie, rien de plus simple, je vous détaille les étapes tout de suite.

 

LE GILET DE CEREMONIE

Les gilets de Marmouset et Caillou sont basés sur le même patron maison, j’ai simplement augmenté les marges de couture pour Marmouset et je n’ai quasiment pas fait de marge pour Caillou, on peut donc dire qu’il peut convenir de 2 à 4 ans environ (Caillou mesure 90 cm à 2 ans et Marmouset, 105 cm, aura 4 ans en février). J’ai donc noté 3 ans sur le patron pour couper la poire en deux.


Je partage mon patron avec plaisir cependant son usage est strictement réservé au cadre personnel et non lucratif !

Si vous l’utilisez, je serais vraiment ravie d’avoir votre retour, un petit merci si cela vous a permis d’aboutir à une réalisation, un petit j’aime ou un commentaire sur la page Facebook d’Une araignée au plafond et/ou une photo sur facebook ou instagram avec le hashtag « giletmamaraignée« . Bref, n’hésitez pas à partager, ça me fera super plaisir de voir que le patron vit « ailleurs ».

Télécharger : ***patron gilet de cérémonie 2-4 ans***

Pour l’impression,  c’est la première fois que je tente de partager un patron et je ne suis pas très fortiche pour ça je pense … N’hésitez pas à revenir vers moi pour m’indiquer ce qui n’irait pas. Sur chaque feuille, vous trouverez un étalon de mesure test qui vous permettra de savoir si votre impression est à bonne taille (ou quasiment, on est pas à 1 millimètre près). Il vous suffira ensuite de raccorder les feuilles entre elles grâce aux indications, les scotcher et découper le patron.

Les gilets sont réversibles grâce à la fermeture par boutons pression, vous pouvez donc vous faire plaisir niveau coloris : uni, imprimé, avec poche ou appliqué, …


REALISATION

Pour les étapes de confection, je vous montre l’exemple avec un petit gilet de Noël.

Etape 1
Une fois le patron assemblé et découpé, vous avez donc en votre possession un DEVANT et un DOS.
Il vous faut donc reporter sur votre tissu le DEVANT en double exemplaire. Pour le dos, il vous faut le reporter en pliant le tissu et en plaçant le côté indiqué « au pli » sur la pliure, vous obtenez ainsi un dos complet. Faites de même sur l’autre tissu ou doublure.
Les marges de couture ne sont pas comprises. Pensez à les inclure avant la découpe.
Si vous souhaitez faire une poche ou poser un appliqué, faites -le avant de commencer à coudre le gilet.

Etape 2
Assembler à la machine le dos et les devant par les épaules endroit contre endroit. Faire de même pour le second tissu ou doublure.

 

Etape 3
Positionner les deux tissus endroit contre endroit et coudre aux endroits indiqués sur l’image : les emmanchures, l’encolure et le devant. Cranter au niveau des courbes.

Etape 4
Retourner le tout en passant par les épaules puis épingler et coudre les côtés endroit contre endroit. L’épinglage est important à chaque fois pour ne pas que ça bouge au moment de la couture.

Etape 5
Rentrer l’ouvrage en partie de manière à ce que les tissus de l’ouverture restante (bas du gilet) se positionne endroit contre endroit. Epingler et coure en laissant une ouverture dans le dos de 5 cm maximum.

Etape 6
Retourner le gilet par l’ouverture laissée. Repasser le tout ainsi que la petite ouverture.
Vous pouvez refermer l’ouverture à la main avec un point invisible ou alors bien rentrer le tissu et coudre un liseré le long du gilet et de l’encolure qui permettra de maintenir le tout.

Pour la fermeture, j’ai posé des pressions classiques kam qui permettent ainsi de le rendre réversible.

Et voilà, le gilet est terminé , il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne séance de couture !

Le tissu du gilet de Noël provient de la Mercerie de l’Etoile de coton pour l’imprimé et de chez Mamzelle Fourmi pour le tissu uni rouge.

 

2 réponses
    • Marie
      Marie dit :

      Merci beaucoup 🙂 J’ai commencé il y a deux ans environ, avant mis à part un ourlet de rideau, je ne faisais pas grand chose, internet regorge de tuto et patrons sympas et accessibles, et d’aide pour apprendre le vocabulaire ou les techniques quand besoin, ça m’a bien aidé 🙂 j’aimerais coudre encore plus, j’aime vraiment ça maintenant ! Donc il ne faut pas hésiter à se lancer, le patron et tuto du sarouel de Minuscule infini est ce par quoi j’ai commencé en vêtement et ce que je fais le plus souvent car vraiment simple une fois que l’on se lance 🙂

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *