,

Au coeur de la toile : un petit tour aux musées

Aujourd’hui, je reviens sur nos sorties parisiennes du mois de juillet. Je sais, l’été n’est plus mais il n’est pas si loin et si je vous poste seulement cet article aujourd’hui, c’est d’une part parce que je n’ai pas eu le temps de le faire avant (pour changer) mais aussi parce que je me dis qu’en cette période de vacances d’automne, des idées d’activités avec les enfants sont toujours les bienvenues.
Alors amis parisiens ou proche Paris, ou même amis plus lointain qui projetez de venir faire un tour à la capitale, cet article est pour vous. Je vous y fais découvrir ou redécouvrir trois musées qui nous ont conquis.

  • Le musée Picasso

Nous y avons découvert l’exposition Picasso-Calder et ce fut un véritable succès. Le parallèle entre les deux artistes était parfaitement bien pensé et construit et Marmouset et Caillou ont beaucoup apprécié. Le livret de questions et activités destinés aux enfants pour découvrir l’exposition facilite la visite et permet de garder leur attention, de les stimuler, de les aider à regarder, à chercher, à explorer.

C’est vraiment un bon moyen de rendre la visite encore plus attractive. Vous pouvez l’imprimer sur le site ou le demander à l’accueil, ce que nous avons fait. Il est à partir de 7 ans mais avec un peu d’aide, on peut parfaitement le rendre accessible plus tôt, en lisant les consignes et en adaptant au besoin. Prévoyez un crayon à papier et une gomme. Marmouset, 5 ans a été particulièrement concentré et était impatient à chaque nouvelle salle que je lui lise l’information, l’énigme ou la consigne associée. L’exposition permet également de faire découvrir une facette de Picasso que l’on connaît moins, un Picasso qui a travaillé les volumes et la sculpture, de jouer à deviner qui a fait quoi et donc d’apprendre à reconnaître les pattes des deux artistes et c’est aussi une mine d’or pour des idées d’activités à la maison, on y découvre l’art avec les objets du quotidien, les mobiles, le travail du fil de fer, le dessin plat qui devient volume par simple pliage,…

Le taureau – Picasso

L »acrobate – Picasso

Figure – Picasso

Hercule et le lion – Calder

Taureau – Picasso

Tôle pliée – Picasso

 

Joséphine Baker – reproduction de Marmouset

 

Calder – pose imitée par Caillou

Le musée qui est un ancien hôtel particulier du XVIIème siècle est aussi très beau en lui-même et le livret invite à découvrir le lieu, son magnifique escalier et ses plafonds sculptés avec ses références mythologiques, un plaisir pour mes deux incollables sur les dieux grecs.

Avant la visite, nous avons pique-niqué dans le square qui se trouve juste derrière le musée et qui vaut autant le détour que le musée pour ses jeux très originaux, une belle nature sculptée qui invite à grimper et à rêver, un instrument de musique géant, une jolie cabane toute simple, un terrain pour jouer au ballon, un point d’eau… Ils auraient pu y passer la journée, se créant de multiples aventures.

Evidemment, comme souvent, nous sommes passés par la case librairie à la fin de la visite, un petit cahier mêlant oeuvres et activités pour chacun (gommettes pour Caillou et dessin pour Marmouset), accessible à leur âge et lié à leurs centres d’intérêts du moment, qu’ils ont voulu expérimenter tout de suite, dans le métro, puis à la maison.

 

Pour en savoir plus sur les horaires, les tarifs et préparer votre visite, c’est ici

 

 

  • Le musée de la magie

Un musée dont j’ignorais l’existence, une véritable découverte. Dans un quartier que j’apprécie pour ces ruelles d’artisans mais où je n’avais pas mis les pieds depuis bien longtemps (la dernière fois, ça devrait être avant la naissance des garçons, c’est dire), se niche, bien caché parmi les façades, un petit musée sympathique pour faire rêver les grands et les petits. L’entrée est déjà spectaculaire puisque l’on a l’impression de descendre dans les profondeurs de Paris. Le musée est en effet entièrement enterré et les murs de pierre, les arches, la fraîcheur rendent la visite encore plus magique et un tantinet inquiétante (enfin surtout pour moi 😉 ).


Je n’ai quasiment pas pris de photos car c’est en principe interdit, les secrets sont bien gardés. Le billet comprend l’entrée au musée mais aussi un spectacle de magie, avec des tours simples et plein d’humour. Après le spectacle, un magicien et comédien fascinant conte pendant quelques minutes quelques anecdotes sur la magie et les magiciens. Malgré une élocution un peu difficile parfois, il sait charmer son monde.
Une partie du musée est consacrée aux automates, les enfants peuvent les faire s’animer un à un et autant de fois qu’ils veulent.


L’autre partie est vraiment consacrée à la magie. De nombreux détails plairont surtout aux plus grands avec toute l’histoire de la magie; de nombreuses vitrines et panneaux mais plusieurs parties permettent aux enfants de s’amuser avec des illusions bien connues. Les miroirs déformants ont eu beaucoup de succès, ainsi que pas mal de machines que l’on active en y plongeant les mains si on l’ose 😉 Les enfants étant bien plus courageux que moi, ils s’y sont risqués sans problème. Une pièce consacrée en grande partie aux illusions d’optique permet de jouer seul ou à deux.

Pour en savoir plus sur les horaires, les tarifs et préparer votre visite, c’est ici.

  • La grande galerie de l’évolution

Un grand classique que ce musée, où nous sommes déjà allés plusieurs fois avec toujours autant de succès et de choses à découvrir et redécouvrir. Il y a également une partie plus particulière pour les enfants, la petite galerie avec des activités à leur hauteur, il faut prendre un billet à part et il y a des horaires d’entrée, nous n’avons pas encore eu l’occasion de tester.
Mais rien que la grande galerie vaut déjà le coup, c’est fascinant de pouvoir observer ainsi les animaux regroupés en fonction de leur habitat ou de leurs caractéristiques. On cherche, on compare, on s’interroge. La grande galerie de l’évolution sensibilise également beaucoup à la protection des espèces et de l’environnement. La visite est donc aussi un très bon moyen d’aborder le sujet ou une nouvelle occasion d’en parler, de prendre conscience de la diversité et de la richesse de la faune et d’en apprendre plus. On y voit par exemple un parallèle visuel entre les déchets d’une famille aujourd’hui et ceux d’une famille au Moyen-âge ou encore une partie sur les animaux disparus.
Des écrans d’explications et de jeux-questions sont placés ça et là et permettent de stimuler la visite même si ce n’est pas forcément nécessaire. A certains endroits, on trouve également des plaquettes de jeux ou des éléments à toucher, à découvrir.
Le lieu est également très beau en lui-même et très impressionnant par sa hauteur. Il est situé dans le Jardin des Plantes où il sera agréable de se promener, d’observer la flore, les serres, de pique-niquer si le temps le permet ou de faire un tour de manège. D’autres galeries intéressantes s’y trouvent et notamment celle de Paléontologie qui a toujours beaucoup de succès auprès des enfants également.

Pour en savoir plus sur les horaires, les tarifs et préparer votre visite, c’est ici.

 

La petite anecdote de fin d’article :  si vous empruntez la ligne 1 dans votre virée parisienne, pensez à vous mettre en tête de train, succès garanti puisque vos enfants auront l’impression de conduire le métro et tranquillité assurée pour vous durant tout le voyage. Voilà une activité gratuite où vous pouvez respirer un peu si besoin, sans peur que vos bambins ne s’impatientent ou qui calmeront à coup sûr des pleurs de fatigue après une journée un peu chargée.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *