Notre top 5 des goûters maison

Cela fait plus d’un mois maintenant que je me suis remise à la pâtisserie !
Enfin la pâtisserie, c’est un bien grand mot. Disons à la confection de biscuits et autres joyeusetés de ce type.

Oui, car il fut un temps où je cuisinais ! Très régulièrement même. Un temps où je testais mille et une recettes, où je m’achetais des accessoires, des moules à ceci et cela, et où, de fait, on m’en offrait tout autant. Un temps où le four tournait à plein régime et où je me croyais dans Top Chef (j’en étais très très très loin mais on peut rêver). Et même si j’aimais aussi cuisiner de bons plats en sauce, laisser mijoter, rôtir, dorer,… même si je suis une grande adepte du fameux fromage/saucisson/baguette (j’assume pleinement) bien plus que du reste, en matière de confection, j’ai toujours préféré faire du sucré. Macarons, éclairs, crèmes diverses et variés, cheesecake, gâteaux traditionnels, brioches, confitures, cupcakes,… tout y est passé.
Je suis incapable de créer, d’imaginer, d’associer et d’assaisonner, mais suivre une recette à la lettre, pas de problème, ça me plaît et la pâtisserie répond tout à fait à cela.

Et puis Marmouset est arrivé, l’épuisement aussi et l’envie et le temps pour cuisiner ont disparu, ou plutôt se sont transformés, j’ai troqué mes ustensiles et livres en tout genre pour un babycook : compotes et purées maison, voici à quoi j’ai réduit mes activités culinaires.

Aujourd’hui, le temps me manque toujours mais l’envie est de retour ! Et surtout depuis notre déménagement. Adieu la cuisine fermée, place à une pièce à vivre nous permettant de cuisiner tout en gardant un oeil sur les enfants, Marmouset m’aide souvent et Caillou peut jouer tranquillement non loin de nous (ce qui ne l’empêche pas de réclamer les bras tous les 5 minutes grrrr 😉 ).

Je n’avais donc plus aucune excuse pour ne pas m’y remettre. Qui plus est, défi green blog oblige, faire à nouveau des goûters et desserts maison faisait partie du challenge de cette année.
Depuis plus d’un mois, c’est donc chose faite.

Quasi plus de biscuits industriels, mis à part une boîte de petits beurres bio et quelques galettes de riz de temps à autre, et une grosse réduction des achats de yaourts puisque j’ai ressorti la yaourtière. Bref, bien moins de déchets et accessoirement moins de cochonneries dans nos estomacs aussi.

Pour s’y tenir, nous avons donc décrété le dimanche, jour de la pâtisserie et de la préparation des goûters de la semaine. Et depuis nos divers essais, nous avons désormais nos petits préférés ce qui n’était pas gagné car Marmouset est comme maman, il adore faire la pâtisserie mais moins la manger, il n’est pas très friand de biscuits et pourtant certains d’entre eux ont remporté son adhésion rapidement. 

Voici donc en exclusivité le top 5 de nos goûters maison !

  • La brioche

Pour la brioche, je me fie à cette recette 
Quelques précisions personnelles tout de même.
J’utilise 80 g de sucre et 98 g de beurre (oui alors sachez que ce chiffre a une histoire ;), c’est ce que l’on a mis la première fois et la brioche fut délicieuse, la deuxième fois, j’ai mis tout le beurre qu’il me restait et paf c’était encore pile 98 g, c’était forcément un signe, depuis c’est resté).
Je ne dilue pas la levure. Et surtout surtout jamais de levure déshydratée en poudre des supermarchés, ça ne marche jamais, ça ne gonfle pas, la pâte n’est pas aérée et ça a souvent mauvais goût, de la levure en cube achetée directement à votre boulanger qui ne vous coûtera en plus que quelques centimes pour un cube de 42 g donc pour 4 brioches et qui se conserve longtemps au frais dans un récipient fermé.
La recette est pour 2 brioches, mais vous pouvez n’en faire qu’une grosse également ou plein de petites individuelles.
Je fais en principe tout à la main car j’aime mettre les doigts dedans (pas de remarque sur cette phrase magnifique) mais l’idée de pétrir pendant 20 minutes activement, comment dire, … non. Je n’ai pas de robot pâtissier mais j’ai un robot classique Magimix qui a un accessoire pour « pétrin ». Alors certes nous ne sommes pas au même niveau qu’un véritable robot pâtissier, il n’y a pas 2 vitesses, il faut tenir le robot qui fait parfois des bonds et il finit par s’arrêter notamment après l’ajout de beurre car la pâte colle et se met autour du cylindre qui le fait tourner donc je doit pétrir en tout et pour tout même pas 5 minutes et pourtant ça marche quand même !

IMG_7115
IMG_7180

  • Les mini madeleines
    Je crois bien que les moules à mini madeleines sont les premiers cadeaux que j’ai reçus en matière de pâtisserie et il y a quelques années on ne m’arrêtait plus, des salées, des sucrées, jusqu’à en faire le produit phare de mon propre mariage. Plus de 2000 madeleines pour l’apéritif mais également pour la pièce montée. Si, si véridique, la preuve en image.

 

_MG_8758 1_MG_9165
Autant dire que ce fut l’overdose et qu’après ça j’ai arrêté la mini madeleine pour quelques années. Bref, j’ai replongé il y a peu pour la bonne cause et force est de constater que ça fonctionne toujours aussi bien. L’avantage étant que l’on peut varier les plaisirs, en emporter facilement partout et les conserver longtemps dans une boîte hermétique qui gardera le moelleux.

Voici la recette sucrée de base pour une trentaine de mini madeleines :
-150 g de farine

-125 g de beurre mou
-150 g de sucre
-2 gros oeufs
-2 cuillères à soupe de lait
-1 cuillère à café de levure chimique
Fouetter les oeufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Ajouter la farine et la levure petit à petit puis le beurre et le lait.
On peut également y ajouter ce que l’on souhaite, pépite de chocolat, chocolat fondu, caramel, myrtilles, framboises, … Il y a autant de possibilités que vous en permet votre imagination.
Laisser reposer au frais le mélange pendant au moins 30 minutes.
Remplir les moules (et les beurrer au préalable s’ils ne sont pas en silicone bien entendu), une cuillère à café dans chaque empreinte.

Le secret de la bosse c’est qu’il faut un choc thermique. La pâte doit donc être très froide et le four très chaud. On le préchauffe à 220° et on enfourne environ 4 minutes maximum (le temps que la bosse se forme) puis on baisse le four à 180° pour que les madeleines puissent finir de cuire sans colorer trop vite non plus, de 3 à 6 minutes en fonction du four.

 

IMG_7293
IMG_7296

  • Les cookies

J’utilise cette recette qui nous convient très bien.
Cookies aux pépites de chocolat super moelleux
Quelques modifications :
Je ne tamise pas la farine (en principe c’est pour éviter les grumeaux mais ça se faisait surtout il y a longtemps lorsque la farine n’était pas fluide donc cela dépend de ce qu’on utilise).
Je n’utilise pas deux sucres mais un seul, un sucre roux.
Je n’utilise pas de cuillère mais mes mains légèrement humidifiées pour former des boules de la taille d’une noix comme pour de la pâte à modeler et je les aplatis ensuite légèrement sur la plaque.
Nous avons déjà testé  : morceaux de chocolat, amandes/raisins secs, chocolat blanc/cranberrys, noix de macadamia/caramel. Là encore, un grand nombre de possibilités pour ne pas se lasser. Je recommande l’achat d’un mortier/pilon pour concasser facilement le chocolat, les noix en tout genre, les amandes, … mais si vous possédez un petit hachoir robot ou manuel qui peut le faire, ça marchera tout aussi bien.
Pour des cookies au caramel, je mélange grossièrement le caramel pour ne pas rendre la pâte trop liquide, sinon les cookies deviennent plutôt des palets (mais ça n’en reste pas moins bon).

 

IMG_7055

 

  • Les yaourts
    J’avais acheté une yaourtière quand j’essayais de faire tout un tas de choses en cuisine et que la folie du tout maison m’avait traversée. Puis je l’ai mise au placard, submergée par mon nouveau rôle de maman et puis j’ai un peu sorti la tête de l’eau, mais le temps que ça arrive, je l’avais oubliée.
    Avec le déménagement, j’ai découvert que « ben oui tiens, dis donc j’ai une yaourtière ! « . Les couvercles des pots avaient jauni tellement elle était restée à l’écart trop longtemps. Mais cela ne l’empêche pas de fonctionner parfaitement.
    Des yaourts sains, goûteux, très bons nature ou à aromatiser de mille façons avant ou après cuisson (confiture, vanille, caramel, sucre, miel, …) et économiques.Vous pouvez faire vos yaourts avec une bouteille de lait entier et un yaourt nature du commerce en guise de ferment. Pour refaire une tournée de yaourt, il faut penser à garder à chaque fois un yaourt de votre production pour le réutiliser comme ferment . Mais au bout d’un certain temps, cela fonctionnera moins bien, le yaourt se tiendra moins, sera plus liquide et donc il faudra utiliser à nouveau un yaourt du commerce comme ferment.
    Personnellement, je préfère utiliser directement un ferment bio en poudre pour plusieurs raisons : les yaourts sont plus fermes et surtout avec un ferment on peut utiliser juste trois ou quatre cuillères à café d’un yaourt de notre production pour en refaire et cela pendant plusieurs mois. Nous achetons le ferment pour yaourt brassé Natali en magasin bio ou sur le site de la marque.

    Le lait utilisé doit être entier car le demi-écrémé vous ferait des yaourts très liquides. Il est inutile d’ajouter du lait en poudre comme on peut le lire de temps en temps.
    Vous pouvez acheter un lait entier classique c’est-à-dire stérilisé UHT, il est chauffé à forte température très peu de temps pour éliminer les bactéries et être conservé longtemps. Il existe aussi du lait entier fermier pasteurisé (et non pas stérilisé), il est chauffé un peu moins fort et un peu plus longtemps et permet de garder les qualités gustatives du lait cru, il se conserve au frais quelques jours. C’est celui que j’utilise, je l’achète à ma crémière au marché mais on doit pouvoir en trouver au rayon frais des supermarchés.

    Vous pouvez aussi utiliser du lait cru mais il vous faudra le chauffer au préalable.La yaourtière doit tourner entre 8 et 12h environ, ici on la met donc en route le soir et le matin c’est prêt. Je vais d’ailleurs me presser de racheter un jeu de pots car ils disparaissent à vue d’oeil, Marmouset ne cessant de me réclamer des « yaourts de maman » et parfois il se fait un plaisir de les touiller très très vite pour les boire à la paille 😉 (paille en inox évidemment, défi green oblige).


IMG_7135

 

  • Flans au chocolat, à la pistache, à la vanille, riz au lait, ….. et autres crèmes dessert au goût varié

Nous avons découvert il y a quelques temps les préparations bio pour flans, crèmes, … de la marque Natali et nous avons complètement adhéré. Il y a de nombreux goûts et vous pouvez tous les retrouver sur leur site. Pour le mode d’emploi, rien de plus simple, c’est écrit sur le paquet, et la plupart du temps ça ne vous demande que du lait animal ou végétal et quelques minutes de cuisson.
Et pour les grands gourmands, il y aussi des préparations pour panna cotta 😉

 

Que ce soit pour les madeleines, les cookies ou les yaourts, je me dois de vous ajouter cette recette facile et rapide du caramel au beurre salé maison mais attention, vous ne pourrez plus vous en passer 😉 !
Pour un petit pot
-200 g de sucre
-2 c à soupe d’eau
-20 cl de crème liquide
-20 g de beurre salé

Chauffer la crème dans une casserole sans la faire bouillir.
Dans une autre casserole, faire fondre le sucre et l’eau. Vous pouvez mettre le feu assez fort mais il faut bien surveiller et mélanger très délicatement (comme lorsque l’on incorpore des blancs en neige à une préparation en quelque sorte) pour ne pas faire durcir le caramel. Lorsqu’il a une belle couleur ambrée et qu’il est entièrement fondu, retirer la casserole du feu et ajouter la crème (attention, il va se produire une sorte de volcan en éruption dans votre casserole, c’est normal).
Bien mélanger et ajouter le beurre puis remettre sur le feu et faire bouillir 3 minutes.

Verser dans un pot en verre puis laisser refroidir. 
A conserver au réfrigérateur aussi longtemps que vous réussirez à résister.

 

J’espère que vous trouverez votre bonheur parmi ces recettes et que cela vous donnera envie de mettre la main à la pâte. N’hésitez pas à partager les vôtres, nous allons avoir besoin de nous renouveler 😉

4 réponses
  1. Une tribu à l'ouest
    Une tribu à l'ouest dit :

    Oooh ! Tu as du passer des heures à préparer ton mariage, mais la pièce montée est géniale, et les petits personnages du dessus aussi ! Je cherchais justement une recette de brioche pas trop compliquée, je testerai du coup. 🙂

    Répondre
    • Marie
      Marie dit :

      oui pas mal de temps mais ça m’a bien occupé l’esprit et je me suis fait plaisir 🙂 J’ai fabriqué les petits personnages en fil de fer et récup (tissu, perle, …), ils trônent maintenant dans un cadre à l’entrée de notre chambre 😉

      Répondre
  2. Emilie
    Emilie dit :

    Nous aussi nous faisons notre biscuits maison depuis janvier: les préférés sont cookies, brownies, madeleines et sablés! C’est un vrai plaisir de cuisiner même si come toi j’ai eu un passage à vide quand la puce était petite et qu’elle ne quittait pas mes bras une minute. Régalez-vous bien!

    Répondre
    • Marie
      Marie dit :

      Merci 🙂 Bonne idée les brownies, jamais testé mais je sais que paparaignée adore ça ! Je note pour les prochains essais.

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *