Articles

Les vide-greniers de mai


Les vide-greniers de printemps ont bel et bien repris et cela pour mon plus grand plaisir ! Déjà trois ce mois-ci, tous bien agréables, tous dans le quartier ou très proches et tous sous le soleil ! Que demande le peuple !

Des vide-greniers que l’on connaît bien et où l’on sait que l’on va toujours trouver un petit quelque chose même si avec les enfants c’est désormais plus long et plus complexe, en particulier depuis qu’ils ont un petit porte-monnaie à gérer (enfin Marmouset surtout) et l’envie de dévaliser chaque stand. Car malheureusement ils n’ont pas encore l’œil et si on les écoutait on repartirait avec tout ce qui est énorme, fait le plus de bruit possible et semble bien souvent le pire que l’on puisse faire en matière d’esthétique, de design ou de graphisme ! Bref, le temps que leurs yeux et leurs connaissances s’aiguisent (et qu’ils avancent sur le chemin du bon goût 😉 ), on trouve de gentils stratagèmes qui marchent à tous les coups : attirer l’œil ailleurs, trouver rapidement un objet/jouet distrayant mais de bon goût, miser tout sur la proximité d’un parc ainsi que sur le stand saucisse/frites afin qu’un de nous deux les occupe laissant l’autre finir de chiner tranquillement 😉 Et nous finissons par repartir avec de véritables coups de cœurs utiles et des trésors comme on les aime !

Et pour ce mois de mai, voici les trouvailles qui nous ont fait succomber !

Lire la suite

Les premières trouvailles 2018

Le voici, le voilà, l’article sur les premières trouvailles de l’année. Le printemps est enfin là (enfin il paraît) et avec lui, il n’y a pas que les hirondelles qui sont de retour, les vide-greniers fleurissent à nouveau !

Les deux premiers aujourd’hui !  Je ne pensais pas y faire des trouvailles, deux vide-greniers sans prétention, où la bonne affaire se fait rare et où ce sont plutôt les coques de téléphones et les câbles en tout genre qui jonchent le sol. D’ailleurs, j’avais complètement oublié qu’ils avaient lieu ce jour et je m’en suis rappelé bien tardivement. Nous devions aller à la piscine et nous avons raté le créneau de peu, du coup, sous ce beau premier soleil, nous nous sommes retrouvés au milieu des stands et finalement les trouvailles ont été réjouissantes !

Lire la suite

Les vide-greniers du week-end

Un article qui arrive un peu en retard pour vous présenter le résultat de la première pêche du mois d’octobre

Deux vide-greniers au tout début de ce mois.

Le premier, tout petit, celui de la fête des enfants, juste pour eux, avec uniquement des jouets et des livres, où je ne me remets pas d’être passé à côté d’un magnifique lot de dînette vintage qui est parti juste sous mes yeux au moment où je revenais en courant pour l’emporter. Je n’hésiterai plus, je réfléchirai moins, je me dis, comme à chaque fois que ça a pu m’arriver, que ce n’était pas pour nous, que c’était écrit ainsi et que ça laissera la place à autre chose, une autre trouvaille à un autre moment mais quand même, pour ce lot, les regrets sont là, je sais que je ne retomberai pas de sitôt sur un trésor aussi beau.

Le second, le plus grand de la ville, avec quelques petites trouvailles. Je me souviens encore quelques années en arrière que mes deux bras ne suffisaient pas à ramener tout ce que j’y découvrais, que j’y ai fait mes meilleures pêches, mes premières « maisons » vintage little people de Fisher Price, le garage, l’école, … Aujourd’hui, ce genre de découverte se fait rare. Aucun little people vintage sur toute cette saison, ni sur la dernière d’ailleurs. Mes trouvailles sont moins empreintes d’histoire, de nostalgie ou de vécu. On ne trouve presque plus que du récent, du connu, du classique, on trouve aussi quelques bonheurs mais les perles se font discrètes, il n’y a plus que sur ebay ou leboncoin que l’on peut encore les dénicher mais le charme n’y est pas, en revanche le prix y est bien lui, un peu trop peut-être. La valeur financière prise par l’objet m’importe moins que sa valeur sentimentale et son capital émerveillement.

Je fonctionne au coup de coeur, pour le récent comme le plus ancien, et voici le résultat.

Lire la suite

Les trouvailles de septembre

Plusieurs vide-greniers en septembre.

Deux que j’adore particulièrement et que je ne manquerais pour rien au monde car je suis toujours sûre d’y dénicher de multiples objets, d’y faire des rencontres et d’y passer un bon moment.
Et un troisième où je suis allée rapidement pendant le week-end de notre déménagement, histoire de balader les monstrouilles en me faisant plaisir tout en permettant à Paparaignée de continuer les derniers cartons tranquille. D’une pierre trois coups en somme.

Voici donc les trésors du mois de septembre (et tout début octobre en réalité).

  • Des jouets Fisher Price vintage.
    Cela ne vous étonne plus je pense 😉

    – La maison de 1969 !
    Avec les autocollants en bon état et la sonnette qui fonctionne bien sûr. Bon, ok, pas de personnages mais ce n’est pas ça qui manque ici et pas de mobilier mais je trouverai bien ça à l’occasion. En attendant, elle va venir agrandir la collection et rejoindre le garage, l’école, l’aéroport, l’hôpital et la ferme 🙂

    Un bateau et son personnage pour compléter nos jouets de bain, on ne l’avait pas celui là.
    – Un hochet.
    J’ai longuement hésité, Caillou est déjà grand et il en a en masse des hochets mais bon celui-ci est différent des autres et puis, … et puis c’est un jouet Fisher Price vintage de 1978 et c’est tout ! Pas question que je le laisse ! Zut on va être obligé de faire un troisième petit alors 😉

img_4799 img_4798
img_4804img_4801

  • Des albums jeunesse pour changer 😉

Des rééditions de Miffy, personnage que j’aime beaucoup parmi tant d’autres, notamment pour la simplicité de sa représentation.

img_4808
Le premier livre de bébé, pour ses jolies illustrations, et parce qu’on dirait Marmouset et Caillou sur la couverture non ? Bon ok Caillou n’est pas roux 😉


img_4813Un album de la collection des Marmouset ! Ils sont bien rares à trouver, autant dire que je me suis jetée dessus. Je n’en possédais qu’un seul, Marmouset va à l’école et celui-ci, Marmouset plante une graine, arrive à point nommé au moment où nous allons pouvoir découvrir la joie d’avoir un jardin.


img_4816

Et pour terminer, deux albums de La petite Taupe. Si vous ne connaissez pas encore ce personnage, il va falloir y remédier rapidement. Pour vous aider, un ancien article vous permettra d’en savoir un peu plus sur ce personnage absolument génial : c’est par là. J’avoue que je suis plus fan du dessin animé que des albums dérivés. Les dessins animés sont sans paroles pour être universels mais aussi pour que l’enfant puisse imaginer, déduire, interpréter, … et l’ajout de texte dénature un peu les choses, on perd finalement du sens et de la spontanéité.
Mais après tout, on n’est pas non plus obligé de lire, on peut juste regarder. Marmouset adore les feuilleter et mettre seul des mots sur cet univers.
Il a un petit faible pour La petite Taupe et l’amour et j’avoue que moi aussi, on y voit  notamment très bien comment naissent les bébés 😉 Allez, je vous mets deux illustrations, décidément, j’adore !

img_4809img_4811 img_4810

  • Un livre disque de Cendrillon. Pas un cd hein, j’ai bien dit « disque ». Oui chez nous on est encore au vinyle 😉 comme vous le savez.

img_4815

  • Une chaise pliante vintage pour enfant.
    Avec un jardin à portée de main très bientôt, forcément j’ai craqué. Pour la bonne cause bien entendu, il faut commencer à s’équiper pour pouvoir inviter les copains 😉

img_4807

  • Un tricotin
    Je ne sais pas si ça dit quelque chose à quelqu’un mais moi c’est un morceau de mon enfance. En CP, à l’école, lorsque l’on avait terminé notre travail, on avait le droit d’aller dans le coin bibliothèque ou de faire du tricotin et j’adorais ça. Bon ça ne servait pas à grand chose, le résultat était assez moche il faut bien l’avouer mais j’adorais ça quand même, ça devait me détendre. J’ai toujours le mien, ça tombe bien, la mode du tricotin dans la déco revient en force. Si, si, je ne plaisante pas, qui l’aurait cru !
    Et bien entendu, je ne veux pas laisser les enfants dans l’ignorance de ce magnifique objet, c’est donc pour la classe que j’ai fait cet achat, pour mes élèves quoi. Il a l’air moins solide qu’à mon époque et l’aiguille est en bois, ( la mienne était une véritable grosse aiguille) mais il fonctionne parfaitement, j’ai testé 🙂

img_4806

  • Des jeux de chez Djeco à qui l’on reste fidèle. Il y en avait par dizaines à l’un des vide-greniers, il a donc fallu faire un choix d’autant que nous en possédons un certain nombre maintenant.
    Un jeu de forme, un peu comme un tangram.
    Un jeu de société sur le thème du Loup et des Trois Petits Cochons, la grande passion du moment de Marmouset. J’étais sûre que ça lui plairait. Et en effet, on a dû y jouer 15654 fois depuis qu’on l’a, je vais finir par détester ce jeu 😉

img_4805

  • Un jeu de construction.
    Je connaissais vaguement pour l’avoir aperçu dans  une petite librairie jeunesse du coin que j’affectionne particulièrement et où se vendent aussi de jolis objets, jeux, décos, … Les Plus Plus, l’occasion de les essayer. Des pièces en espèce de silicone dur, en forme de double +, d’où leur nom en fait. On peut les emboîter et fabriquer d’autres formes et diverses constructions.

img_4803

  • Des animaux Schleich bien entendu.
    Comme d’habitude, j’en trouve quasiment à chaque vide-grenier et j’en choisi un ou deux à chaque fois pour compléter la collection.
    Comme je vous le disais plus haut, avec la fixette que nous fait Marmouset sur l’histoire des Trois petits cochons, à chaque vide-grenier maintenant c’est la même chose. Monsieur fiston recherche des cochons et des loups et je dois redoubler d’efforts et d’astuces pour éviter que l’on ne se retrouve avec un immonde coquetier en forme de cochon kitsch à souhait ou un livre animé des trois petits cochons dont il manque la moitié des pages (oui Marmouset est encore petit, il n’a que faire de ce genre de détails, la seule vue d’un cochon le rend dingue).
    Avec ces deux cochons et ce loup, je savais donc que le succès serait garanti. Mais finalement, ce que préfère Marmouset, ce n’est pas refaire la célèbre histoire que vous connaissez tous avec ses nouveaux animaux mais faire téter le bébé cochon avec sa maman 😉

img_4817

  • Un poupon kewpie vintage.
    La famille s’agrandit puisque nous en avions déjà trois mais plus petits, nous n’avions pas cette version grand format. Si vous ne connaissez pas ce poupon joufflu, il a été créé par Rose O’Neill, dessinatrice américaine du début du XXème siècle. Au départ fait en céramique, il a ensuite été fabriqué en plastique.

img_4797

  • Comment vous dire ?
    L’objet suivant est un véritable coup de coeur. Une espèce d’horloge faux coucou vintage. Tous les avantages du coucou sans les inconvénients. Plus joli (à mon sens), plus coloré et fun, et surtout moins bruyant car le petit oiseau se contente d’osciller de gauche à droite sans un bruit (ouf). Je peux désormais mieux faire comprendre à Marmouset ce que signifie « attends 5 minutes » ou « tu peux regarder ce dessin animé mais juste 10 minutes », il suffit maintenant de dire :  « quand la grande aiguille sera sur le 2, ce sera bon » ou « ce sera fini ».

img_4980

  • Un petit sac à l’effigie de la première passion de Marmouset (juste devant les 3 petits cochons) Mickey ! Une boîte à goûter ou à ce qu’on veut d’ailleurs, elle a servi récemment de « boîte à marrons ». Ben oui c’est l’automne, période que j’aime beaucoup, enfin que j’aimais beaucoup avant d’avoir des enfants car qui dit « enfants » dit, je ne sais pas pourquoi, marrons plein les poches, la poussette et la maison à cette période ! Je m’estime heureuse, après la période « marrons », il y a en général la période « escargots » (ô joie).

img_4981

  • De jolis pochoirs vintage Disney avec dedans Mickey et un des trois petits cochons, deux passions réunies, que demande le peuple !

img_4982

  • Un joli plateau en métal.
    Pour le repas ou pour autre chose, on verra bien. J’ai surtout apprécié le motif qui me rappelle probablement une image que j’ai vue ailleurs, mais où ? Peut-être une illustration, un album jeunesse, un tableau, je ne sais pas mais il fallait le prendre. Si ça vous parle, n’hésitez pas à y aller de votre petit commentaire.

img_4983

Les trouvailles des vacances

Comment ça, dans le dernier article vide-grenier, je disais que c’était le dernier de la saison.
Chez nous oui, mais ailleurs peut-être pas 😉

 

En effet, nous sommes partis une petite semaine profiter de notre famille et forcément, lorsque l’on doit partir quelques jours loin de chez nous, on regarde deux choses : la météo et l’agenda des vide-greniers de la région
Oui, on ne s’arrête jamais 🙂
Il faut dire que c’est toujours un plaisir et l’occasion d’une bonne balade.

Dimanche dernier donc, un vide-grenier à 15 minutes en voiture de chez mes parents, une matinée chaude et ensoleillée, on aurait eu tord de ne pas en profiter. Un grand vide-grenier de village comme on les aime avec une multitude d’objets dont on ne connaît pas/plus l’usage de la moitié d’entre eux ou presque. Du vieux, de l’ancien, de l’utilisé et réutilisé, du vintage, tout ce que j’aime ! J’aurais pu en rapporter des brouettes mais je sais me tenir (et surtout Paparaignée n’est pas encore très chaud pour que notre nouvelle maison se transforme en boutique d’antiquités 😉 ).

Il a donc fallu faire des choix.

– La caisse enregistreuse Fisher Price de 1974.
Marmouset a déjà profité de ce beau jouet et il semble que ça lui plaît beaucoup, en particulier parce qu’il croit que la pièce bleue va réellement lui permettre d’obtenir une glace comme présentée sur l’image 😉

IMG_4040

– Pour rester dans le Fisher Price, un petit sachet de figurines Little People
Il faudrait que je me penche à nouveau un peu plus sur l’histoire de ces personnages pour les dater car ceux-ci ne sont pas en plastique mais en bois donc vraiment pas tout jeunes !

IMG_4047

– Dans le sachet cité ci-dessus, il y avait d’autres personnages
Un personnage jaune que l’on peut remonter pour qu’il avance, je voulais le jeter et Paparaignée s’est écrié en bon geek qu’il est : « Quoi, mais c’est une madame Pacman, ça va pas non ! » En effet, autant pour moi.
D’autres personnages dont je n’ai pas encore recherché l’origine, si ça parle à certains d’entre vous, n’hésitez pas. Le roi et la reine à l’avant sont des Vulli, c’est tout ce que j’ai reconnu.

IMG_4048

Un jouet Tupperware
Oui, à une époque, Tupperware faisait des jouets. Tout aussi solide que leurs boîtes et autres outils culinaires d’ailleurs ! On dirait que celui-ci est neuf tellement il est impeccable. C’est un jouet à emboîter avec deux personnages et une petite balle, jouet qui semble largement inspiré de Fisher Price. Sur le côté de la boîte, on voit d’ailleurs un autre jouet Tupperware comprenant un bus scolaire quasiment copie-conforme de celui de chez Fisher Price.

IMG_4038

– Des personnages semblables aux Petits Malins mais qui je pense doivent plutôt être des Sylvanians car je ne crois pas qu’il existait une famille de chats blancs chez les Petits Malins. Ils rejoindront néanmoins sans problème ces derniers.

IMG_4045

Le Minema, un projecteur des années 70
En parfait état, avec 16 planches de vues, il fonctionne très bien et nous pourrons désormais suivre les aventures de Mickey mais aussi de Blanche-Neige.

IMG_4043 IMG_4044

Les trouvailles du week-end

La deuxième moitié du mois de mai est l’une de mes périodes préférées de l’année (avec les mois de septembre/octobre) pour une raison bien particulière : les vide-greniers foisonnent. Alors, si on veut partir un week-end, ce n’est sûrement pas à ce moment là, le temps s’arrête et c’est pour la bonne cause.
Qui plus est, les deux vide-greniers de mai qui regorgent le plus d’objets susceptibles de faire notre bonheur sont à deux pas de notre chez nous !
Aucune excuse pour les manquer donc !

Et ce dimanche matin, à 200 mètres à peine de notre rue, il y en avait un. Les enfants se lèvent tôt et il n’y a que pour ces événements là que ça nous arrange 😉 En 30 minutes, nous étions tous habillés et prêts à partir (et ici c’est un record, car quand Caillou n’a pas besoin de téter, c’est Marmouset qui joue à je cours, je crie et je me cache pour rester les fesses à l’air le plus longtemps possible) et à 8h15, nos yeux étaient déjà à l’affût du moindre trésor !

Et voici ce avec quoi nous avons rempli la poussette (la prochaine fois, on prendra une brouette, j’ai quand même dû faire un aller-retour pour tout ramener).


Quelques jeux classiques de valeur sûre : haba ou djeco
Oui, bon nous avons déjà Le Verger version voyage que j’étais ravie de trouver au dernier vide-grenier parce que le verger classique prend beaucoup de place mais Paparaignée a craqué.
« Oh si le verger, c’est trop bien et avec des petits paniers et des vrais fruits cette fois, regarde. (oui il a vraiment craqué)
– Oui, merci, je connais, il est dans toutes les maternelles et c’est un peu moi qui te l’ai fait découvert si je ne m’abuse. »
Bref, allons-y pour le verger, Paparaignée ayant l’air encore plus content que Marmouset.

verger 4 euros jeu haba 2 eurosjeu djeco 2 euros


L’épouvantail Fisher Price de 1978
, un grand classique, je ne pouvais pas passer à côté, même s’il lui manquait une anse, vite réparé avec celle d’un autre vieux jouet.

2 euros


Le rouleau musical Fisher Price de 1982
tout droit sorti du grenier d’une mamie qui ne pensait sûrement pas le vendre. Je me suis littéralement jetée dessus, depuis le temps que je le connaissais ! Un achat d’autant plus judicieux qu’il m’a permis de repérer Marmouset dans tout le vide-grenier juste à l’oreille et de ne pas le perdre 🙂 Il s’en est donné à coeur joie, les vendeurs m’ont sûrement intérieurement détestée quelques minutes à son passage.

rouleau 2 euros


Un manège musical Educalux
. En piteux état, négligemment jeté dans un carton, je l’ai comme qui dirait sauvé et je n’en suis pas peu fière. Il a quand même fallu que je m’arme dune bouteille d’acétone pour le remettre à neuf. Il fonctionnait mal mais vu son prix, je ne prenais pas beaucoup de risque. Après l’avoir démonté, il fallait juste lui trouver une vis absente, il est maintenant comme neuf, manque juste les autocollants qui cachent les trous du dessus mais facile à reproduire, ce sera ma prochaine activité.

3 euros

Des livres de Ploum, je suis fan du dessin et de la simplicité du texte tout en sympathiques rimes, qui permet de nommer des objets, de parler, de s’imaginer des histoires.

50 c


Une petite chaise haute de poupée
, rien de vintage ici mais petite et pliable, elle me semblait bien pratique pour que Marmouset puisse faire manger son bébé.
En plus, c’est lui qui a confirmé qu’il la voulait et a donné l’unique sous de son porte-monnaie pour cet achat, il était très fier. (Oui parce qu’on l’a bien briffé sur ce qu’était un vide-grenier, comment ça fonctionnait et qu’il pourrait y dépenser sa petite pièce s’il le souhaitait, la gestion de l’argent commence tôt 😉 ).
Une assise rose comme je n’aime pas, que je vais m’empresser de changer dès que j’aurai un peu de temps.
Comme me l’a dit la dame avant que je ramène Marmouset devant l’objet : « votre petite fille va adorer ». En effet, mon petit garçon adore ! (monde sexiste)

1 euro


Une coiffeuse Moulin Roty, trop trop belle.
Car comme la chaise haute de poupée, la coiffeuse n’est pas réservée aux filles ! Les hommes aussi passent plus ou moins de temps devant le miroir que ce soit pour se brosser les dents ou pour se mettre de la crème.
J’aurais envie moi aussi d’y passer des heures mais Marmouset s’en charge bien tout seul. Il peut se coiffer, prendre soin de lui, jouer à se raser comme papa, se faire couper les cheveux par maman, s’y poser pour lire, faire un dessin, … C’est multifonction, je la vois bien dans notre nouvelle maison à côté de mon petit coin couture avec un Marmouset faisant du tricotin par exemple si le coeur lui en dit.
Quand je l’ai vue, j’ai d’abord pensé « école », un espace « vie pratique » de l’agencement Montessori que j’aimerais mettre en place dans ma classe pour le soin de la personne. Mais je crois bien que je vais craquer et la garder. A réfléchir, de toute façon, je ne reprends qu’en septembre, Marmouset a bien le temps d’en profiter d’ici là.

coiffeuse moulin roty 20 euros IMG_3282

Du fil à coudre.
Qui l’aurait cru, je peux me fournir sur les vide-greniers même pour me ravitailler en matière de couture 🙂 Un monsieur qui travaille (ou a travaillé) sur les salons de couture de ce que j’ai compris et des dames semblant expertes en la matière qui se réjouissaient de trouver du fil DMC sur son stand m’ont convaincue de céder moi aussi. Trois jolies bobines pour 5 euros, je ne sais pas si ça vaut le coup, si c’est vraiment bien mais le fil semble solide, je le testerai bientôt, s’il y a des experts dans le coin, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez.

IMG_3391

Les trouvailles d’avril

En avril, ne te découvre pas d’un fil, à ce qui paraît.
Mouais.
Ce qui est sûr, en revanche, c’est qu’en avril, les vide-greniers défilent !

Bon la rime n’est pas terrible mais l’idée est là. Les arbres fleurissent à nouveau et les vide-greniers aussi et ce n’est pas pour me déplaire.
Même si je rentre parfois bredouille, même si les découvertes en matière de jouets vintage se font de plus en plus rares, il y a toujours quelques trouvailles à un moment donné, des petits plaisirs à se faire et au pire ebay ou leboncoin qui réservent parfois des surprises pour compenser une éventuelle déception.

Voici ce que le mois d’avril nous a apporté.

Des jeux Djeco, une marque que l’on apprécie beaucoup et quand on voit qu’on peut parfois en dénicher en parfait état entre 2 et 4 euros, on se jette dessus !

IMG_3064 IMG_3067
Un jeu Haba, une autre chouette marque de qualité.
Et pas n’importe quel jeu, Le verger, un grand classique des écoles maternelles. En version mini, celui-ci sera parfait en déplacement ou pour partir en vacances ! Marmouset est déjà conquis et chaque avant dodo se transforme peu à peu en soirée jeu de société.

IMG_3065
IMG_2964


Une bonbonnière Lutti
. Elle m’a fait de l’oeil sur un stand. Je me suis dit que je lui trouverais bien un endroit où elle serait bien dans notre nouvelle maison. Le papi qui me l’a vendue m’a d’ailleurs dit, je cite « ça fera une con**rie en plus à mettre dans le salon » l’air de penser « sont c*** ces jeunes à acheter des bibelots dont on essaie de se débarrasser ».

IMG_3066
Pas vraiment une trouvaille, un don d’une super copine. Deux puzzles Casimir (Voici venu le temps, ….) d’une trentaine de pièces chacun. En fait, c’est bien avant le mois d’avril qu’elle nous a fait ce cadeau mais je ne l’ai présenté à Marmouset que récemment. Il ne connaît pas ce fameux personnage (je sais, toute une éducation à refaire) mais il est déjà fan d’un des puzzles auquel on a le droit tous les soirs.

IMG_3079
Et pour finir, The trouvaille, une enchère ebay sur laquelle j’ai eu la chance d’être seule : l’aéroport Fisher Price qui va avec l’avion de Marmouset, en parfait état, avec l’hélicoptère, deux véhicules, quelques personnages et des valises. Et mon petit doigt me dit que le petit train des bagages et la pompe à essence pour ravitailler l’avion et l’hélicoptère vont bientôt achever de rendre ce lot complet.

IMG_2965
Et voilà pour les trouvailles d’avril. Un nouveau mois à commencé, le mois de mai. Et en mai, fais ce qu’il te plaît car place aux meilleurs vide-greniers du quartier ! Rendez-vous à la fin du mois donc !

Les trouvailles de la semaine

C’est bientôt le printemps.
Et qui dit printemps, dit retour des vide-greniers !
Je suis déjà aux anges, j’y pense, j’ai hâte, l’occasion de chouettes balades, rencontres, découvertes comme j’aime et comme j’ai aimé en parlé dans cet article.
En attendant de fouler à nouveau les rues chargées d’objets cabossés, poussiéreux, datés, chargés d’histoires,… et pour contenir mon impatience, j’ai fait un petit tour sur ebay et bien m’en a pris puisque j’ai remporté deux enchères lancées par une même vendeuse, une bonne affaire !
Hier, j’ai récupéré mon petit butin et je ne sais pas de Marmouset ou de moi-même, qui était le plus excité à la découverte des jouets.
Un petit coup de chiffon plus tard et voici nos nouveaux trésors.

IMG_2225Un petit camion de pompier Fisher Price à tirer, en bois et en plastiquedatant de 1968, avec sa grande échelle, sa lance à incendie, et une petite sonnette qui retentit lorsqu’on le fait rouler.

IMG_2223L’appareil à cassette Fisher Price datant de 1980 en excellent état, facilement manipulable par un petit, qui fait aussi enregistreur. De quoi écouter les vieilles cassettes de Dorothée ou d’Anne Sylvestre de maman, pour un Marmouset ravi, et plus tard, s’amuser à enregistrer des sons, faire des voix, créer une fausse radio, …

IMG_2222Le fameux, le seul, l’unique tourne disque Fisher Price de 1966 (ici réédition de 1971), j’en rêvais ! On en trouve très régulièrement sur ebay mais les enchères, si elles commencent souvent basses, grimpent toujours à toute allure allant même bien au-delà du prix de la réédition que l’on peut trouver chez Nature et Découvertes. Sur ce coup là, j’ai donc eu beaucoup de chance (les enchérisseurs étaient-ils tous au ski ?). Il fonctionne parfaitement, il n’a que 3 disques mais j’aurai bien l’occasion de trouver les deux manquants. En attendant, Caillou écoute les jolies berceuses disponibles que Marmouset lui met, et comme ce dernier a bien compris comment ça fonctionne, il a moins envie de toucher à nos vinyles, ce qui nous arrange.

IMG_2230

IMG_2233La perceuse-visseuse Fisher Price de 1990, en boîte, comme neuve, complète, elle semble n’avoir jamais été utilisée. Enfin, elle semblait car depuis, elle est passée entre les mains de Marmouset qui s’en est donné à coeur joie tout l’après-midi. C’est qu’elle fait du bruit comme une vraie et qu’un ingénieux système d’engrenage fait qu’on a vraiment l’impression de percer des trous et que l’on peut visser et dévisser les vis fournies pour de vrai. Je ne comprends pas pourquoi elle n’est pas rééditée, elle est top ! Quoiqu’après 3 h d’utilisation intensive, mes oreilles elles, ont compris 😉

IMG_2229Un tapis roulant Fisher Price, on tourne la manivelle et le tapis avance. Je ne sais absolument pas à quel jouet il appartient, aéroport, chantier, …. on dirait qu’on peut l’accrocher à un véhicule. Je ferai de plus amples recherches.

IMG_2226 IMG_2228
Et comme la vendeuse est absolument adorable, elle a joint deux petits cadeaux en plus pour les enfants, une boîte à Meuh Vilac qui a rejoint le placard à instruments de musique de Marmouset et une poupée « pêche » toute mignonne appartenant à la collection Les Toufous by Mundia. J’ai l’impression d’avoir connu ces poupées mais je ne trouve pas de renseignements pour les dater sur le net, peut-être les années 90, … n’hésitez pas à m’aider si ça vous dit quelque chose.

Les trouvailles du week-end

Ce week-end, il y avait exactement 5 vide-greniers dans notre ville ! Peut-être un peu trop pour moi avec mon petit Caillou dans le ventre. En principe, j’ai ordre de la sage-femme de me reposer un maximum, alors avec un tel week-end ce n’était pas gagné et je me suis mise à réfléchir sérieusement à l’idée de rester chez moi.
C’était sans compter sur le petit diable qui a décidé de venir s’incruster au-dessus de mon épaule et qui n’a eu cesse de me répéter toute la semaine que c’était les derniers vide-greniers de la saison (ou presque) et parmi les meilleurs vide-greniers de la ville ; ceux qui se trouvent dans des quartiers plutôt bobos où la bonne affaire se flaire à chaque stand ; ceux où l’on trouve plus de maisons que d’appartements avec donc des choses étonnantes sorties du fin fond des greniers ou des garages ; ceux où j’ai augmenté ma récolte de jouets vintage à vitesse grand V les années passées, remplissant un caddie à roulettes à chaque fois et même plus !
J’ai eu beau vouloir lutter contre lui (oui bon j’ai peut-être pas trop voulu en fait), le vendredi soir il a eu raison de moi et j’ai décidé que j’essaierais d’en faire trois sur les cinq, les trois que je préfère.

Samedi : round 1
Le premier vide-grenier était samedi matin. C’était la journée des enfants dans notre ville, il y avait plein d’animations juste pour eux, la caserne des pompiers était ouverte au public, des promenades en poney avaient lieu dans la rue piétonne, …. et un mini vide-grenier dédié aux jouets, livres jeunesse, jeux vidéos, … était prévu. Forcément je ne pouvais pas le manquer, sachant qu’en plus il ne comptait qu’une petite dizaine de stands, je n’allais pas y passer des heures et trop me fatiguer.
Il commençait à 10h mais bien évidemment, vu que je me déplace en mode escargot en ce moment, je suis arrivée un chouia en retard croisant à mon arrivée une dame avec une ardoise magique géante de mon enfance ! Zut manqué, elle avait peut-être déjà tout repéré. Et bien non, parmi les stands remplis de cartes pokémon ou de jouets et dvd à l’effigie de Dora et Tchoupi, deux bonnes trouvailles tout de même !

IMG_20151004_173933

Le téléphone fisher price, le fameux, celui que tous les enfants de ma génération et de plusieurs générations avant la mienne semblent avoir eu (enfin pas moi j’avais un chicco mais c’est exactement le même principe). Il a été lancé en 1961 et a connu plusieurs éditions différentes. J’en avais déjà un dans ma collection, celui de 1961 d’après ce que je lis dessus (pourtant il me semble que le plus ancien a un socle en bois et pas le mien), mais il manque l’autocollant du dessus alors je vais certainement le revendre. Il sera donc remplacé par celui-ci, édition de 1985, une date clé, une date où il s’est passé un évènement très important. Comment vous ne voyez-pas ? Ma naissance voyons ! 😉

IMG_20151004_173630
En voici un qui manquait à ma collection : le tambour fisher price de 1976, il va donc avoir 40 ans l’année prochaine, et franchement il ne semble pas avoir pris une ride. Il fait xylophone, crécelle, tambourin et tambour en même temps ! Oui je sais ce que vous vous dites, un bonheur pour les oreilles ! Mes pauvres voisins vont sûrement me haïr prochainement car Marmouset a décidé de s’entraîner dès notre retour (et le matin au réveil aussi) et ça a l’air de lui plaire.

 

Dimanche : round 2
Dimanche, deux vide-greniers m’attendaient. Grâce à un combo de transports qui m’ont évité une grosse marche de départ, j’ai pu tenir le coup même si j’ai peiné sur la fin au vue de l’étendue de ces deux vide-greniers.
Je suis contente de les avoir faits, ne serait-ce que parce que c’est une agréable évasion mais j’avoue avoir été un peu déçue de ne pas remplir un caddie, loin de là, à peine un petit sac. Il faut croire que l’adage « les années se suivent et ne se ressemblent pas » est bien vrai.
Il est vrai que je me suis peu baissée pour fouiner et que je n’ai pas refait 10 fois les allées comme à l’habitude. Ces vide-greniers étaient tout de même riches mais pas tellement de vieux jouets, plutôt de meubles ou objets imposants et encombrants. J’y ai vu de superbes fauteuils, petits vélos, paniers divers et variés, … meubles qui attendaient une rénovation et une nouvelle vie et de la déco un peu rétro. Bref, que des choses que je n’aurais pas pu transporter ou que je n’aurais pas pu exposer dans notre chez-nous déjà complet. Note pour moi-même : ne plus être en fin de grossesse en période de vide-greniers, déménager pour pouvoir ajouter des meubles et de la déco et louer une voiture l’année prochaine pour acheter tous ces trésors 🙂
Quoi qu’il en soit, il semblerait qu’il soit de plus en plus difficile de dénicher des jouets ou objets vintage : soit les gens les jettent, soit ils savent que ça prend un peu de valeur et les vendent sur ebay ou leboncoin. Et comme je n’achète pas pour revendre, je me limite à ce que je n’ai pas et à certaines fabriques ou marques que j’affectionne, du coup je laisse aussi certaines choses de côté.

J’ai tout de même craqué pour :

  • ces petits tabliers vintage à souhait. Et je me suis retenue de ne pas prendre tout le stand, la dame m’a dit qu’elle avait du mal à les vendre (c’était avant de me rencontrer ça) car elle y tenait mais aussi parce que ça ne partait pas. Elle avait surtout des robes et des habits plutôt féminins ce qui m’a limité. Avec ça, Caillou pourra jouer au cuisinier avec son frère !

IMG_20151004_173340

  • deux petits pulls d’enseignes classiques mais qui rendront notre Caillou bien mignon
    IMG_20151004_173243
  • un jeu pour Marmouset, pas pour tout de suite car il est encore un peu petit mais peut-être au printemps ou été prochain qui sait. Ce jeu provient d’un fabricant bien connu que j’aime beaucoup et qui excelle dans les jeux de ce type : Djeco. Marmouset a déjà un certain nombre de puzzles type emboîtement de la même marque et il adore.
    IMG_20151004_173802
  • Et pour terminer, un livre qui raconte les aventures de Ploum, cet ours jaune du début des années 80, ça vous parle ? Les textes évoquent la vie quotidienne, ils parlent aux tous petits et les graphismes sont simples et épurés. Marmouset adore, il peut raconter lui-même (même si on ne comprend pas tout ce qu’il dit, il montre et essaie de nommer dans sa langue de grand bébé). Si un jour, nous avons un troisième fils, il y a fort à parier qu’après Marmouset et Caillou, celui-ci prendra le pseudo de Ploum histoire de rester dans les personnages jeunesse cultes de nos jeunes années 😉

IMG_20151004_173947