{Projet 52, semaine 3} quotidien 

Pour la troisième semaine du projet 52, lancé par Milie du blog C’est quoi ce bruit,  j’ai été tout de suite inspirée. Voici donc, sans plus attendre la photo que j’ai choisie pour le thème « quotidien ».0E0A6473Alors, je vous arrête tout de suite, non ce n’est pas l’un de mes seins, je sais que la grossesse peut engendrer des modifications hormonales mais de là à avoir autant de poils que le Charaignée, faut pas pousser non plus 😉
Mon sein est bien là mais habilement caché par un petit Caillou qui le tète. Un Caillou qui ne l’est pas tant que ça finalement.
Cette photo ne date pas de cette semaine, elle a été prise entre Noël et nouvel an et je n’en suis pas l’auteure puisque c’est mon beau-père qui l’a prise. Je l’aime particulièrement, je la trouve apaisante et elle m’est tout de suite apparue comme évidente pour illustrer le thème de la semaine.

Car avec l’arrivée de Caillou le 30 novembre dernier, mon quotidien est constitué de couches, de repas à préparer, de lessives, de promenades mais il y a une chose qui l’alimente plus que tout le reste, une chose que je fais jour et nuit de nombreuses fois (d’ailleurs au moment où j’écris cet article, je fais aussi cette chose), une chose à laquelle je tiens beaucoup et que j’aime malgré les petits obstacles que j’ai pu rencontrer : donner le sein ! Un moment d’apaisement, un contact different avec son bébé, un sentiment d’attachement particulier, je ne sais pas trop mais en tout cas un moment agréable pour moi comme pour lui et que j’avais déjà expérimenté durant 15 mois avec Marmouset.
Au mois de mai dernier, j’avais définitivement troqué le néné contre le biberon et ce ne fut pas sans une petite pointe de tristesse. J’aurais pu continuer mais il était temps, j’étais enceinte, je ne souhaitais pas pratiquer le co-allaitement et je voulais prendre le temps pour que l’arrêt du sein ne coïncide pas pour Marmouset avec l’arrivée de son petit frère. Mais le sevrage s’est fait bien plus rapidement que je n’aurais cru, il faut dire qu’avec la grossesse et les modifications qu’elle engendre, Marmouset commençait à me regarder d’un air « c’est quoi cette arnaque, ce qui sort des seins, c’est plus ce que c’était ! », et moi de penser « et encore si tu savais ce qui va sortir du ventre dans 7 mois » 😉
Alors, une pointe de tristesse certes mais empreinte de l’excitation de démarrer un peu plus tard une nouvelle aventure lactée faite de tellement de réjouissances.

Laisser un commentaire