La valise de fraternité

La valise de maternité, si vous avez déjà accouché, vous connaissez. J’avais d’ailleurs fait un article sur le sujet avant la naissance de Caillou, ça n’a pas beaucoup changé à quelques détails près et puis ça dépend aussi des maternités et de ce qu’elles peuvent fournir ou non.

Aujourd’hui, je vais très bientôt accoucher de mon troisième enfant et je viens à nouveau vous parler valise mais pas celle évoquée plus haut. Une autre valise que je n’ai pas préparée pour moi mais pour mes enfants, les futurs grands frères, une valise de fraternité.

La valise de fraternité, pourquoi  et pour y mettre quoi ?

La valise de fraternité, c’est pour moi une manière de rassurer mes enfants, sur le séjour que je vais devoir faire à la maternité, sur le fait que je vais devoir être absente plusieurs jours pour l’accouchement. C’est leur permettre de trouver le temps moins long et de ne pas s’inquiéter trop.
C’est aussi une manière de les occuper pendant mon absence et leur montrer que même éloignée, je pense bien à eux, les visites des frères et soeurs n’étant qui plus est pas autorisées depuis le covid.
C’est en même temps, un petit cadeau rien que pour eux, dont la vie va un peu être chamboulée d’un seul coup. Eux qui ont été patients et ont tenté comme ils pouvaient de modérer leur excitation et leurs probables et légitimes appréhensions, surtout ces derniers temps où je ne peux plus faire grand chose avec eux, où ils peuvent avoir l’impression que le confinement se prolonge car je ne suis pas en mesure de me balader avec eux et de tenir debout longtemps, où ils ont parfois ressenti mes émotions et mon stress un peu plus, un peu trop sans doute, où ils ont dû faire plus d’efforts, où ils m’ont vu avoir des contractions et parfois des émotions exacerbées dans ces moments là.

C’est une valise en parallèle de la mienne, pour eux, une valise pour faire comme maman, qui elle a la sienne aussi pour elle et la petite soeur à venir.

Dans cette valise de fraternité, on peut y mettre ce que l’on veut, en fonction de nos envies, de nos goûts et de ceux de nos enfants, on peut aussi y faire passer des messages ou une symbolique particulière,… On peut y mettre par exemple un album de photos de famille ou leurs albums de naissance, on peut y mettre leur couverture de naissance s’ils en ont une et que ça a compté ou un autre objet ou vêtement de ce moment particulier où on les a rencontrés, on peut leur mettre un petit cadeau tout neuf qui va les ravir, un jeu pour les occuper, un petit mot pour les rassurer, … il n’y a pas de règles.

Dans la valise de mes fils, voici ce qu’il y a :

  • deux petits sacs magiques à « bisous de maman ».
    Dans ces sacs, ils trouveront des bisous et des coeurs en feutrine et un petit calendrier du mois de juin (à imprimer ici) puisque c’est le mois de mon accouchement pour pouvoir suivre mon séjour à la maternité, compter les jours, ou les cocher, …

  • un album d’une auteure que l’on affectionne particulièrement, Astrid Desbordes : Un amour de petite soeur. Et juste pour pouvoir enfin l’acheter, j’étais contente d’attendre une fille 😉
  • Un autre livre, ce n’était pas prévu, mais j’ai craqué en passant à la librairie au retour d’un rendez-vous avec la sage-femme. Les enfants sont fans des Feuilletons de mythologie de Murielle Szac, on a déjà lu celui d’Hermès et celui de Thésée, et puis il a fallu relire Hermès, bref, ils ne s’en lassent pas. On attend tout de même un peu avant d’acheter les autres car ils ne savent pas s’arrêter 😉 et que l’attente est bonne aussi. Mais j’ai découvert que sur le même principe et dans la même collection était sorti un livre intitulé La naissance du monde. Le titre avec le mot naissance amène un joli parallèle avec la situation à venir. Et au vue des questions dont ils nous assaillent sans cesse sur l’origine de l’univers, de la Terre, de l’homme, … bref tout ce qui concerne les origines, ce livre leur fera certainement plaisir.
    Je m’occuperai de la naissance de leur soeur et eux s’occuperont d’une autre naissance qui les touche tout autant.

  • deux t-shirt de grands frères cousus par mes soins, assortis à la barboteuse que Marmouset m’a aidée à coudre pour sa soeur. Dans un tissu sur lequel il avait craqué longtemps auparavant espérant que je lui fasse un vêtement avec. Il était ravi de pouvoir en utiliser un morceau pour sa soeur et Caillou a également validé ce choix.

  • un jeu de société, bon ça commence à faire beaucoup mais je n’y suis pour rien cette fois.  C’est Paparaignée qui a voulu l’ajouter, il l’avait commandé il y a un moment et il est arrivé il y a peu alors il s’est dit que ce serait une bonne idée pour les occuper pendant cette période et les faire jouer ensemble. Un jeu d’une marque que l’on aime bien, Loki : SOS dino.

Voilà la valise de fraternité est prête est bien plus remplie que prévu mais je suis sûre qu’ils apprécieront 😉 en attendant de me retrouver.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *