Un anniversaire dans les étoiles

Il y a quelques jours, nous avons fêté l’anniversaire de Caillou, 4 ans déjà !

A chaque anniversaire, la tradition veut que je me plie en 4 pour réaliser le gâteau rêvé par le principal intéressé. Et j’y ai pris goût, le plaisir et l’excitation sont aussi grands que l’appréhension du défi lancé. J’aime tester, essayer des nouvelles recettes, découvrir de nouvelles techniques et c’est l’occasion parfaite car habituellement je n’ai plus vraiment le temps.
Il faut dire que l’émission du Meilleur Pâtissier ayant lieu à chaque fois juste avant le dit jour, ça n’aide pas à calmer mes envies. Au contraire, je fais même le plein d’idées.

Caillou ne jurait que par un gâteau en forme de train il y a encore quelques semaines. Mais ça c’était avant que je lui fasse découvrir en images les entremets mousse vanille avec insert framboise 😉 lui qui adore ces parfums, recouverts d’un glaçage miroir que je rêve de réaliser depuis des mois (merci à l’émission citée ci-dessus) !
C’est quand il a vu passer un gâteau dit « galaxie », aux allures de planète avec des paillettes, que son regard s’est grand ouvert. Son choix était fait !

Et sincèrement, c’est plutôt un gâteau simple à réaliser. Le plus complexe est peut-être qu’il faut avoir un peu d’équipement, (disons le moule surtout et un thermomètre de cuisson) et de la patience puisque ça doit congeler puis décongeler. Mais honnêtement, le plus pénible dans cette recette, c’est la vaisselle à faire après 😉 donc au final ça va.

Pour obtenir un gâteau galaxie, il vous faudra réaliser 4 préparations
Un biscuit au chocolat
Un insert framboise
Une bavaroise à la vanille
Un glaçage miroir

L’entremet se prépare la veille et le glaçage peut se faire le jour J. C’est assez pratique car du coup, le jour J, le plus gros est fait. Il faut un moule comme celui-ci car il faut pouvoir congeler toute une nuit et démouler facilement (peut-être qu’un saladier en verre ou inox conviendrait en lui passant un gant bouillant pour démouler après tout).

 

Le biscuit au chocolat

-2 oeufs
-60 gr de sucre
-40 gr de chocolat
-40 gr de beurre
-40 gr de farine

Séparer les blancs des jaunes.
Monter les blancs en neige ferme avec 30 gr de sucre.
Fouetter les jaunes avec les 30 gr de sucre restant jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporer la farine petit à petit.
Faire fondre le beurre avec le chocolat au bain-marie.
Ajouter ce mélange dans la préparation.
Incorporer délicatement les blancs en neige pour obtenir une pâte bien mousseuse.
Verser la pâte sur une plaque recouverte de papier de cuisson (ça va s’étaler en forme de disque, il faut qu’il soit du même diamètre que votre moule, il va s’étaler un peu à la cuisson).

Mettre à cuire dans un four préchauffé à 170°C pendant 10 minutes maximum.
A la sortie du four, il sera très mou et va retomber, c’est normal. Laisser refroidir avant de couper la forme désirée (correspondant à la base de votre moule (le dessus).
Vous pouvez manger les chutes.

 

L’insert framboise

-150 gr de purée de framboises
– 15 gr de sucre
– 2,5 gr de gélatine (soit 1 feuille et 1 quart de feuille)

Faire tremper la gélatine dans un bol d’eau froide pendant 10 minutes.
Faire chauffer la purée (ici framboises surgelées) avec le sucre jusqu’à ébullition. Mixer et passer au tamis ou à la passoire fine si vous ne souhaitez pas garder les pépins.
Hors du feu, incorporer la gélatine essorée et mélanger.
Verser dans un cercle (d’un diamètre équivalent ou plus grand que votre moule) préalablement chemisé de plastique étirable (à emprunter au voisin si comme moi vous n’en avez pas).
Placer au congélateur.

 

La bavaroise à la vanille

-500 ml de lait
– 40 gr de sucre
– 4 jaunes d’oeuf
– 2 gousses de vanille
– 12 gr de gélatine (soit 6 feuilles)
– 500 ml de crème liquide à 30 % de matière grasse

Placer un cul de poule au congélateur pour qu’il soit bien froid.
Couper les gousses de vanille en deux et récupérer les grains.
Faire chauffer le lait avec la vanille. Laisser infuser.
Fouetter les jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse (vous pouvez mettre les blancs au congélateur pour faire des meringues ou autres biscuits plus tard).
Faire tremper la gélatine dans un bol d’eau froide.
Retirer les gousses de vanille de la casserole et faire chausser à nouveau le lait pour qu’il soit bouillant. En verser une partie sur le mélange oeuf/sucre. Fouetter.
Remettre le tout dans la casserole, à feu doux, sans cesser de remuer et surveiller la température.
Éteindre à 82°C pour être sûr d’avoir une bonne crème anglaise.
Verser dans un saladier.
A 50°C, incorporer la gélatine.
Verser la crème bien froide dans le cul de poule que vous aviez placé au congélateur. Fouetter au batteur électrique pour la monter en chantilly.
Incorporer la chantilly à la crème anglaise lorsque cette dernière est à 25 °.


Montage

Dans un moule dôme, mettre la bavaroise vanille au tiers environ, y incorporer des framboises fraîches ou surgelées.
Ajouter le disque insert framboise.
Finir de remplir avec la bavaroise vanille (s’arrêter à 1/2 cm du bord).
Placer le disque de gâteau moelleux au chocolat en appuyant légèrement.

Placer au congélateur pour la nuit.

 

Le lendemain, le glaçage miroir galaxie.

La recette du glaçage est toujours strictement la même.
– 150 gr de sucre
– 150 gr de sirop de glucose
– 75 gr d’eau
– 100 gr de lait concentré non sucré ou sucré
– 150 gr de chocolat blanc
– 12 gr de gélatine (soit 6 feuilles)
– des colorants rouge, jaune, bleu, rose

Cuire l’eau, le sucre et le glucose jusqu’aux premiers bouillons.
Verser sur le chocolat en morceaux ou pistoles et mélanger. Ajouter le lait. Mixer au mixer plongeant.
Ajouter la gélatine préalablement réhydratée.
Séparer la préparation dans 6 bols (3 gros et 3 petits) et colorer en : bleu, violet, vert pour les grosses portions, rouge, rose et sans colorant pour les petits portions.
Verser chaque préparation dans un pichet ou saladier en commençant par les plus grosses portions.
Laisser tiédir en surveillant la température. Lorsqu’elle est entre 30 et 35 degrés, démouler l’entremet le placer sur une grille ou en équilibre sur un bol (dans un plateau pour réceptionner l’excédent de glaçage).
Faire couler le glaçage sur tout l’entremet.
Ajouter paillettes dorées comestibles et étoiles dorées en sucre.

Pour plus de facilité, vous pouvez vous aider de cette vidéo qui montre la réalisation d’un glaçage miroir galaxie à 1 min 49.

Placer minimum 6h au réfrigérateur (sortir 1h à 2h  avant la dégustation) ou 2h à température ambiante.

Et côté déco et ambiance ?

Ici, on a fait simple, pas envie d’acheter trois tonnes de choses juste pour une fois et de se compliquer la vie. J’ai posé le gâteau au centre de la table et nous avons placé autour les étoiles et planètes fluorescentes offertes il y a longtemps à Marmouset mais que nous n’avons jamais collées au plafond (parce qu’on s’est dit que c’était pénible à enlever 😉 ).
On a ajouté la petite figurine fusée en pâte fimo réalisée par mes soins comme le veut la tradition (pour rappel, je modèle une figurine à chaque anniversaire car aux 2 ans de Marmouset j’avais fait une figurine en pâte à sucre mais il était tellement triste qu’on la mange qu’on l’a refaite à conserver et c’est devenu une tradition, c’est devenu notre cadeau d’anniversaire et c’est eux qui choisissent la figurine).


L’ancienne bougie des 4 ans de Marmouset allait parfaitement avec le décor.
Notre vaisselle spéciale pique-nique/fêtes/grandes tablées et c’est tout.

Et pour l’animation du jour, un concours de fusée en kaplas avant une après-midi de jeux libres avec les deux invités demandés par Caillou.

2 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *