Des idées cadeaux pour les 5-8 ans et les 3-12 mois (wishlist Noël 2020)

Aujourd’hui, à l’approche du jour J, voici enfin la wishlist de Noël 2020 de la famille Araignée. Elle comporte nos coups de coeur, nos envies et nos découvertes du moment et peut servir en toute occasion, Noël (mais il va falloir être rapide), anniversaires ou autre.

Pour deux petites araignées de 5 et presque 7 ans

  • De quoi lire

Difficile de faire une sélection, il y a sans cesse des nouveautés et quand j’entre dans la librairie jeunesse de mon quartier, j’ai envie de tout acheter. Je suis toujours séduite, il y en a pour tous les goûts et même certains que l’on achèterait rien que pour soi, en tant qu’adulte. Certains sont de véritables objets d’art, et on passerait des heures à les contempler, d’autres sont des chefs d’oeuvre de poésie et d’autres encore des mines d’or d’informations sur un sujet bien précis.
Je ne peux donc pas vraiment vous faire de liste exhaustive mais je vous invite à pousser la porte d’une librairie jeunesse et à admirer et discuter, vous trouverez forcément votre bonheur.

Allez quelques coups de coeur tout de même :

des livres de mythologie, une de mes passions dans laquelle j’ai entraîné sans mal les enfants : un petit faible pour La mythologie en bd (plutôt 8 ans ou un poil avant si les enfants ne sont pas novices sur le sujet) dont Saint-Nicolas nous a apporté le dernier paru Démeter et Perséphone ou encore La belle collection Père Castor de chez Flammarion sur le sujet. Mais il en paraît sans cesse et dès le plus jeune âge avec de belles adaptations. Si vous avez un enfant un peu plus grand : Femmes libres de la mythologie est le dernier qui m’a tapé dans l’oeil à la librairie, je patiente en attendant que les enfants grandissent un peu.

 

 

 

 

 

 

 

 

un livre « pratique »:  Je sais le faire – 1000 gestes pour devenir autonome. Les enfants l’ont reçu pour la Saint-Nicolas et il est vraiment bien conçu. C’est un livre qui apprend à réaliser toutes les tâches pratiques du quotidien : plier son linge, mettre la table, s’asseoir à son bureau, faire cuire des pâtes ou un oeuf, se couper les ongles, manger avec des baguettes, circuler à vélo….  Au premier abord, on le regarde et on se dit, ok ils savent faire déjà beaucoup de ces choses non ? Oui mais il ne le font pas forcément ou râlent en le faisant ou c’est nous adultes qui râlons parce qu’on trouve que ce n’est pas fait correctement et ils se découragent, en font moins et on ne comprend pas (cercle viscieux). Et souvent c’est simplement que l’on n’a pas pensé à leur expliquer les détails parce que c’est évident pour nous, on fait ces choses du quotidien naturellement sans réfléchir. Avec ce livre, on s’en rend compte, on se dit « ah tiens oui je n’ai pas pensé à dire ça ». Les enfants adorent le consulter comme une notice quand besoin.

des livres de cuisine, l’une des passions de Marmouset :  Je fais mes desserts moi-même chez Milan, Les parents à table chez Mango, Les recettes du monde de chef club kids,…

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les albums poétiques d’Astrid Desbordes, je les recommande chaque année et à tout âge tant ils portent de beaux messages, je suis moi même une grande fan. Le dernier, Les choses précieuses, est déjà entre nos mains

Les magnifiques albums de Katie Scott Animalium et Botanicum. Dans la même collection vient d’ailleurs de sortir  Anatomicum, celui-ci sera plutôt pour de grands enfants (9 ans) qui s’intéresseront à l’anatomie.

Des magazines
C’est la tradition, chaque année, les parents de Paparaignée abonnent les enfants, c’est une vraie bonne idée que nos garçons apprécient particulièrement. Recevoir du courrier qui leur est destiné dans la boîte aux lettres, attendre, être impatient puis oublier et quand ça arrive, se rappeler et être agréablement surpris et très heureux. On change chaque année en fonction des envies et des préférences. Cette année, nous avons à nouveau fait confiance à Fleurus. Pour Marmouset qui sait maintenant bien lire et qui a envie de plus d’autonomie en lecture : « Je lis Déjà ». Pour Caillou qui aime les découvertes de personnes célèbres, les inventions, … : « Quelle histoire !  » On sait d’avance que ces magazines seront partagés entre les deux frères mais ils seront heureux d’en avoir officiellement un à leur nom qu’ils permettront à l’autre de consulter 🙂

– Ce n’est pas un livre à proprement parlé mais je classerais ici également la conteuse bookinou. Nous ne l’avons pas mais je trouve l’idée très bonne, encore plus dans cette période d’éloignement, de pouvoir écouter des histoires enregistrées par les proches.

 

  • De quoi se détendre

Mon petit morphée, c’est la version enfant du Morphée pour ceux qui connaissent. Nous en faisons actuellement l’expérience et pour le moment, le succès est au rendez-vous. Des méditations, des musiques apaisantes, des bruits de la nature, des histoires relaxantes,… Notre petit Caillou, très réceptif aux pratiques de bien-être, est ravi. c’est un enfant qui met du temps à s’endormir, est hypersensible et à du mal à mettre son cerveau en pause. Quand les émotions peuvent être très fortes, c’est l’outil d’apaisement et d’aide au sommeil parfait.

  • De quoi apprendre

Des coffrets sur des thèmes variés comme la collection de coffrets Montessori de chez Nathan, par exemple au hasard, sur les minéraux 😉 (ceux qui connaissent Caillou savent).

  • De quoi se vêtir 

Certains peuvent penser que les vêtements ne sont pas un cadeau de Noël ou d’anniversaire mais ici les enfants aiment beaucoup surtout quand il s’agit de vêtements colorés, avec des motifs qu’ils adorent : dinosaure, arc en ciel, nature, … un peu originaux. Dernièrement nous avons fait l’expérience de profiter de soldes chez Toby Tiger et nous ne sommes pas déçus. Dommage qu’ils s’arrêtent au 6 ans car niveau couleurs, les garçons adorent !

 

  • De quoi rêver

Si vous voulez choisir un instrument mais préserver vos oreilles, le kalimba me semble assez doux et original.
Côté chansons, nous sommes des grands fans d’Aldebert, surtout Caillou. Il propose d’ailleurs des livres-cd avec des histoires inspirées de ses chansons.
Je vous aurais bien dit un billet de concert, mais bon, en cette période de covid, malheureusement, c’est peu d’actualité, espérons que ça revienne vite.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • De quoi faire remuer ses méninges

-Des puzzles  il n’y a pas d’âge pour les puzzles et on en trouve de magnifiques comme ceux de chez Mercurius.
-Des jeux de logique comme sudokolor ou ce jeu de parcours en 3D chez Nature et Découvertes.
-Des jeux de société comme notre coup de coeur de décembre : Pas de pitié pour les monstres. Un jeu familial de 4 à 99 ans bien conçu et qui change des classiques ! Un autre exemple découvert récemment sont les magnifiques Mémory géants de Mon petit Art comme celui des voyages de Jules Verne, l’occasion de redécouvrir le mémory avec des grands mais aussi d’utiliser les images pour raconter les histoires liées, lire les romans, les associer, dessiner, inventer, …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • De quoi se dépenser

Une corde à noeud : parce que je ne sais pas vous mais ici, ils grimpent partout, je n’en peux plus 😉 après la rampe d’escalier, sur les meubles, ils essaient même les murs. Ils ont vraiment besoin de se défouler.
-Une trottinette : Caillou a reçu la sienne pour son anniversaire et les occasions ne manquent pas sur Leboncoin.
Une planche d’équilibre : les enfants ont vraiment besoin de bouger, d’évacuer et comme le chat, ici, ils ont leur coup de folie du soir où je ne sais parfois plus comment faire pour qu’ils se dépensent sans que ça ne se termine à l’hôpital (j’exagère à peine 😉 ). C’est donc le cadeau que l’on a choisi pour ce Noël puisque depuis 3 ans, on choisi un seul et unique cadeau ensemble en famille et qui servira à tous ! Les enfants reçoivent d’autres cadeaux de la famille et c’est bien suffisant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • De quoi imaginer, construire et partir dans de belles aventures

Ici on est de la team Lego, certains seront plutôt Playmobils, des classiques qui font toujours leur petit effet.

 

  • De quoi créer

Du papier origami, un beau carnet de croquis, des kits originaux pour fabriquer des bougies, une éponge tawashi, coudre, sculpter, …. là encore il y a désormais du choix niveau activités créatives.
Les kits de Pirouette Cacahouète ou les ateliers du calme rencontrent toujours un franc succès.
Coup de coeur pour les décorations murales à construire de chez Studio Roof qui plairont à tout âge même aux adultes.

 

 

  • De quoi s’émerveiller

Un cadeau qui fonctionne toujours ici, presque le meilleur, les merveilles de la nature. Ainsi j’ai vu les yeux des enfants briller comme jamais quand leur cousin leur a offert un fossile, leur tante une mue de vipère ou une hippocampe séchée ou encore leur grand-père un papillon mort ! Si si !

 

 

Pour une petite araignée de bientôt 6 mois

C’est une araignée encore bien petite, qui n’a aucune conscience de Noël ni de ce qu’est un cadeau. Actuellement tout semble être cadeau pour elle tant tout est découverte, elle gratte, elle observe, elle lèche, elle s’en donne à coeur joie !
Pour son premier Noël, nous avons donc fait le choix d’un cadeau commun lié à une tradition qui nous plaît beaucoup et qui prend encore plus de sens pour nous à cette période complexe que nous vivons : la couverture aux 100 voeux, traditionnellement appelée Bai jia bei. Si vous ne connaissez pas cette tradition, je vous invite à lire cet article pour en savoir plus puisque je l’avais déjà pratiquée pour Caillou. Il s’agit d’une couverture qui rassemblera des tissus de tout votre entourage pour apporter bonheur et bons voeux à la personne à qui elle sera destinée. Une couverture qui l’accompagnera toute sa vie et lui rappellera toutes ses bonnes fées. Il est un peu tard pour qu’elle soit prête pour Noël mais vous pouvez déjà commencer la collecte. Ici ça suit son cours et même si la couverture est prête après, ce n’est pas grave.
Voici d’autres idées pour des petits bébés :

  • pour machouiller : collier d’allaitement, de portage, de machouillage ou hochet à mordiller. Personnellement nous avons trouvé notre bonheur dans la boutique en ligne des nouvelles création de Laura. Ploumette prépare des dents depuis un moment, elles sont sur le point de sortir et elle bave et mord tout ce qu’elle peut, ses jouets, les meubles, notre peau, nos pulls, … Ces petits cadeaux sont donc arrivés en avance, question de survie !
    Un petit faible aussi pour les anneaux de dentition Natruba.

 

 

 

 

 

 

 

  • pour jouer dans le bain
    Les jouets en caoutchouc naturel de Liewood sont vraiment très mignons et peuvent aussi se machouiller.
    Ces jouets ne comportent pas de petit trou où l’eau s’infiltre sans ressortir et les rend cracra, si vous voyez ce que je veux dire.
    Les jouets Moluk ont l’air vraiment chouette aussi. Ils peuvent se combiner pour de nombreuses aventures aquatiques mais pas seulement. Ici nous avons déjà le nuage Pluï et Ploumette l’adore.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • pour se découvrir
    Un miroir tickit en bois parce que les bébés adorent se regarder.

 

  • pour appréhender le monde

Des balles sensorielles, parce que ça peut servir longtemps très longtemps ! Au début pour découvrir des textures, caresser, gratter, mordre, puis pour développer sa motricité, faire rouler, lancer, attraper et même pour gérer ses émotions, se masser, se relaxer, se défouler, … Celles de chez Ludi ont l’air tout à fait adaptées.

Des solides sensoriels, il y en a de tous types pour différents usages, à écouter, à toucher, à regarder et même à sentir. Un petit faible pour ceux-ci. Alors oui c’est plutôt conseillé vers 2/3 ans mais vous pouvez les présenter à bébé avant en étant à ses côtés, une stimulation douce et agréable, un moment de jeu avec lui.

Des livres à toucher, nous aimons particulièrement les livres de la collection « Il ne faut pas toucher » et la collection « avec des sequins » aux éditions 123soleil car Ploumette adore toucher, gratter toutes les textures qu’elle croise.

 

 

 

 

 

 

 

  • pour manger

– Ploumette aura 6 mois à Noël mais la bûche et le saumon, ce n’est pas pour tout de suite. Avec Caillou, on est devenu adepte de ce qu’on appelle la DME. Il mangeait donc de gros morceaux de légumes mais parfois aussi des purées, en fonction de ce que nous mangions nous. Avec Ploumette, j’ai bien envie de mettre un peu de piment dans ses premiers plats pour lui faire découvrir rapidement de bonnes saveurs ! Et cela tombe bien car une maman qui réside dans la même ville que moi vient de sortir un super livre pour aider à ce type de diversification qui met vraiment le goût à l’honneur, l’occasion de tester une fois Ploumette familiarisée avec ses premiers légumes : Comment pimper la diversification alimentaire de mon bébé.
– Forcément, une petite assiette même si au début c’est souvent à même la nappe 😉 Celle-ci toute simple en inox par exemple !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Joyeux Noël ! 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *