, ,

Fête de l’hiver 2020

Quelques jours avant Noël, nous fêtions le solstice d’hiver !
Habituellement notre fête de l’hiver est très liée à Noël et se résume à habiller notre sapin de décorations qui renvoient à la chaleur, la lumière, la nature, le repos,… symboles de cette saison. C’est la première année que nous lui consacrons une véritable fête en utilisant notre bac sensoriel comme bac des saisons, exactement comme nous le faisons pour l’automne.

Pour cette fête de l’hiver, j’avais quelques idées mais j’ai demandé aux enfants s’ils avaient une envie particulière. Autant partir de leurs connaissances et des images qu’ils se font de cette saison. On a évoqué le solstice et sa signification et quelques histoires symboliques sur la couronne de Noël, la bûche, ….

Au programme de cette petite fête, il y aura donc eu :

  • La réalisation du bac d’hiver 
    Nous y avons placé notre petit chemin calendrier de l’Avent sur lequel nous faisions avancer notre lutin hivernal chaque jour. Les enfants ont voulu lui faire une petite maisonnette en Lego et y placer des petits cadeaux pour le jour J. Ils se sont ensuite mis en quête de couleurs froides dans leur chambre : arc en ciel, billes plates, petit pot fait main en papier, …  Ils ont ajouté un arbre nu en bois, un ours polaire et des bougies qu’ils étaient ravi d’allumer chaque matin au réveil. Après le nouvel an, ils ont également rapporté de notre petit périple habituel du houx et des plantes séchées qu’ils voulaient ajouter à ce petit décor.

 

  • Une construction un peu spéciale
    Outre l’aménagement du bac des saisons, ils souhaitaient construire un igloo. Rien que ça ! Sauf que de la neige, ça fait 2 ans qu’on en n’a pas vue malheureusement et vu la douceur de ces derniers mois, on ne savait pas si ça allait changer. Dans la famille Araignée on n’a donc pas de neige mais on a du carton et surtout on a des idées. Un carton géant d’une livraison ancienne conservé précieusement, quelques mesures et tracés à la règle effectués par Marmouset, un peu de découpes et nous obtenions nos blocs de glace, enfin de carton.

Il restait l’assemblage, le plus dur, surtout qu’en ce moment j’ai moins de temps et d’énergie pour me lancer dans des projets fous, une Ploumette collée à moi en permanence qui elle, le mange le carton 😉 Heureusement, pour échafauder un plan de construction, je pouvais compter sur mes deux petits assistants qui ont tellement observé leur maman s’éclater avec des cartons et tellement fait de Lego qu’ils avaient déjà tout en tête.

« Mais non maman si tu fais comme ça juste en arrondissant, ça n’ira pas pour le dessus après car ça ne rétrécira pas, il faudrait faire un hexagone plutôt ». Ok sur ce coup là je ne me suis pas foulée, j’ai suivi le plan, qui n’était pas si mal fichu en fait. Etre simple exécutant, c’était pas si mal non plus pour une fois.

Alors le résultat n’est peut-être pas hyper esthétique, hyper solide (il s’est écroulé assez rapidement on peut le dire) mais il est tout droit sorti du cerveau de deux petits gars excités et il les a rendus fiers et heureux.

  • La dégustation d’une buche glacée
    Un de mes pêché mignon que je leur ai apparemment transmis 😉 Toute occasion est bonne pour manger une bûche à cette saison.

 

  • Des histoires de neige et de Noël

  • La création de 2 couronnes d’hiver
    Une en éléments naturels pour l’extérieur et la seconde pour l’intérieur avec des rouleaux de papier toilette peints en vert. Suspendue entre les anciennes « pierres précieuses » de l’anniversaire de Caillou recyclées en boule de Noël donc 🙂

  • La décoration des vitres grâce à nos crayons Woody

  • La découverte d’un petit cadeau apporté par le lutin
    Ils n’y pensaient même plus mais le lutin, lui n’avait pas oublié. Ils ont reçu Mon petit Morphée. J’avais en effet eu l’opportunité quelques semaines avant de pouvoir le commander à prix réduit. C’est un cadeau un peu conséquent pour une fête des saisons mais je ne l’avais pas reçu à temps pour la Saint-Nicolas et je le trouvais tellement idéal pour la fête de l’hiver. C’est une boîte qui permet de se relaxer, de méditer, d’écouter des bruits de la nature, des musiques douces, des histoires qui permettent de souffler. Parfait pour une période d’hibernation, qui chez les humains est plutôt une période d’excitation, de course, de fatigue et d’émotions décuplées. Les enfants trop occupés à jouer avec leur bac d’hiver ne s’attendaient pas du tout à le découvrir et il a été très vite adopté. Je ferai un article consacré dans quelques mois le temps de continuer à le tester mais également de voir comment il pourrait m’aider en classe car je pense qu’il y aurait aussi complètement sa place.

Une première véritable fête de l’hiver réussie ! 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *