Mon beau sapin… feuilleté

Période de Noël oblige, on teste ou reteste toutes les recettes traditionnelles ou clin d’oeil aux fêtes de fin d’année. La semaine dernière, la super nounou de Marmouset a partagé une vidéo sur les réseaux sociaux de la réalisation d’un sapin en pâte feuilletée au chocolat. Ni une, ni deux, nous avons été convaincus par la facilité et rapidité de la recette (c’est qu’avec deux petites araignées, pour le moment, on a remis à plus tard les gâteaux à étages, glaçages de ouf et pâtisseries à la Cyril Lignac 😉 ).
IMG_0564Pour que Marmouset participe vraiment et parce que nous avions des pommes en train de se perdre, nous avons choisi de faire une version à la compote car après tout on y met ce qu’on veut dans son sapin.

Ingrédients
– deux pâtes feuilletées
– de la compote du commerce ou une compotée maison
– un jaune d’oeuf ou du lait pour dorer

Etapes
Pour réaliser une compote maison, rien de plus simple, on épluche et on coupe les pommes en petits morceaux et on laisse réduire et ramollir dans la casserole avec un peu de sucre et un peu d’eau si besoin. Même pas besoin d’écraser si on aime avoir un peu de morceaux.
Pour cette étape, Marmouset a été mis à contribution, trop heureux de pouvoir utiliser son petit couteau.
1_001 IMG_0560Ensuite, on déroule une pâte feuilletée et on étale la compote en formant un sapin. Puis on recouvre avec une autre pâte feuilletée et on découpe en suivant la forme du sapin. On ne jette pas le reste de la pâte car avec, on peut faire de simples chaussons (ou d’autres formes) fourrés eux aussi à la compote ou à autre chose.
2
Sur notre sapin, on découpe horizontalement des branches de chaque côté et on fait des torsades avec. Comme ce n’est pas très parlant, voici le lien de la vidéo en question. Avec une compote chaude, il n’est pas très facile de faire de belles torsades car la pâte colle et devient toute molle mais on y arrive quand même plus ou moins.
3Ensuite on dore le tout au jaune d’oeuf ou au lait et hop au four 20 minutes à 180°.

Il n’y a plus qu’à se régaler, et surtout on peut décliner cette recette toute bête avec de la confiture, du chocolat, … ou en apéritif avec du chèvre, des lardons, du pesto, … Alors à vos fourneaux !

 

4 comments

Laisser un commentaire