Construire une horloge pour comprendre les engrenages

Il y a un mois et demi, nous fêtions les 5 ans de Marmouset et pour cette occasion, il recevait de l’un de ses camarades un  cadeau qui nous promettait un chouette moment d’apprentissage : une horloge à construire.

Nous avions décidé d’attendre les vacances pour être pleinement disponibles pour nous y atteler. Après un peu de patience, Marmouset a donc enfin pu ouvrir la fameuse boîte !
Une boîte qui s’adresse aux plus de 6 ans d’après les indications mais la notice de construction est parfaitement claire avec des schémas bien lisibles et à 5 ans, Marmouset a bien réussi à repérer chaque pièce. Il lui a fallu mon aide pour certaines parties à tenir et pour veiller au bon déroulement de la construction mais c’est tout à fait faisable.

Dans un premier temps, avant de procéder à tout montage, nous avons observé les différents morceaux, nous les avons décrits et nommés quand possible et j’ai lu à voix haute les petits paragraphes de la notice qui expliquent le fonctionnement de la machine.


Devant le grand nombre de roues dentelées et pour mieux comprendre les premières explications, nous avons d’abord visionné cette petite vidéo trouvée sur internet qui explique parfaitement bien et simplement les bases du fonctionnement des engrenages, le sens de rotation et la manière de gagner en vitesse ou en puissance.
Idéalement, il aurait été bon d’avoir du matériel à manipuler comme celui de chez Wesco, présent dans beaucoup d’écoles maternelles. Je n’avais pas pensé à en emprunter à l’école car je n’avais pas vraiment préparé cette séance, les choses se sont faites sur le moment comme souvent. Mais Marmouset abordera peut-être ce matériel de manière plus spontanée en classe lorsqu’il le découvrira ou le redécouvrira et pourra expérimenter à nouveau en connaissance de cause s’il le souhaite.

Nous avons fait quelques essais avec les roues dentées disponibles pour la fabrication de l’horloge et lors du montage, le lien s’est fait un certain nombre de fois avec les connaissances engrangées par la vidéo.
Nous nous sommes aussi amusés à regarder des schémas trouvés sur internet, représentant un ensemble de roues dentées en jouant à deviner dans quel sens tournerait la dernière roue lorsque l’on activerait la première.
Les enfants ont cherché dans la maison des objets qui fonctionnaient avec des engrenages et on a observé tout cela pour mieux comprendre encore.

Ensuite, vint le temps de la construction.
Un moment très chouette où pouvoir créer un objet fini a rendu les choses encore plus concrètes, compréhensibles et sensées.

 

Les engrenages n’étaient pas mon fort lorsque que je les ai rencontrés dans ma scolarité, le genre de choses que je trouvais inintéressantes au possible et complètement dénuées de sens pour moi. Cette petite séance de construction n’aura pas été utile que pour Marmouset, c’est devenu aussi bien plus concret et compréhensible pour moi !

 

Pour terminer, le soir même, Marmouset, et Caillou qui a observé lui aussi tout du long, ont eu le droit à des petites cartes de nomenclature maison sur la leçon du jour. Après impression, j’ai ajouté au feutre une manivelle sur les deux dernières cartes et j’ai plastifié le tout. Ils se sont amusés à se souvenir du vocabulaire et ont rangé tout ça précieusement dans leur chambre.

Une activité que je recommande, ludique et pédagogique ! Le produit fini est utile, Marmouset a de fait commencé à acquérir ses premières notions de lecture de l’heure. L’horloge est esthétique et pratique, pas seulement pour avoir l’heure. Lorsque l’on remonte l’horloge, elle sonne tous les 15 minutes ce qui en fait également un outil bien pratique pour gérer le temps d’une activité, (dans 2 sonneries, on arrête, on se prépare, … il reste jusqu’à la prochaine sonnerie pour…). Ici, c’est adopté !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *