, ,

Poissons d’avril

Aujourd’hui, nous sommes le 1er avril et malgré le confinement, pas question d’échapper à la tradition !
Et même si l’on se collera des poissons juste entre nous, les garçons adorent ça et ne s’en lassent pas. Eh oui, vous aurez remarqué que pour les enfants les blagues les plus courtes ne sont pas les meilleures et que le comique de répétition à de l’avenir devant lui 😉 enfin chez nous en tout cas !

En ce jour, je vous propose donc deux idées d’activités.

Poissons en tissu

La première est la réalisation de poissons d’avril réutilisables !
Des poissons lavables qui vous permettront d’utiliser vos mini chutes de tissu (toujours garder les chutes dans une boîte), et que vous pourrez ressortir l’année suivante ou utiliser pour d’autres activités (jeux d’association si vous en faites des poissons identiques ou avec simplement des petits carrés de tissus identiques aux poissons, numération, amusement libre, pêche avec canne à pêche à scratch,…). Chaque année, vous pourrez ainsi compléter votre collection.

C’est assez simple et réalisable dès la maternelle même si parfois il faudra un peu d’aide car pour certains ça peut-être un peu long ou fastidieux.


Il vous faudra :
– des chutes de tissu ou feutrine
– des chutes de molleton ou mousse pour rembourrage (facultatif)
– du fil (plus facile et solide avec du fil un peu épais comme le fil à broder ou de la laine)
– des ciseaux (à couture)
– des aiguilles à broder ou disons pas trop fines pour passer le fil épais
– des boutons et du fil classique (pour accesoiriser le poisson si vous voulez)
– un petit bout de scratch (uniquement le côté grattant)

Première étape  
Dessiner au feutre un poisson sur le tissu plié en deux puis le découper pour obtenir deux poissons (ou ne pas plier, découper le premier poisson et le reproduire en faisant le contour sur un autre tissu ou le même)
Reproduire le poisson sur la mousse si on souhaite le rembourrer et le découper un peu plus petit.

Deuxième étape 
Placer les deux poissons en tissu envers contre envers et la mousse au milieu et coudre avec un fil à broder tout autour en passant toujours par en dessous pour piquer. Nouer le fil début et celui de fin ensemble lorsque c’est fini.

Troisième étape
Décorer son poisson si on le souhaite, par exemple coudre un bouton pour l’oeil ou coller un morceau de tissu, …

Quatrième étape 
Placer un petit morceau de scratch autocollant derrière son poisson (le scratch partie grattante pas partie douce) et trouver sa proie 😉 Très discret à coller dans le dos grâce au scratch même si ça tient mieux sur un pull en laine que sur un tissu très lisse par exemple)

 

Koï Nobori

Les koi nobori signifient « banderoles de carpe » en japonais. Ce sont des manches à air en forme de carpe koï que l’on accroche à des perches en bambou au Japon lors d’une fête nationale, la fête des enfants.

Chaque carpe a une taille spécifique et une couleur pour représenter chaque membre de la famille.

On dit que ces carpes apportent la chance et le bonheur et en ce moment, on en a besoin !

Je vous propose donc un document tutoriel que j’ai créé pour mes élèves afin qu’ils puissent s’ils le souhaitent fabriquer leur propre carpe japonaise. Cette idée m’a largement été insufflée par une boutique que j’aime beaucoup : Inaluk.

Tutoriel carpe japonaise

Bon 1er avril et prenez soin de vous.

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Ce site est en cours de chargement, veuillez patienter. Toutefois, si vous souhaitez l'afficher tout de suite, Cliquez ici […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *