, ,

Diy – spécial Pâques

Aujourd’hui, je viens partager avec vous nos idées d’activités liées à Pâques. Pour ceux qui suivent la page facebook du blog, vous en avez déjà eu un aperçu avec quelques explications au fur et à mesure de notre avancée. Je viens donc compiler tout cela correctement ici.

Vous me direz qu’il est un peu tard pour poster cet article mais la situation actuelle de confinement fait que certains bénéficient de plus de temps et qu’on a souvent besoin d’idées pour occuper les enfants alors ça pourra toujours  inspirer, ou être adapté différemment, ou encore permettre de fêter Pâques même en décalé (la notion de temps n’ayant plus grande importance en ce moment). Et au pire, je serai en avance pour l’année prochaine ;).

L’arbre de Pâques.

C’est la première fois que l’on s’investit autant pour réaliser cet arbre et qu’on en parle un peu plus « sérieusement » aux enfants. Il faut dire que cette fois nous avons le temps de nous pencher sur le sujet.
Et puis ils sont plus grands maintenant. Nous avons donc pris soin de mieux leur expliquer la signification de Pâques. Sans croire en un dieu quelconque, cela ne m’empêche pas de parler de religion, parce que ça fait partie de notre histoire, de la culture générale et aussi parce que l’on souhaite qu’ils fassent leur propre choix en connnaissance de cause.


L’arbre de Pâques est une tradition qui se fait surtout en Allemagne mais aussi dans le Nord Est de la France en Alsace en particulier. On décore un arbre à l’extérieur ou quelques branches dans un vase à l’intérieur. Il symbolise le printemps, le renouveau, la vie qui reprend, la renaissance. On a eu le temps d’observer le jardin, la végétation se transformer, encore plus que d’habitude avec ce temps passé à la maison alors cette vie qui reprend, on l’a vraiment perçue.

Pour notre arbre de Pâques, on a donc voulu des décorations représentant cette nature qui explose avec toutes ses couleurs. Dans notre jardin, il y a une prédominance de mauve, rose, rouge et jaune, ce sont donc les couleurs que l’on a choisies.
J’ai découpé des oeufs dans un vieux morceau de carton et on les a colorés avec du papier crépon. On déchire de petits morceaux de papier crépon, on les pose et on les « fixe » à l’aide d’un pinceau trempé dans l’eau, des deux côtés du carton. Le carton va se ramollir beaucoup mais au séchage, il sera à nouveau solide. On retire le papier crépon, une à deux heures après. Attention, c’est une activité qui tâche, les doigts vont se colorer aussi à la grande joie de certains 😉

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons aussi fait la même chose sur de vrais oeufs préalablement vidés.

 

 

 

 

 

 

 

 

Certains des oeufs en carton ont été assemblés deux par deux en faisant une fente verticale : une fente du bas jusqu’à moitié pour le premier oeuf et une fente du haut jusquà moitié pour le second et ensuite il n’y a plus qu’à les emboîter.

Ensuite, une fois que tout était bien sec, nous avons dessiné au feutre noir sur les oeufs colorés :  des fleurs, des lapins, des poussins mais aussi des formes, des graphismes. Parfois, les dessins etaient abstraits, mais les enfants y voyaient toujours une interpétation lié au renouveau : le mouvement, l’explosion, le vivant, l’infini, le cycle. Nous nous sommes rendus compte que chacun interprétait les dessins des autres différemment et donnait une signification qui n’était pas forcément celle d’origine. Cela a alors donné lieu a un petit jeu que vous pouvez refaire avec n’importe quel thème ou sans thème.
Le premier artiste effectue un dessin quelconque qui représentera quelque chose ou qui sera abstrait, peu importe. Le dessin tourne entre les mains des participants et le deuxième artiste le transforme pour lui donner un nouveau sens ou juste le compléter en fonction de ce qu’il y voit. Ici, ça nous a beaucoup amusés et on a vu des symétries abtraites se transformer en papillon, des points disséminés être reliés pour prendre vie sous une nouvelle forme, des gribouillis faire apparaître un cheval, un poussin se glisser dans une fleur géante,…

Vous pouvez ensuite percer vos oeufs en carton pour les accrocher avec un fil.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour décorer notre arbre, nous avons également réalisé des petits lapins. Pour ce faire, j’ai reproduit un modèle trouvé sur internet et je l’ai découpé en plusieurs exemplaires dans une feuille d’aquarelle que nous avions préalablement teintée d’un côté avec la technique du papier crépon exposée ci-dessus.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour décorer l’autre face des lapins, nous sommes partis à la chasse aux fleurs et autres végétaux dans le jardin, ce qui nous a permis encore d’observer, de nommer, de sentir, …
Avec les éléments récoltés et du vernis colle pailleté, nous avons habillé le lapin. Nous avons essayé de choisir des éléments naturels qui avaient la forme des parties du lapin parmi notre récolte : oreille, queue, corps, tête.

Nous avons accroché nos créations sur quelques branches mortes dans un vase et nous y avons ajouté une branche de notre grand rosier, prête à fleurir, pour la symbolique du vivant et l’odeur.

 

Les poussins « pop up » version nature.

Une activité que vous pouvez faire avec d’autres animaux ou sur d’autres thèmes.
Les enfants bavaient devant un poussin pop-up en carton que notre petite voisine leur faisait voir à travers la grille du jardin, un poussin que l’on peut faire sortir de son oeuf à l’aide d’un bâton à pousser.
Ils ont donc commencé d’eux-mêmes des essais sans rien nous dire mais comme ils ne trouvaient pas de papier, ils ont utilisé des feuilles d’arbre. Ils avaient déjà bien avancé leurs recherches quand ils m’ont appelée à l’aide notamment parce qu’ils n’avaient pas la colle adéquate et qu’ils se desepéraient donc d’y arriver.
Pour former l’oeuf, nous avons finalement pris des chutes du papier aquarelle coloré au papier crépon, pour plus de solidité et que ça colle mieux.
On y découpe deux oeufs et on découpe ensuite l’un des deux en haut en zigzag pour faire comme s’il était brisé.
Pour réaliser un poussin, nous avons gardé leur idée de réalisation avec des éléments de la nature. Nous avons découpé une feuille d’arbre en forme de poussin, collé un petit oeil avec une fleur, du plumage ou une aile en pétales ou herbes et un bec découpé dans une feuille d’arbre rouge. Derrière le poussin, on colle une brindille assez longue et pas trop fragile.
Ensuite on pose le poussin sur l’oeuf  entier avec le baton qui dépasse en bas. On colle le chapeau de l’oeuf brisé sur le haut de la tête du poussin et on met de la colle sur les côté de l’oeuf plein pour coller l’oeuf brisé dessus de manière à ce que la brindille qui tient le poussin puisse glisser.
J’ai utilisé le pistolet à colle pour cette activité.

 

La branche printanière

 


Pour la réaliser, c’est très simple.
Les fleurs : On découpe une boîte d’oeuf de manière à conserver les petits godets où sont habituellement placés les oeufs. On fait 4 fentes triangle pour faire comme les pétales d’une fleur de tulipe. On les peint et on ajoute un morceau de papier crépon chiffoné dedans.


Le lierre : sur du carton, ici une boîte de céréales dépliée, on dessine et on découpe du lierre puis on peint à l’acrylique verte des deux côtés. On peut ajouter des nervures au Posca vert.

Le montage : On récupère une vieille branche sèche, on enroure le lierre autour, on colle les fleurs au pistolet à colle.
Vous pouvez ensuite ajouter un oiseau , des insectes en origami ou ce que vous voulez.

 

La chasse aux oeufs Lego

Je ne peux terminer cet article sans vous parler des ateliers Lego auxquels participent les enfants depuis 2 semaines, en live sur la page facebook de Bricks 4 kidz – nanterre suresnes.
C’est un réél plaisir à chaque fois, les pièces demandées pour les constructions sont basiques et annoncées à l’avance et ce dimanche, un live spécial Pâques a été proposé.
Les enfants ont appris à construire un lapin en Légo ou Duplo mais aussi des oeufs en volume.


Et le présentateur a proposé une super idée d’activité qui permet une chasse au trésor/oeufs pour s’amuser à l’intrieur ou l’extérieur et même si on n’a pas de chocolat. En effet, les oeufs s’ouvrent et on peut y cacher un message pour trouver l’oeuf suivant ou une lettre qui permettra de former un mot si on trouve tous les oeufs et de remporter un trésor par exemple,…
La vidéo explicative est encore disponible en cliquant sur ce lien.

______________________________________________________________________________________________________________________________

Voilà, j’espère que vous avez passé un bon week-end de Pâques malgré le confinement et que ces idées pourront vous inspirer même si Pâques 2020 est officiellement terminé.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *