,

Un e-shop à découvrir : Les Petits Raffineurs

Aujourd’hui, je viens vous parler d’un e-shop de jouets et objets dédiés aux enfants : Les petits raffineurs.

 

Comme son grand frère Les raffineurs, Les petits raffineurs rassemblent de belles trouvailles originales venues des 4 coins du monde à la différence qu’ils se consacrent exclusivement à nos bambins. Je prend plaisir à fureter sur leur site depuis un certain temps maintenant puisque je les ai découverts lorsque Marmouset était encore bébé. J’avais à l’époque succombé à leurs Matryoshkas et à leur imagier pour bébé qui faisaient tous deux partie de notre liste de naissance.

Et c’est en cette période de fêtes que je viens enfin vous en parler, tout simplement parce que Les petits raffineurs ont ouvert une boutique éphémère à Paris et que je suis allée leur rendre une petite visite.

Quel plaisir de retrouver les jouets et articles design que je n’admire habituellement que depuis mon canapé. La boutique a été agencée avec soin, simplicité, élégance, efficacité, comme le site, elle attire l’oeil du promeneur tout de suite, en tout cas le mien assurément ! Et je n’ai pas été déçue !


Les Petits raffineurs portent décidément bien leur nom. Recherche, subtilité et délicatesse sont bien les maître mots de ce petit paradis. Leurs choix sont raisonnés, l’attention à la provenance, aux matériaux, à la conception et à l’environnement est bien présente et me touche forcément.

Je vous y ai donc fait une petite sélection, mes coups de coeur pour les 3-6 ans, la tranche d’âge de mes garçons :

1- Make a face, un jeu en bois venu du Royaume-Uni pour appréhender les émotions dès le plus jeune âge car on sait combien c’est difficile de les contrôler et de les dépasser, en particulier jusqu’à l’âge de 5 ans (il faut dire que même adulte, parfois, on galère 😉 ). Validé par mes élèves de maternelle, un outil parfait pour l’enseignante que je suis !

2- La valise de coiffure en bois, venue d’Allemagne, pour changer un peu des autres jeux d’imitation.

3- Le boulier original des Pays-Bas. Pour mon Marmouset qui aime particulièrement manier les chiffres, cet élégant outil me semble très approprié. J’imagine déjà les petits jeux mathématiques qu’il pourrait amener : deviner le nombre suivant ou précédent, nommer le nombre transformé après ajout d’une ou plusieurs dizaines ou unités, compter de 2 en 2, faire deviner un nombre pensé avec des indices et laisser l’enfant manipuler pour le trouver (mon chiffre des dizaines est un 2, … je suis constitué de 2 groupes de 10 et de 3 unités …), … Et puis même plus tard ou pour d’autres occasions, c’est un bel objet de décoration, on peut très bien l’utiliser pour décompter ou compter des jours avant un événement (calendrier de l’Avent), la date, …

4- Les fameuses Matryoshkas , imaginées par Ingela P. Arrhénius, une illustratrice bien connue que nous affectionnons particulièrement. Un jouet suédois que nous possédons déjà et qui a connu de longues heures de gloire ! Elles trônent désormais fièrement en guise de décoration dans la chambre des enfants.

5- Le jeu Kaput, une production des Jouets Libres, une marque française engagée dans le local et le zéro déchet ! Ce jeu nous a bien aidé lors de la période des cauchemars de Marmouset et il adore toujours y jouer avec son frère.

6- Un autre jeu créé par Les jouets libres, un jeu de dames original en tissu et en bois, parfait pour le voyage !

7- Des émojis en bois aimantés, venus d’Espagne. Un jeu que j’ai acheté aux garçons il y a un an et qui les aide beaucoup dans les moments d’émotions intenses quand exprimer ce qu’on ressent est bien difficile mais qui leur permet aussi de s’amuser et de jouer avec les émotions le reste du temps (trouver, reproduire, inventer).

8 – Le grand livre de jardinage, qui séduirait à coup sûr mes garçons mais moi aussi !  De belles planches pour apprendre le nom des fleurs, les légumes de saison, des astuces de plantation et de récolte, des propriétés de plantes, des recettes, …

 

 

La boutique se situe au 14 rue des Taillandiers dans le 11ème arrondissement de Paris, elle est ouverte jusqu’au 29 décembre alors courez-y vite !  

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *