Articles

,

DIY – le petit établi rénové

Il y a peu, je vous parlais ici, d’un petit établi déniché dans un vide-grenier.
Ce petit établi sur lequel j’avais craqué car moi aussi je rêve d’en avoir un version adulte ! (non je ne réalise pas mes rêves à travers mes enfants 😉 ).

établi pour enfant

Abîmé, écaillé, pas très stable, ayant vécu (et c’est tant mieux), il avait besoin d’un petit rafraîchissement.

Aujourd’hui, je vais donc vous montrer en quelques mots et images comment je lui ai redonné un petit coup de jeune.
Je suis donc partie d’une base mais il est tout à fait possible de le réaliser soi-même en partant de rien ou du moins de peu de choses.

En gros, la structure est formée de 4 pieds et 3 plaques de bois aggloméré fixées autour (ici avec de la colle et des petites pointes visiblement). Vous pouvez construire cette structure en faisant tailler du médium aux dimensions souhaitées, en achetant des tasseaux assez larges en guise de pieds par exemple ou en faisant de la récup (pieds de chaise, reste de planches non utilisées, …).

IMG_3463

Sur la structure, vient se poser une planche de bois dans laquelle il faudra percer des trous de dimensions diverses correspondant à des vis et clous jouets en bois qu’il faudra s’être procurés au préalable.
Cette planche était maintenue ici par quatre grosses vis en bois (on voit les trous percés en haut de la structure sur la photo ci-dessus). J’ai préféré coller la planche pour que Marmouset puisse dévisser à volonté les vis en bois sans que tout ne se démonte et parce que ce sont les seuls trous avec des « tourbillons » donc où l’on peut véritablement visser.

Dans cet établi, il y a également une étagère bien utile si on veut pouvoir entreposer des boîtes pour ranger outils et visseries.

Pour information, voici toutes les mesures de notre établi si vous voulez vous faire une idée.
Hauteur : 40 cm
Longueur : 42 cm
Profondeur : 14 cm
Hauteur de l’étagère : 13 cm
Epaisseur des pieds : 2,2 cm
Epaisseur de la planche du dessus (planche pour visser et clouer) : 2 cm
Epaisseur des plaques d’aggloméré : 5 mm

De fait, il est assez petit et prend peu de place mais c’est tout à fait suffisant. Je l’aurais peut-être fait un poil plus haut mais Marmouset est particulièrement grand à ce qu’il paraît. 

Si vous créez votre établi avec des matériaux achetés, type planches de médium, un petit coup de peinture (si vous le souhaitez) sera facilement applicable. Pas besoin d’acheter un pot de peinture, l’achat d’un échantillon suffira.
Ici, un reste de petit pot orange et un reste de peinture grise à tableau a fait l’affaire. Il a juste fallu poncer les pieds avant l’application de la peinture grise.

IMG_3466  IMG_3464
Pour la planche du dessus, un bon ponçage manuel et un bon nettoyage.

IMG_3467 IMG_3468

 

J’ai ajouté sur chaque côté de l’établi des « porte outils ». Pour la clé de serrage, deux pointes qui permettent au manche de l’outil de passer. Pour le marteau et de l’autre côté, le tournevis, un piton à vis de bon diamètre constitue un rangement pratique, il se visse facilement à la main dans ce type de bois et il n’y a plus qu’à y glisser l’outil. Pour information, un piton à vis c’est ça (clic clic), non parce que moi je ne savais même pas que ça s’appelait comme ça alors bon, je préfère préciser.

IMG_3470

Et voilà, en quelques heures, un bel établi rénové sur lequel maman s’amuse autant que Marmouset ! (vivement que j’ai le même 😉 )
Un petit avant/après pour se rendre compte de la transformation.

IMG_3445

Avant

 

établi enfant

Après

IMG_3472

La boîte à outils vient du magasin Hema, elle contient des vis et des clous en bois, des boulons carrés, des petites planchettes à trous et quelques outils (le marteau et la clé de serrage de couleur bleue et le tournevis rouge accrochés sur le côté).
Les autres vis et clous en bois que l’on voit sur l’établi ainsi que le maillet et le serre-joint étaient vendus avec l’établi.

Les trouvailles du week-end

Samedi dernier, il y avait LE vide-grenier.

Oui j’ai l’air de dire ça à chaque fois mais là vraiment, c’est celui du printemps à ne pas manquer : à quelques rues de chez nous, un quartier agréable, des maisons avec des caves et des greniers donc des objets improbables réellement sortis du grenier, une véritable fête de quartier avec fanfare, concert, nourritures diverses et variées, vendeur ambulant de pâtisseries et café pour le matin, animations, …

Nous y avons passé la matinée. Un grand soleil (un quoi ? oui depuis nous sommes passés de mai à novembre directement et même la Seine déborde) et la chaleur étouffante d’avant l’orage. Une bonne pêche, pas de jouets Fisher Price vintage pour compléter notre belle collection mais d’autres petites choses. Des rencontres, un moment de jeu au square du quartier, un petit repas en plein air (hot-dog/frites et la petite glace artisanale de la camionnette connue dans toute la ville). Une matinée comme on en rêverait tous les jours non ?

Le butin en images.

Deux livres.
Comment, deux seulement ? Oui. J’aurais pu en ramener des sacs entiers tellement il y en avait mais je me suis retenue, la bibliothèque des garçons est quasi pleine alors la sélection devient obligatoire.

Un abécédaire à l’effigie de Mickey, le vrai, le seul, l’unique, adoré par Marmouset qui aime le regarder à la télévision. Attention, pas celui de La maison de Mickey, en animation 3D, surtout pas, j’ai des principes, j’aime le vieux, le vrai dessin, le plat (j’ai un véritable problème avec les réadaptations 3D en général mais j’assume), donc il regarde les anciens Mickey 😉 Et ce livre m’y a fait penser tout de suite puisqu’il est une reproduction exacte de la première édition publique de 1936.
J’adore les illustrations. Je l’ai feuilleté, refeuilleté, j’ai admiré les dessins, je me suis même dit « oh chouette c’est écrit en attaché, en plus comme dans les Babar, j’aime bien » mais j’ai omis un détail, un détail important pourtant : c’est écrit en espagnol, (interdit de rire 😉 ) sans blague, je vous assure, je n’avais pas remarqué, je dois vraiment être fatiguée. Bon, ce n’est pas très grave, ça reste un bel objet, et puis je parle espagnol en principe alors ça me fera réviser un peu 🙂

IMG_3442 IMG_3443

Un petit livre très simple, très basique, dit « pour bébé », datant de 1982, pour lequel j’ai craqué car j’aime beaucoup les illustrations qui ne me sont pas inconnues (mais impossible de me souvenir d’où je les connais). Bon, un livre certes peu féministe puisque maman fait la vaisselle et les courses et papa travaille mais bon c’est un peu ma vie en ce moment après tout et surtout je suis d’origine Vosgienne et dans l’histoire, maman cuit du lard alors forcément, j’ai été séduite 😉

IMG_3441

Deux hochets, abandonnés au fond d’un carton.
Après un bon nettoyage, ils sont comme neufs ou presque. Celui de gauche est vintage, celui de droite, je ne sais pas mais Caillou en est fan. Depuis qu’il l’a, il a appris à secouer et à taper et il s’en donne à coeur joie (et peu de temps après, il a réalisé qu’il était maître de sa voix et qu’il pouvait faire un certain nombre de variations, cela fait donc trois jours que mes oreilles saignent 😉 ).

IMG_3438

 

La petite taupe version mini peluche.
Si vous ne la connaissez pas, il faut vite vous procurer les dvd des dessins animés la mettant en scène. Ici, on est fan et on a vite donné le virus à Marmouset, j’en veux pour preuve le gâteau de ses 2 ans, si vous ne vous en souvenez plus, c’est par ici.

Ces peluches sont introuvables à ma connaissance en France, Marmouset en a déjà une version grand format, achetée à une dame d’origine Tchèque (en vide-grenier), ici, c’est une Polonaise qui a fait notre bonheur !

IMG_3437

Un zèbre.
Oui car un vide-grenier = un animal Papo ou Schleich (marques fétiches). Marmouset commence à en avoir une jolie collection.

IMG_3439

Un globe terrestre que l’on peut brancher pour qu’il s’illumine et avec un animal pour représenter chaque pays  (ou presque).
J’en avais un petite mais sans les animaux et je l’aimais bien. Une pointe de nostalgie + une future idée déco pour la future maison + un attachement certain de Marmouset pour les animaux = une forte envie de posséder cet objet que je trouve plutôt joli qui plus est. Marmouset aura peut-être le goût de la géographie, qui sait (parce que moi, c’est un peu la catastrophe à ce niveau là).

IMG_3440

Une petite dinette vintage.
Du joli, du petit, du mignon, du vintage et du made in France, tout ce qu’il fallait pour me plaire, un peu dépareillée certes mais Marmouset n’ayant pas de quoi nourrir poupées et doudous, c’est maintenant chose faite.

IMG_3444

Une table à repasser pour enfant, vintage.
Le chouette tissu d’origine m’a fait craquer et Marmouset pourra imiter papa qui repasse ses chemises chaque semaine. Manque plus que le fer maintenant !

IMG_3518

Un petit établi.
Mon coup de coeur de ce vide-grenier. La version mini du futur établi dont je rêve pour notre futur chez nous, Marmouset pourra bricoler comme les grands, avoir l’impression de faire vraiment comme sa maman (ou son papa mais l’établi ce sera quand même un peu plus pour moi d’abord 😉 ), et ne pas me piquer mes outils (enfin j’espère). J’adore particulièrement le mini serre-joint. Et si vous voulez voir comment je lui ai donné un petit coup de jeune, c’est ici qu’il faut cliquer.

IMG_3445