DIY – le labyrinthe tactile

Aujourd’hui, je vous propose un DIY pour fabriquer un petit jeu sensoriel pour les enfants : un labyrinthe tactile.
Je l’ai pratiqué l’année dernière avec mes grandes sections et le succès était au rendez-vous tant du point de vue de la confection que du produit fini.

Le labyrinthe tactile, quesako ? 

C’est simple, vous connaissez le principe du labyrinthe, celui dans lequel les enfants aiment se perdre et qui promet un long temps d’amusement à courir, chercher, rechercher et trouver la sortie avant de devenir fou, ou encore celui sur papier auquel certains enfants peuvent s’adonner des heures durant, et bien c’est le même principe mais en aveugle. Au lieu d’être guider par la vue, c’est le toucher qui prime ici.

L’idée est de faire progresser une bille d’un point a à un point b enfermée dans un tissu en la poussant avec ses doigts. Pour les plus jeunes, la vue accompagne le toucher et on aura surtout un parfait exercice de motricité fine et une partie de plaisir, pour les plus grands, le labyrinthe se transformera en défi en utilisant uniquement un seul sens, le toucher.

Réalisation

Pour fabriquer ce jeu, rien de plus simple, il est même possible d’y associer l’enfant un peu plus grand. L’année dernière, mes grandes sections ont réalisé chacun le leur avec mon aide.

Etape 1 : dessiner le labyrinthe
Dans un premier temps, il faut construire un labyrinthe sur papier ce qui demande déjà quelques compétences :
– savoir ce qu’est un labyrinthe, en avoir pratiqué grandeur nature ou sur le papier pour bien comprendre que le chemin ne doit pas être unique mais comporter des pièges et que plus il en comportera, plus l’activité sera complexe.
– savoir suivre des étapes de « fabrication »
– tracer des traits à peu près droits, à la règle ou à main levée

Pour la partie plus « technique » de cette étape , vous trouverez un protocole parfait sur ce site. C’est celui que j’ai utilisé avec les enfants en leur préparant un quadrillage dans un carré de 21 cm sur 21 cm.
Ils ont ensuite reproduit leur labyrinthe une fois achevé, à l’aide de papier calque sur un papier blanc fin de même dimension et qui servira de patron pour la couture.

 

Etape 2 : la couture
C’est là que de nouvelles compétences entrent en jeu et j’avais apporté ma machine à coudre pour que mes élèves puissent s’y essayer.

Dans un premier temps, il faut découper deux morceaux de tissus de la dimension du carré contenant le labyrinthe, ici c’est moi qui l’ai fait pour aller un peu plus vite mais avec un gabarit, j’aurais peut-être pu leur confier cette tâche.

Ensuite il s’agit d’épingler les deux morceaux endroit contre endroit (de la même manière que nous voudrions coudre un coussin en fait). Puis on coud au point droit sur tout le tour en laissant une ouverture de quelques centimètres (ici environ 3 maximum) qui serviront à retourner le tissu et à faire entrer la bille. Cette partie ouverte doit donc correspondre à l’entrée ou la sortie du labyrinthe papier.

On retourne ensuite le labyrinthe et on y épingle le patron (la sortie ou entrée correspondant à l’ouverture). Puis on coud au point droit en suivant les différents murs du labyrinthe sur le papier.

Lorsque c’est fini, il suffit de déchirer le papier pour le retirer, de placer la bille et de fermer l’ouverture à la main.

On peut également marquer l’entrée et la sortie (ou disons plutôt le départ et l’arrivée ici) par des flèches au feutre indélébile.

Et c’est parti pour des parties de jeux seul et même entre copains, on peut s’échanger les labyrinthes et se lancer des défis (une main, yeux bandés, …).

Ce DIY vous a plu, n’hésitez pas à me le dire ici, ça fait vivre le blog et ça fait toujours plaisir.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *