DIY – Fabriquer un attrape-rêves

Aujourd’hui, je viens vous montrer qu’avec pas grand chose ou un peu de récup, on peut facilement réaliser un attrape-rêves.

Un quoi ?
Un attrape-rêve, c’est un objet artisanal qui provient de la culture amérindienne, et qui traditionnellement se compose d’un cerceau en bois et d’un enchevêtrement de fils qui forment un filet.

Bon ok, et un attrape-rêves, à quoi ça sert ?
Ben comme son nom l’indique, à attraper les rêves. Oui bon c’est symbolique mais en gros, le filet de l’attrape-rêves, semblable à une espèce de toile d’araignée, emprisonne les cauchemars. Et les jolies plumes, perles ou autres renvoient de jolis rêves. Dans la tradition amérindienne, la lumière du jour brûle les mauvais rêves emprisonnés, au petit matin.
Et à part ça, c’est joli, ça donne une touche déco et tendance à votre chez vous, ça rassure votre enfant car le symbolique tient une part énorme quand ils sont petits, ça le fait réellement rêver rien qu’à le regarder ou à y penser et puis ça l’occupe aussi, au moins le temps d’un après-midi car, cet attrape-rêves, il faut bien le fabriquer !

Pour fabriquer votre attrape-rêves, il vous faut :
-du fil de fer ou du carton pour le support
-du ruban ou laine épaisse
-de la laine fine, ou fil genre fil à broder
-des plumes
-des perles
-des ciseaux
IMG_7686

Pas besoin d’aller acheter des tas de choses, soyez green et utilisez ce que vous pourrez récupérer ça et là, fouillez dans votre boîte à loisirs créatifs, dans votre atelier, dans vos placards, …, vous trouverez bien de quoi faire sans que ce soit obligatoirement complètement semblable à un modèle, bref créez !

Première étape
Un attrape-rêve se constitue d’un support rond évidé, un cerceau/anneau quoi. Ici je l’ai fait avec un reste de fil de fer acheté il y a longtemps pour une autre utilité mais vous pouvez en tracer un sur du carton et le découper au cutter.

Deuxième étape
Recouvrez votre support en enroulant autour, du ruban ou de la laine épaisse ou une bande de chute de tissu ou que sais-je encore, mais le but est qu’on ne le voit plus. J’ai retrouvé mon tricotin (si vous n’avez pas connu ça, vous avez raté quelque chose) que je faisais lorsque j’étais au CP et j’ai récupéré une partie de la « natte » tissée grâce au tricotin à l’époque et dont je n’avais jamais rien fait. J’adorais ça mais je me demandais bien ce qu’il était ensuite possible d’en faire et bien voilà. Et puis il paraît que le tricotin est revenu à la mode alors, …je suis donc ultra dans la tendance 😉 Serrez bien et nouez les extrémités, puis nouez à nouveau un peu plus en retrait plusieurs fois, cela vous fera un point d’accroche.

Troisième étape 
Tissez votre toile (filet) et pour une Araignée comme moi, rien de plus simple (mwouahaha que je suis drôle). Pour cela, il vous suffit d’enrouler du fil ou de la laine à plusieurs reprises et à des distances plus ou moins égales sur le cerceau, puis à l’enrouler à nouveau chaque fois dans les segments formés, … En regardant sur le net, vous trouverez des vidéos explicatives mais là encore faites comme vous le sentez. 

Quatrième étape
Achevez la décoration en nouant trois fils/brins de laine à votre anneau et en y enfilant des perles. Pour faire tenir les perles, repassez à chaque fois le fil dans les perles pour faire le chemin inverse sauf dans la perle du bout (tout en bas) qui est donc la première dans ce sens. Nouez. Enfilez une plume dans chaque groupements de perles.

IMG_7687

IMG_7691

Et si vous avez un plus petit comme Caillou, hop hop hop motricité fine, mettre les perles dans le petit bocal et le refaire indéfiniment, ils adorent ça (et surtout ainsi vous pouvez finir l’attrape-rêves 😉 )

Et voilà, faites de beaux rêves !

IMG_7695

Laisser un commentaire