Le dernier vide-grenier de l’année

Le 8 octobre, c’était le dernier vide-grenier de l’année.
Un vide-grenier que l’on aime beaucoup, où nous avons souvent fait de bonnes trouvailles et où j’espérais enfin retrouver quelques little people vintage de Fisher Price, mais toujours pas, cette année n’aura pas été un bon cru en la matière. 
Qu’à cela ne tienne, nous avons tout de même rapporté de quoi nous consoler et comme c’était le dernier vide-grenier, on s’est fait plaisir 😉 

Lire la suite

Les vide-greniers du week-end

Un article qui arrive un peu en retard pour vous présenter le résultat de la première pêche du mois d’octobre

Deux vide-greniers au tout début de ce mois.

Le premier, tout petit, celui de la fête des enfants, juste pour eux, avec uniquement des jouets et des livres, où je ne me remets pas d’être passé à côté d’un magnifique lot de dînette vintage qui est parti juste sous mes yeux au moment où je revenais en courant pour l’emporter. Je n’hésiterai plus, je réfléchirai moins, je me dis, comme à chaque fois que ça a pu m’arriver, que ce n’était pas pour nous, que c’était écrit ainsi et que ça laissera la place à autre chose, une autre trouvaille à un autre moment mais quand même, pour ce lot, les regrets sont là, je sais que je ne retomberai pas de sitôt sur un trésor aussi beau.

Le second, le plus grand de la ville, avec quelques petites trouvailles. Je me souviens encore quelques années en arrière que mes deux bras ne suffisaient pas à ramener tout ce que j’y découvrais, que j’y ai fait mes meilleures pêches, mes premières « maisons » vintage little people de Fisher Price, le garage, l’école, … Aujourd’hui, ce genre de découverte se fait rare. Aucun little people vintage sur toute cette saison, ni sur la dernière d’ailleurs. Mes trouvailles sont moins empreintes d’histoire, de nostalgie ou de vécu. On ne trouve presque plus que du récent, du connu, du classique, on trouve aussi quelques bonheurs mais les perles se font discrètes, il n’y a plus que sur ebay ou leboncoin que l’on peut encore les dénicher mais le charme n’y est pas, en revanche le prix y est bien lui, un peu trop peut-être. La valeur financière prise par l’objet m’importe moins que sa valeur sentimentale et son capital émerveillement.

Je fonctionne au coup de coeur, pour le récent comme le plus ancien, et voici le résultat.

Lire la suite