,

Transformer un vieux carrelage

Comme certains le savent, la fin de l’année 2016 a été marquée par un grand événement pour notre petite famille : notre déménagement ! Pour le plus grand bonheur des petits, des grands et du moustachu à 4 pattes, nous avons troqué notre appartement pour une maison avec un jardin !

IMG_5062

Mais avant de poser nos cartons, il y avait un peu de travail. Deux mois de chantier ont été nécessaires pour remettre en état notre nouveau lieu de vie. Et il a fallu faire des choix. Nous avons fait faire le principal, ce que nous n’aurions pas pu faire en étant sur les lieux, et certains travaux ont été remis à plus tard.

La salle de bain fait partie des pièces pour lesquelles nous nous sommes dit : « on verra plus tard ». Même si la configuration n’était pas la meilleure, s’il y avait des détails peu pratiques et une perte d’espace, si elle présentait de nombreuses imperfections (joints de carrelage encrassés, qui se détachent parfois, tour de baignoire qui fait stagner l’eau et inonde la salle de bain une fois sur deux si on ne fait pas attention,…), elle était parfaitement utilisable. Avec un peu (beaucoup) d’huile de coude, de vinaigre blanc, de bicarbonate de soude, de jus de citron, … et tout ce que j’ai pu essayer, je n’ai pas réussi à la faire briller de mille feux, mais elle est propre et fonctionnelle, on peut y ranger ce dont on a besoin, et on s’en accommode plutôt bien.

 

Restait tout de même un petit détail !
Depuis un peu plus de 4 mois que nous sommes dans la maison, les cartons ne sont plus qu’un lointain souvenir, et même s’il reste encore quelques petits détails de rangement et de déco, nous avons réussi à faire que chaque pièce nous ressemble. Toute sauf peut-être…
… la salle de bain justement.

Parce que comment dire, le carrelage noir foncé au sol qui prend la poussière en moins de deux, passe encore. Le miroir gigantesque façon Versailles mais sans le château ni la surface adéquate, admet-on. La vasque en marbre, effet pierre tombale, bon, soit. Mais la bande de carrelage motif panthères, là vraiment, ce n’était pas possible ! J’ai bien tenté de lutter mais non, je ne voyais que ça ou presque. Les félins, je les préfère en liberté. Bon il y a plus grave dans la vie me direz-vous et j’avoue qu’en ouvrant la porte de cette pièce lors de la présentation de la maison à nos amis, ce « fashion faux pas » en matière de décoration, comme dirait l’autre, nous à valu de bons moments de rigolade.

IMG_7060

J’ai donc pris la décision de faire disparaître les fauves au plus vite !

Mais comment faire pour camoufler un carrelage qui n’est pas à notre goût, comment le changer sans tout casser et tout refaire ?

J’ai d’abord pensé à de la peinture spéciale carrelage, mais ça demandait du temps, différents produits pour que la peinture accroche, de la technique, … des mètres de scotch à poser si je voulais éviter de peindre les joints,… Et même si j’ai compris qu’il existait des préparations toutes faites avec une seule application et soi-disant super simple à effectuer, les retours sur le net ne donnaient guère envie. Les avis sur ces préparations en magasins de bricolage semblaient dire « Fuyez tant qu’il est encore temps ! », et il fallait bien plus que les doigts d’une mais pour compter les gens désespérés d’avoir peint leur baignoire avec et se retrouvant dans l’obligation de devoir la changer quelques jours après.

J’allais presque craquer malgré tout pour cette technique quand une amie, elle aussi victime d’un essai camouflage à l’enduit, m’a soufflé une idée de génie : des stickers pour carrelage. J’avais parfois vu cette manière de faire dans des émissions déco pour redonner de la modernité à des meubles, des crédences, … ou ajouter une touche déco sur certains carreaux de carrelage mais je n’y avais pas pensé dans notre cas de figure

Alors j’ai farfouillé sur le net et c’est sur Amazon que j’ai enfin trouvé le Graal : les fameux adhésifs pour carrelage cuisine et salle de bain.
On en trouve dans différentes tailles, différents coloris mais aussi à différents prix.
Les carreaux ont en général une taille standard donc il est plutôt facile de trouver ce qui s’adaptera le mieux au carrelage à recouvrir. Ici, les rectangles de ma frise « panthère » étaient de 20 cm sur 10 cm, j’ai donc opté pour des carrés de 10 sur 10 et j’en ai posé deux par carreaux.
Les motifs effet « carreaux de ciment vintage » nous plaisaient bien et pour moins de 30 euros les 81 autocollants, cela nous semblait raisonnable pour remettre notre salle de bain à notre goût et nous éviter d’imposants travaux pour le moment.

Je les ai reçu très rapidement, présentés en rouleau.

IMG_7065

Pour la pose, rien de plus facile, on positionne, on maroufle bien  (pas besoin d’outils, avec la main aucun problème) et on peut même décoller et repositionner si ça ne va pas pour être bien droit ou chasser une bulle d’air. En moins d’une heure, j’ai donc transformé notre salle de bain et apporter la touche déco qui nous ressemble.

IMG_7076
IMG_7070 IMG_7077
IMG_7066

Pas besoin d’attendre un quelconque séchage pour utiliser la salle de bain, pas d’odeur, pas de deuxième couche à passer, un rendu impeccable et un prix loin de celui d’un recouvrement peinture.

Les véritables travaux de la salle de bain pourront attendre encore quelques années car j’aime trop mon nouveau carrelage maintenant 😉

IMG_7061 IMG_7067

Reste un petit détail, le plan de travail en marbre pas terrible, marqué de trace blanches d’origine et de nouvelles traces blanches d’usure en plus, bon ok, ça c’est de ma faute, mon meilleur pote le vinaigre blanc ne l’est visiblement pas avec le marbre mais je n’étais pas au courant.
Alors si vous avez une astuce pour le transformer, je suis preneuse et sinon je ferai bien avec, on n’est tout de même pas malheureux quand même !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *